Utopie Godin

Utopie Godin

Management Jean-Baptiste Godin dénonce dans Solutions sociales les limites de la solution mise en place dans le cadre des cités ouvrières de Mulhouse qui sont à l’honneur lors de l’exposition universelle de 1867 et qui ont la faveur des autorités du Second Empire. Ces cités combinent l’idéal de la petite maison, de la propriété du logement et de la moralisation de la famille ouvrière par son isolement.

Au contraire, les choix préconisés dans le cadre du amilistère de Guise, construit à partir de 1 859, sont de favoriser la vie collective des familles, de prendre en charge l’organisation des relations sociales ier et les vertus de l’enseignement et de cu e constitue pour Godin une étape pré at-,2 to nextÇEge « Malgré ces obstacle er palais au travail, le Palais social, et pré cessalres a l’association intégrale parmi les hommes.

J’ai pu rassembler les éléments qui doivent concourir à la répartition équitable des ruits de la production entre le travail, la capacité et le capital écrit-il dans Solutions sociales en 1871. En 1877, la fin du procès en séparation avec sa femme Esther Lemaire met Godin en mesure de donner cours à son projet alors même que la question de l’avenir du Familistère

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
se pose de façon plus pressante. Le 13 août 1880, l’Association coopérative du capital et du travail, Société du Familistère Godin & Cie, e Swipe to nex: page