Zola

Le XIX ème siècle est marqué par la révolution industrielle et le développement de la classe ouvrière. Emile Zola, écrivain et journaliste, est considéré comme le chef de file du naturalisme. Celui ci consacre sa vie à la dénonciation de la société et de ces inégalités a travers plusieurs de ses ouvrages. Germinal publié en 1885 est un de ses romans les plus célèbres. Ce dernier raconte l’histoire d’une grève de mineurs dans le nord de la France, provoquée par la diminution des salaires.

En parallèle il fait une description du monde de la mine et de la société qui l’entoure. Dans les deux premières parties du livre, Fauteur reproduit la vie réelle des mineurs et des bourgeois et fait ressortir de manière évidente le contraste entre les deux classes sociales. Sni* to View Ces oppositions se d entoure les mineurs des Grégoire puis ég mz • nvironnement qui levé des Maheu et ion de leurs con conditions physiques.

Premièrement dans les deux premières parties de Germinal, des oppositions apparaissent dans la descrption de l’environnement qui entoure les travailleurs et la classe bourgeoise . D’un côté, dans le premier paragraphe du chapitre deux partie une, Zola fait une description du paysage dans lequel

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ivent les mineurs dont la famille Maheu. Il s’appuie sur le champ lexical de l’obscurité « nuit noire », « ténèbres » pour accentuer le fait qu’ils vivent dans des conditions précoces.

En utilisant ce champ lexical, Zola essaye de dresser un portrait péjoratif de l’habitat. D’un autre côté, Emile Zola illustre l’environnement des bourgeois grâce a des superlatifs comme  » fruits et légumes les plus beaux du pays  » pour exprimer l’excellente qualité de vie des bourgeois. Contrairement au paysage qui est décrit chez les mineurs, celui-ci est agréable a observer, il utilise pour cela le champ le