Tpe Partie III

Tpe Partie III

Conditions relatives à l’existence de ce phénomène. Paramètres nécessaires a la « température Leidenfrost ‘effet Leidenfrost, qui permet de faire léviter de l’oxygène liquide à température ambiante, peut permettre bien d’autres exploits encore. Marcher sur des charbons ardents sans se brûler les pieds, mettre brièvement une partie de son corps dans de l’azote liquide (QOOOC) ou du plomb en fusion sans risque… La température pour laquelle la goutte reste le plus longtemps en lévitation sur le plaque se trouve au alentour de 1600C , c’est onc cette température que nous appellerons température Leidenfrost.

Cependant, nos expé nc ora différentes dépenda s d _ Sv. i* to View neKtÇEge *Elle augmente en goutte est lourde, pl de constater eidenfrost : a goutte. Plus la ion est long. *La durée peut aussi tre moditi e par la manière dont est posé la goutte sur la plaque. De plus, nos recherches nous ont permis de voir que la température Leldenfrost peut être modifiée par le type de plaque utilisé pour chauffer la goutte. Et que les conditions de pression et de température ont aussl un enjeu sur le temps de vie de la outte. La température Leidenfrost est donc très imprécise puisqu’elle dépend d’une grande

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
quantité de paramètres.

Pendant nos expériences, nous avons pu o Swlpe to vlew next page observer des comportements différents de la goutte d’eau. En effet, par simple curiosité nous avons posé une très grosse goutte sur la plaque chauffante. Malheureusement nous n’avons pas eu le temps d’immortaliser ce moment, mais ce que nous avons pu constater ressemble beaucoup à cette photographie trouver sur internet. La goutte étant beaucoup plus grosse que les précédentes, le film e vapeur qui c’est crée entre la plaque et l’eau devient beaucoup plus important et la force d’Archimède (force dirigé vers le haut et exercé par un fluide. qui la pousse vers le haut fait qu’on la voit former « une cheminée » dans la goutte. La forme même de la goutte d’eau. Ce graphique représente la hauteur et le diamètre d’une goutte d’eau en fonction de son volume. Les points bleus sont les variations du diamètre et les points oranges les variations de la hauteur. Ce graphique nous permet de remarquer que plus la goutte est volumineuse plus elle s’étalera sur la plaque, et que ? ‘inverse , la hauteur de la goutte restera toujours environ la même (4-5mm) On peut néanmoins calculer l’épaisseur de la goutte à l’aide de la longueur capillaire (k-1 ) pesanteur 9,807 m. -2. (admis) Numériquement on obtient : donc l’épaisseur de la goutte est environ égale à 2,7×1 0-3m. Hauteur et largeur d’une goutte d’eau Nous allons ensuite , grâce à un graphique, montrer les variations de la hauteur et de la largeur d’une goutte d’eau en fonction du temps. Nous avons en orange l’évolution de la hauteur en fonction du temps et en bleu l’évolution de la largeur en fonction du même emps.

Ce graphique nous montre que sur une plaque à 236DC, la largeur va diminuer rapidement jusqu’à être nulle (250s) et que la hauteur va elle aussi diminuer , plus lentement pour être nulle ? 250 secondes elle aussi. Durée de vie d’une goutte en fonction de son volume C’est à ce moment précis que nous nous sommes demandés si le temps de vie d’une goutte d’eau était proportionnel au volume de la goutte déposé sur la plaque. Nous avons alors réallsé rapidement une dernière expérience , en voilà nos résu tats : pour une plaque à 170-18 pour une plaque à 170-1800C.