TPE

TPE

L’IRM, Imagerie par Résonance Magnétique, est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes, elle est en développement depuis une cinquantaine d’années. Elle permet de visualiser avec une grande précision des organes et tissus mous dans le corps. En 1946 Félix Bloch et Edward Purcell décrivent et précisent ce qu’est le phénomène de résonance magnétique. Ils reçoivent le prix Nobel de physique en 1952. Aujourd’hui l’IRM est devenue une technique majeure de l’imagerie médicale moderne.

Bien que l’IRM soit un outil médical exceptionnel, la France n’en possede pas énormément (le prix ?levé en est la cause) et il est difficile à un patient d’en bénéficier. Mais de plus en plus de personnes voit dans l’IRM un avenir, c’est to View neKtÇEge pour cela qu’elle est importants. La problématique de tr•2 • à travers l’exemple d pouvons nous montr progression ? ‘veloppements donc : Comment e d’Alzheimer, t en constante Nous commencerons par le fonctionnement de l’IRM cérébrale, puis nous démontrerons que c’est un outil efficace pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer.

Nous conclurons sur l’efficacité incontestable de cet outil. I -Fonctionnement de l’IRM : A) le principe de l’IRM • L’IRM permet d’explorer en détail tous les tissus et organes non remplis d’air, voici

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
quelques exemples les muscles, le cœur (valves et piliers du cœur), les tissus vasculaires qui sont explorés grâce à l’IRM cardiaque les glandes mammaires, avec l’IRM du sein les muscles utérins, les ovaires et les tromp trompes, par l’IRM pelvien les muscles para-vertébraux et la moelle osseuse, avec l’IRM rachis le tissu nerveux et cérébral avec l’IRM cérébrale, c’est de cette IRM que nous allons nous intéresser.

L’IRM permet de visualiser parfaitement la plupart des anomalies, malformations ou tumeurs présentes dans un tissu, non ou al visibles sur une radiologie conventionnelle. La qualité des images obtenues est très supérieure à celle de la radiographie conventionnelle mais, cependant, est moins préclse que celle du scanner (qui lui est dangereux car il émet des rayons X).

Il est ainsi possible de réaliser des coupes dans tous les plans de l’espace et ce dans pratiquement n’importe quelle partie du corps humain comme si l’on effectuait une étude à ciel ouvert sans, bien entendu, toucher le malade Les anomalies détectées par l’IRM ne sont pas forcément des cancers, ce peut être des hémorragies, des lésions… Selon ‘endroit du corps où est réalisé l’examen, le patient porte différentes sortes « d’antennes Ce sont des prothèses, faites dans un matériau qui amplifie le champ magnétique, qui enveloppent l’endroit du corps que l’on veut visualiser.

Cependant on ne peut pas visualiser les organes creux comme les intestins ou les poumons car ils ne contiennent pas assez d’hydrogène (ils sont remplis d’air) et apparaissent de couleur foncée lors d’une IRM. L’IRM fonctionne sur le principe de la Résonance Magnétique Nucléaire, la RMN (en Résonance Magnétique Nucléaire nous ne voyons pas des images mais nous voyons des courbes). L’IRM onsiste principalement à mettre en résonance les protons des atomes d’hydrogène.

Les protons étant une des particules qui constitue le noyau atomique. La particu 2 c,F4 d’hydrogène. es protons étant une des particules qui constitue le noyau atomique. La particule est positivement chargée. Cette technique se base sur le fait que notre corps est composé en grande partie d’eau (à 65%). Les noyaux atomiques tournent sur eux-mêmes, cela entraîne une aimantation microscopique qui est appelée spin. Le spin est le vecteur qui représente l’axe de rotation du proton. En l’absence de tout champ magnétique (noté vecteur Bo), les rotons s’orientent aléatoirement. Lorsque l’on place les molécules d’eau dans un puissant champ magnétique, les spins s’orientent dans la direction du champ, mais pas forcément dans le même sens. Il y a deux positions : le sens parallèle (sud-nord) et le sens antiparallèle (nord-sud) La proportion de spins dans le sens parallèle est supérieure à celle des spins orientés dans le sens contraire. Cet écart de population est proportionnel à l’amplitude du champ magnétique principal.

Pour que le proton puisse envoyer un message, il doit se relaxer (c’est-à-dire, qu’il dolt revenir à sa position d’équllibre). our cela on arrête l’émetteur excitateur, les protons reprennent donc leur position initiale en émettant un signal radio capté par une antenne. En effet, les protons ont d 3 ents magnétiques l’ordinateur reçoit les différents niveaux d’énergies, il créé une image montrant les zones denses, en blanc et des zones moins denses en noir.

Ce système permet d’obtenir des séries en coupe d’images de la partie à explorer dans tous les plans de l’espace, suivant une épaisseur variable. Une image s’obtient en quelques millisecondes. Cette technique d’imagerie fournit une résolution e contraste largement supérieure à celle de l’échographie, la radiographie. B) Avantages et inconvénients L’imagerie par résonance magnétique n’est pas un examen douloureux, le patient doit s’être préalablement dépouillé de tout objet métallique.

Il n’est pas nocif pour l’individu, contralrement au scanner qui lui est dangereux du fait des rayons X. Il est vrai que l’équipement utilisé est bruyant mais tout le nécessaire est fait pour que le patient soit le mieux installé possible (musique, bouchons antibruit). Il est possible d’injecter un produit de contraste. Grâce au prodult de contraste, les rganes sont mieux visualisés. Il peut y avoir tout de même une intolérance au produit injecté mais c’est rare.

L’IRM est un excellent outil médical mais reste cependant limité car beaucoup de personnes ont dans leur corps des objets en fer comme par exemple : vis, pacemakers (qui peuvent être détériorés), appareil dentaire, valves cardiaque, clips vasculaires ferromagnétiques, ou tatouages qui peuvent être interférer et provoque des brûlures. Cet examen est aussi impossible au femmes enceintes en dessous de 3 mois. Dû à son coût onéreux, cet examen reste fort occasionnel. L’examen dure entre trente minutes et une heure.