X2TRIOMPHE DE VOLONT

X2TRIOMPHE DE VOLONT

Triomphe de la volonté La chanson des Nibelungen Chanson d’une épopée médieval Allemande composé au XIIIe s’, la légende est aussi connue en Scandinave et on peut la retrouver dans les contes Danois et Islandals. On la redécouvre au XIXe s’ mais cette fois elle est considéré comme une épopée nationale, l’Iliade Allemande qui décrit la naissance du pay. Elle raconte l’exploit du héros Siegfried, qui va éssayer de s’emparer de l’or des nains(Nibelungen) pour en forger un anneau magique ais maudit pour mettre fin au pouvoir des dieux qu’ils utilisent sur les Hommes.

Après sa version en pièce de theatre , c’est la le fera connaitre. en Connut comme oeuv viendra une référence populaire, chanson sera utilisé to View nextÇEge de nombreuse fois p t nationaliste. Siegfried sera égale s. En 1917, les troupes allemandes se retrencherons derri re une ligne apppelé « la ligne de Siegfried » de réference a la trancher que le héro Swipe to page avait creusé pour vaincre le dragon. Lors de la seconde guerre, e recit sera utilisé comme terreau mythologique au nazisme.

En 1943, Goring exhorte l’armée après la défaite de Stalingrad, en leur rappelant la fameuse bataille des Nibelungen. Wagner et l’utilisation de son oeuvre La

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Tétarlogie servit d’instrument pour des raisons politiques et idéologique. Cet enssemble est la réalisation la plus ambitieuse jamais crée dans le domaine de l’opéra. On peut la comparer a la Sixtine de Michel-Ange ou a « la comédie humaine » de Balzac. Wagner mit plus de 26 ans pour l’écrire, entre 1848 et 1874, our un total de 15 ans heures de musique.

Cette fresque est immérgée dans la mythologie germanique, ses racines, son romantisme avec un héros fort, beau, libre, un sauveur. Pour donner son oeuvre dans les meilleures conditions possibles, le roi Louis Il de Bavière, (fervent d’admirateur) fit construire selon les plans du musicien lui-meme, un theatre a l’acoustique parfaite, dans la petite ville de Bayreuth. Il sera inaugauré en 1876 par une représentation intégrale de la tétralogie.