TEXTE HDA OTTO DIX

TEXTE HDA OTTO DIX

DIAPO 2 : Né le 2 décembre 1891 et mort d’un infarctus le 25 juillet 1969, Otto Dix est un peintre Allemand appartenant au mouvement artistique de l’Expressionisme apparu au XXème siècle. Il développera la Nouvelle Objectivité dans les années 1920, ce mouvement se caractérise par le fait de refléter ce que l’on voit, ce que l’on a vécu à l’état brut. Les artistes de la Nouvelle Objectivité étaient pointés du doigt comme des « dégénérés » par le régime nazi.

Engagé volontaire au début de la Première guerre mondiale, il découvre l’horreur et la souffrance des combats et les exprime ans des dessins, peintures et gravures. Ce qu’il voit chaque jour le hante. Dans un entretien de 1961, il déclare : « C’est que la guerre est quelque c tous ces bruits déme avant mes premiers aspect de la réalité n’ Sv. ige to DIAPO 3/4 : cette œuvre, ca Guerre, a t les poux, la boue, autre chose. Tenez, Ion que tout un nt : l’aspect hideux. ? alisée par Otto dix de 1929 à 1932 soit une dizaine d’années après la 1ère guerre mondiale, durant la République Weimar (vaillemar) qui a tendance à glorifier l’héroisme de la guerre. L’expérience

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de la guerre a ouleversé et traumatisé l’artiste. Diapo 4 : C’est un triptyque, c’est-à-dire une œuvre peinte sur trols panneaux en bois que l’on peut replier. Ce format était principalement utilisé au Swipe to View next page au XIème et XIIème siècle pour les peintures religieuses.

Le panneau central mesure 204 x 204 cm et les panneaux de chaque côté mesurent 204 x 102 cm chacun. Il a effectué de longs préparatifs comme des ébauches au crayon, une version à l’aquarelle, des cartons…. Cette œuvre n’a été exposée qu’une seule fois à Berlin en 1938. Considérée comme « dégénérée » par es nazis, elle a ensuite été cachée dans une caisse afin de na pas être abimée ou détruite. Elle est maintenant exposée au musée des Beaux Arts à Dresde en Allemagne.

Cette œuvre nous montre la violence terrible de la grande guerre. Le peintre a utilisé la technique ancestrale de la tempera (c’est une technique qui utillse une couleur délayée dans l’eau puls épaissie avec de la gomme, de la colle ou de l’œuf) Elle était souvent utilisée pour les tableaux religieux. DIAPO 5 : Les différentes parties de ce tableau évoquent une suite d’événements chronologiques : la montée au front, le hamp de bataille le retour du front puis la mort.

DIAPO 6 : Le panneau central représente une vision d’horreur du champ de bataille. Au premier plan c’est un vrai charnier : corps entassés, abandonnés et mutilés baignant dans le sang). Celui qui a la tête en bas est putréfié, des vers s’échappent de son corps. Il tend vainement la main comme pour chercher du secours. Le squelette empalé rappelle le Christ, il semble nous monter de son doigt l’horreur de ce carnage. Seul, un soldat allemand casqué et portant un masque semble vivant mais il est immobile et incapable PAG » OF d