Zola : Au bonheur des dames

Zola : Au bonheur des dames

ZOLA : Au bonheur des dames Résumé : L’héraine principale du roman est Denise baudu, elle est originaire de Valognes et arrive à paris avec ses deux frères : pépé et jean après la mort de son père. Elle y est accueillie par son oncle Mr baudu qui possède un petit magasin en face du bonheur des dames mais qui ne peut l’engager. Denise s’engage donc au bonheur des dames au rayon des confections. Très vite, Denise est sujette aux railleries des autres vendeuses. il lui faut aussi payer la pensio moments de solitude rencontre pauline Cu que la saison des envois approche,de et est renvoyée sur le champ. rs ot Snipe to View s de longs je. Vers juillet, alors pagnie de son frere Elle trouve une chambre chez bourras, un fabriquant de parapluies et, après une période de recherche d’emploi peu fructueuse celui-ci l’emploie comme commis. Un an plus tard, alors qu’elle se promène, Dense rencontre Mouret qui se rend chez sa maitresse. Cest à ce moment-l? qu’il se rend compte qu’il aime Denise et lui propose de revenir au bonheur des dames. Au magasin, tout le monde soupçonne une relation entre Denise et Mouret.

Le jour de ‘inventaire, Denise

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
reçoit une lettre de Mouret ; elle sait bien ce que ça signifie signifie et refuse . malgré tout, elle y découvre son amour pour Mouret à son tour. Mme Desforges, qui soupçonne Mouret de la tromper le force à faire un choix. Il se range du côté de Denise et rompt avec [‘autre. Mouret comprend qu’il n’aura pas Denise par Pargent et utilise alors la tactique de l’amitié. Il engage de longues discutions avec elle. De son côté elle lui donne de bonnes idées pour améliorer le magasin.

Un jour, Mouret voit Denise s’occuper de ses frères avec a tendresse d’une mère. Touché, il la demande en mariage et elle accepte. L’auteur : Emile Zola est né le 2 avril 1840 à paris. Il était un grand écrivain français et journaliste ; né d’un père italien et d’une mère française, il perd très vite son père et est élevé par sa mère et sa grand-mère . il vas au collège a Aix en Provence ou il rencontre Paul Cézanne et Jean Baptistin Baille . Dès le collège, Emile considère l’écriture comme une vraie vocation et envisage de faire carrière dans l’écriture.

En 1858, il quitte Aix our rejoindre sa mère à paris où il poursuivra ses études. Il sera recalé deux fois au bac S ce qui le décourage des études scientifiques en hiver 1960, découragé par les sciences, il s’engage dans une carrière de journaliste. À cette période-là, il est très attiré par la peinture et se lie d’amitié avec de nombreux peintres impressionnistes. peut a la peinture et se lie d’amitié avec de nombreux peintres impressionnistes. Peut après, il continue sa carrière de journaliste au journal la tribune comme chroniqueur.

Il écrit ensuite la fresque romanesque des Rougon-Macquart dont l’assommoir en 1976 ; nana en 1979 et germinal en 1885. En 1888, Zola prend sa lingère pour amante et, avec elle a deux enfants : Denise(1889) et Jacques (1891). après 3 ans de secrets, alexandrine apprend la relation de son mari. Elle accepte de passer l’éponge à condition que son mari promette de ne jamais l’abandonner. Le romancier intervient dans l’affaire Dreyfus à la fin de l’année 1897 en faveur des juifs. Il frappe l’opinion publique grâce à son article « j’accuse » dans le igaro.

Très vite, il est attaqué en justice par Fétat et après un procès très mouvementé , Zola est condamné a i an de prison et 3 000 francs d’amande. Ses amis lui conseillent de quitter la France avant la fin de la procédure . il s’exile donc à Londres durant 1 an . en rentrant en France, il est blanchi mais il a de lourds frais à payer. Ses biens sont saisis et revendus aux enchères. Le 29 septembre 1902, dans la nuit, Zola mœurs intoxiqué par la fumée produite par leur cheminée ; le 4 juin 1908, ses cendres sont transférées au panthéon.