TPE Romain Et Dorian

TPE Romain Et Dorian

Théorie de Silvio Gesell : monnaie fondante Silvio Gesell (1862-1930) était un commerçant et théoricien monétaire. Après s’être installé en Argentine ou il fut témoin de la crise que subissait le pays dans les années 1880-1890 il est arrivé à la conviction suivante : Dans la nature tout est soumis au changement rythmique du « Devenir et Disparaître » (Werden und Vergehen) – seul l’argent semble soustrait au caractère passager de ce monde.

Puisque l’argent, contrairement aux marchandises, ne « rouille » ni ne « s’abime le d les marchandises soi commerçants sont fo ‘s ouvrir leurs frais par payer ce besoin par or 3 Jusqu’a ce que ur lui. Des – x, puls ils doivent ur d’argent fait térêts ne profitent toutefois pas à la communaute, mais sont prêtés à nouveau (intérêts composés). De cette façon, de plus en plus d’argent est extrait du flux économique.

Des richesses « improductives » sont accumulées où elles ne sont pas nécessaires. À l’opposé, l’argent « gagné » est enlevé à la population active. Pour surmonter cett Swipe to View next page cette position dominante, l’argent, dans son essence, doit imiter la nature. L’argent doit « rouiller » conformément à la proposition de Gesell, ce

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qui signifie qu’il dot perdre périodiquement de sa valeur.

Aussitôt qu’il est « éphémère il n’a plus de position dominante (« liquidité ») sur le marché par rapport au travail humain et aux produits, de telle sorte qu’il doit se mettre au service du marché, sans intérêts. Ainsi, l’argent sert à l’homme, et pas l’homme l’argent. La réévaluation sur le niveau antérieur doit avoir lieu à l’aide de I « argent libre » (Freigeld). Chacun serait ainsi désireux de ne pas garder son argent trop longtemps. Celui qui n’a pas besoin de biens, peut ainsi payer régulièrement ses dettes, ses factures, son loyer, etc.

Ainsi, de l’argent est disponible à tout moment et pour tous. Cest pourquoi Gesell lui a donné le nom « argent libre » (Freigeld). Il est à tout moment librement disponible, car personne ne serait stupide au point d’accepter une perte de valeur progressive vers zéro. Worgl Trois ans après le fameux jeudi noir d’octobre 1929, le monde fait face aux ravages de la plus grande catastrophe économique de ‘ »Histoire : faillites bancaires, licenciements en cascade, chômage d