Trop de consommation tue la croissance

Trop de consommation tue la croissance

Il. Trop de consommation tue la croissance La consommation peut avoir un effet négatif sur la croissance si les entreprises produisent au maximum de leurs capacités. Elles peuvent être amenées à délocaliser leur production afin de répondre plus vite, et à moindre coût, à la demande. De fait, le cercle vertueux précédemment présenté est rompu. La consommation va alors entrainer une destruction de l’emploi et s’autopriver de son rôle de moteur de la croissance.

Nous pouvons aussi remarquer que la consommation peut entrainer des poussées inflationnistes. L’offre n’étant plus en mesure de répondre immédiatement à la demande, les prix augmentent Swp to page et les consommateur partielle de consom également qu’avec le ‘velo il est aisé de faire jou or2 pacité totale ou . Enfin, notons merce international nséque conséquent, la consommation de biens marchands n’est pas nécessairement tournée vers la France.

Dans ce cas, elle profite aux pays étrangers et n’influe pas sur la croissance nationale. par ailleurs, les libéraux soutiennent que l’investissement est fondamental pour le développement de la consommation, ais cette dernière se fait toujours au détriment de l’épargne, laquelle permet de financer les investissements. C’est pourquoi les keynésiens prônent une intervention de l’État.

Non pas par solidarité nationale, mais parce

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qu’il existe de fortes disparités en France et qu’ainsi chacun pourrait consommer équitablement. Cependant, il existe un revers de la médaille : c’est aussi l’augmentation de la consommation non marchande qui peut contribuer à un affablissement du PIB. En effet, une telle consommation contribue à la détérioration des déficits publics (ex. : déficit de la CPAM).