Synthèse philo Hume

Synthèse philo Hume

Français : prépa philo nos David Hume (1711-1776) : un philosophe empiriste l. Opposition avec ses prédécesseurs et avec les idées de l’époque : A) Avec ses prédécesseurs : Intérêt pour la vie quotidienne. Réflexion sur la vie de tous les jours. B) Avec les idées de l’époque : Associations d’idées = fausses représentations. Importance de se baser sur l’expérience de la vie. // avec enfant découvrant le monde. Il. 2 types de représe A) En théorie ; Représentation

Impressions Idées simples Idées associatives Qualification Originale Pâle copie Association mentale Type Sni* to View Perceptions vives, immédiates du monde Souvenir attaché à la perception Idées simples liées Fiabilité Fort Moins fort Formation à partir d’idées réelles de l’imaginaire décomposition en idées simples pour voir si réalité. foi religieuse par raison humaine hérésie rationaliste. Foi raison IV. Conception du « moi » : Moi = noyau de la personnalité.

Représentation du moi = association d’idées (humeur, caractère, amour, haine) se succédant et changeant constamment. Personnalité = infinité d’impressions isolées. // avec Bouddha (2500 ans plus tôt) : Vie suite ininterrompue de cycles psychiques et physiques modifiant constamment l’être humain Pas immortalité de Pâme. Disparltion des choses créées. V. Lois naturelles et causalité : A)

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Lois naturelles : Fondées sur des constatations : Pas expériences avec lois mais découvertes par expériences.

Idées à priori mais pas universelles. B) Causalité Deviner le déroulement 0 effet d’une cause car habitude. Deux élément se suivant C] pas toujours lié cause-effet (ex placebo). VI. Morale : Les actes et les dires déterminés par les sentiments et la raison Actions pour secourir un monde perçu (sentiments). Hommes concernés par le bien-être de ses semblables (sentiments). Quand actions et dires déterminés par la raison D pas d’empathie nie de solidarité.