UE01 Connaisances Sp Cifiques

UE01 Connaisances Sp Cifiques

Cette fiche de lecture a été réalisée dans le cadre du cours « Formation d’adultes », donné par Madame BERTOGAL au sein de la Licence de troisième année Sciences Humaines et sociales, spécialité Sciences de l’éducation. Emile, ou De l’éducation Résumé : Composé d ln or7 chronologiques dup ra. 112′ – passant par un jeune un élève modèle. Il p t les étapes R seau présente, en le, comment devenir s, de la naissance d’Emile jusqu’au jour ou celui-ci se marie et devient père.

Son projet pédagogique consiste à respecter l’évolution naturelle de la personne, son développement physique, intellectuel et moral, fin d’élever un homme naturel capable de s’adapter à la vie en société. Rousseau aborde la question sous l’angle pédagogique en proposant un idéal d’éducation qui forme l’être à la fois sociable et non dénaturé. Les cinq livres du traité correspondent aux différentes périodes de l’éducation.

Le premier livre est consacré à l’enfance, il prend l’enfant au berceau et s’occupe de ses deux premières années; le deuxième livre suit l’enfant, de deux à douze ans, avec un précepteur qui guidera le développement de sa sensibilité et de son raisonnement. L’expérience pratique, la découverte par oi-même, ainsi que l’éducation physique jouent un grand rôle; le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
troisième livre, de douze à quinze ans, aborde l’éducation de est formé à un métier manuel, pour être capable au besoin de gagner sa vie : il sera menuisier,’ le quatrième livre, Emile à seize ans : la vie morale et sensible s’éveille en lui.

Il est temps d’abordé la question de la sexualité, de morale et de relgion. C’est Ici que prend place la célèbre Profession de foi du Vicaire savoyard, dans laquelle Rousseau définit la religion naturelle; de quinze à dix-huit ans; Rousseau a intitulé le cinquième livre Sophie ou la femme. Il s’agit de marier Emile. Il rencontre, aime et épouse Sophie, une jeune fille que l’on a élevée dans les même principes que lui. C’est ainsi qu’est envisagé le problème de l’éducation des filles.

Table des matières Emile, ou De …. 2 Table des matières. ‘auteur et son œuvre….. 1. 1. Brève biographie. 4 1. 2. Place de l’œuvre dans la vie de l’auteur…. . 2. Résumé de l’ouvrage dans la vie de l’auteur…………. 2. 1. plan de l’ouvrage…. 2*2. Principales étapes du raisonnement et principales conclusions……………. 3. Commentaires critiques……………. — 3. 1. Avis d’autres auteurs sur l’ouvrage.. PAG » rif 7 3. 2. Mon 4. Bibliographie de — 1. L’auteur et son œuvre 1 . 1.

Biographie Né le 28 juin 1712 à Genève Mort le 2 juillet 1778 ? Ermenonville. Il est issu de la petite bourgeoisie de Genève, une dynastie d’horlogers. sa mère décède à l’accouchement. Le milieu est cultivé, ce qui lui a permis de recevoir une éducation intellectuelle, dès son plus jeune âge. Son père quitte Genève et Jean-Jacques est placé en pension chez un pasteur, Lambercier, qui lui fait suivre des études pendant environ deux ans, après lesquelles, il est mis en pprentissage, chez un greffier, puis chez un graveur, qui l’exploite durement.

En mars 1728, il s’enfuit d rcourt le Piémont, la PAGF3Cf7 siècle des Lumières, est un penseur épris de justice. De grande véhémence dans ses combats, il s’est bien souvent senti incompris. Son œuvre souligne que, pour vivre ensemble dans l’harmonie que suggère la beauté de la nature, pour vlvre ensemble dans le respect de son prochain si différent de soi, il faut une volonté active et donc une attention vigilante aux contradictions que secrète la vie en société. 1. 2. Place de l’ouvrage dans la vie de l’auteur Rousseau propose avec son ouvrage, un projet éducatif.

Liouvrage se présente comme un traité d’éducation, mélangeant la théorie pédagogique à des illustrations. L’Emile est l’enfant qu’il invente pour exposer ses théories sur l’éducation. L’éducation de Rousseau lui-même, son expérience de précepteur ont certainement nourri son œuvre. Cependant, le personnage du roman constitue un modèle parfait d’adaptation de l’homme au contrainte de la « nature » et offre à Emile des solutions pour développer ses capacités mentales et physiques. 2. Résumé de l’ouvrage 2. 1. Plan de l’ouvrage

Livre premier, La première enfance (l’âge de nature) : le nourrisson La Nature et l’éducation Quelques préjugés Le devoir du père Choix du gouverneur et de l’élève Choix de la nourrice Premiers soins fables convient-elle? Un enfant précieux L’exercice des sens utilité de la course Portrait d’Emile enfant Livre troisième, Le garçon (l’âge de force) de 12 à 15 ans L’enseignement expérimental L’idée de l’utile Emile menuisier La formation du jugement Livre quatrième, L’adolescent (l’âge de raison et de passions) de 15 à 20 ans Sympathie et pitié humaines L’étude de l’histoire

Utilité des fables L’éducation religieuse La Profession de foi du vicaire savoyard A propos du goût Livre Clnquième, Sophie ou la femme (l’âge de sagesse et du mariage) de 20 à 25 ans L ‘éducation de la femme Portrait de la femme Rencontre d’Émile et de Sophie Une visite sentimentale Jeux et fâcheries Le bilan d’un long voyage Mariage d’Emile et de Sophie 2. 2. Principales étapes du raisonnement et principales concluslons La Nature et de l’éducation première de toutes les société, celle de la famille.  » Emile devra être mis entre les mains de son précepteur dès le berceau et n’en ortir que pour se marier.

Viennent ensuite des générales sur l’éducation et sur le but qu’elle doit poursuivre. « Or, dit-il, l’éducation nous vient de la nature, ou des hommes ou des choses.  » Rousseau identifie trois « sortes de maîtres » de l’éducation : la nature, les hommes et les choses, cependant, il dit « celle de la nature ne dépend point de nous, celles des choses n’en dépend qu’à certains égards, et celles des hommes est la seule dont nous soyons vraiment les maitres.  » 3. Commentalres critiques 3*1. Avis d’autres auteurs sur l’ouvrage Quand Emile parut, il fit grand bruit.

Il eut des admirateurs, mais aussi des puissants adversaires. A tel point que Rousseau dut se réfugier dans la principauté de Neuchâtel, sous la protection du roi russe. L’ouvrage est condamné par le Parlement, en particulier à cause de la Profession de foi du vicaire savoyard. Ce programme pédagogique idéal offre une vision novatrice de l’enfance. 3. 2. Mon avis sur l’ouvrage La vue des cinq livre m’avait découragé, mais une fois entre mes mains, je ne l’ai plus lâché. On s’accorde à trouver aux deux derniers livres un caractères plutôt philosophique que pédagogique.

Plus qu’un traité sur l’éducation aux accents tantôt philosophique, tantôt romanesque, il s’agit d’un traité sur la nature humaine. Rousseau fonde toute l’éducation sur le principe qu’il a établit dans ses premiers écrits : la nature est bonne, il s’agit seulement de ne pas la contrarier dans son développement. 4. Bibliographie de l’aut s’agit seulement de ne pas la contrarier dans son développement. 4. Bibliographie de l’auteur Les œuvres de Rousseau couvrent des domaines aussi variés que la philosophie, la poésie, le théâtre ou la musique. 739 1742 1743 1750 752 1755 – Le Verger de Mme de Warens – Projet concernant de nouveaux signes pour la musique – Dissertation sur la musique moderne – Discours sur les sciences et de l’art – Discours sur la Vertu – Le Devin du village, Opéra – Narcisse ou l’amant de lui-même, Comédie – L’encyclopédie, Rousseau est l’un des auteurs de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, il a rédigé la plupart des articles sur la musique, « Économie politique » plus connu sous le titre de discours sue l’économie politique. 755 – Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes 756 – Examen de deux principes avancés par M. Rameau 1756 – Jugement du Projet de la paix perpétuelle de Monsieur « Abbé de Saint-Pierre 1756 – Lettre sur la providence 1757/1758 – Lettres morales 1758 – J. J. ROUSSEAU Citoyen de Genève, Lettre à Mr. ‘Alembert sur les spectacles 1761 -Julie ou la Nouvelle Héloïse 1762 – Du contrat social 1764 – Lettres écrites de la Montagne 1764 – Lettres sur la législation de la Corse 1765 – projet de Constitution de Corse (Posthume) 1755/1767 – Dictionnaire de la musique 1770/1771 – Les Confessions 1772 – Dialogues de Rouss an-Jacques (posthume)