Turkménistan

Turkménistan

Le Turkménistan, aussi appelé Turkménie, en forme longue la République du Turkménistan, en turkmène Turkmenistan et Türkmenistan Respublikasy, en russe Turkmenistan, TypKMeHVtcTéH, ou Turkmeniya, TypKMeHVlR et Respublika Turkmenistan, Pecny6nvlKa TypKMeH »CTaH, est un pays d’Asie centrale, entouré de l’Afghanistan, de l’Iran, de la mer Caspienne, du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan.

Autrefois république socialiste soviétique jusqu’en 1991, il portait le nom de Turkménie ou officiellement République socialiste soviétique du Turkménistan (en turkmène yrillique : TypKMeHL4CTaH COBeT COUVIam•1CTVlK Pecny6MKacbl, TypKMeHl,1c-raH CCP). Saparmyrat N »azow communiste de la ré Turkménistan entre Turkménistan jusqu’? un très important cul PACE 1 ors Sni* to nextÇEge ire du parti ique du ent du 006. t encore en place, on trouve son visage presque partout dans le pays, des billets de banque jusqu’aux bouteilles de vodka.

Il est rebaptisé Türkmenba;y (ou en français le « père de tous les Turkmènes La fête nationale correspond à l’anniversaire du président, le 19 février. Une statue de Nyjazow d’une hauteur de 12 m, dorée ? ‘or fin, juchée sur une arche de 75 m de hauteur, l’Arche de la Neutralité, tour page tourne sur elle-même dans la capitale Achgabat de manière ? ce que son visage soit toujours tourné vers le solei12. En janvier 2010,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
le nouveau président Berdimoukhamedov a annoncé le démontage imminent de la statue3.

Le Turkménistan fait partie de la Communauté des États indépendants (CEI). En août 2005, le Turkménistan décide de devenir un simple « membre associé Le pouvoir législatif est exercé par le Conseil du Peuple, une assemblée de 2 500 membres. ? la suite de la mort de Saparmyrat Nyjazow, le Conseil du peuple fixe la date de l’élection présidentielle au 11 février 2007. Il a modifié la Constitution turkmène pour permettre au président par intérim Curbanguly Berdimuhamedow de se présenter.

Grand favori, il est élu avec 89 % des voix face à cinq prétendants. Il est officiellement investi le 14 février 2007, prêtant serment sur le Coran et le Ruhnama, livre écrit par son prédécesseur. Si Berdimuhamedow a initié une certaine ouverture économique, aucun progrès notable au niveau des droits de Ihomme n’a pu ?tre observé4. Il a développé son propre culte de la personnalité en lieu et place de celui de Nyyazow.

Le Turkménistan est un pays d’Asie centrale situé au Nord de la chaine de montagnes Kopet-Dag entre la mer Caspienne et le fleuve Amou-Daria. Le pays a des frontières avec le Kazakhstan et l’Ouzbékistan au nord et au nord-est, avec rlran et l’Afghani frontières avec le Kazakhstan et POuzbékistan au nord et au nord-est, avec l’Iran et l’Afghanistan au sud et au sud-est. La caractéristique géographique la plus significative est le désert du Karakoum qui couvre 80 % de la superficie du pays. La plupart des montagnes du Turkménistan sont inaccessibles.

Les vestiges de l’ancienne route de la soie vont de la Chine centrale jusqu’à la côte méditerranéenne, passant par le Turkménistan. Sa superficie est comparable à celle de l’Espagne. Le pays est situé dans une région où le risque sismique est un des plus élevés au monde. Le climat est désertique subtropical et il fait assez chaud en été. Au 9 avril 2009, la CIA estime dans son World Factbook que 89 % de la population est musulmane, 9 % chretienne orthodoxe t 2 % de croyance inconnue17.

Selon la loi sur la liberté de conscience et les organisations religieuses, telle que modifiée en 1995 et 1996, les congrégations religieuses doivent se faire enregistrer auprès des autorités et avoir au moins 500 adultes adhérents dans chaque localité où l’enregistrement est effectué. Les religions minoritaires ne sont pas reconnues par le gouvernement. Ainsi, seuls l’islam sunnite et l’Église orthodoxe russe sont enregistrés comme des organisations religieuses légales au Turkménistanl 9.