Synth Se Chapitre 1

Synth Se Chapitre 1

Synthèse chapitre 1 LES FACTEURS DE LA CROISSANCE – LE RÔLE DES FACTEURS DE PRODUCTION A – Les sources de la croissance La croissance économique est l’augmentation soutenue du PIB d’au moins 2%/an sur 2 ans. Pour atteindre cette croissance, il faut combiner l’efficacité du facteur travail et du facteur cap tal. Ce sont les facteurs de ‘Vipe View next page production. e facteur travail : Le facteur travail s’an Analyse quantitative : se La population active correspond à l’analyse quantitative du facteur travail.

La population active est l’ensemble des personnes qui ont ou sont ? la recherche d’un emploi (occupée ou inoccupée). Corrélation entre l’augmentation du taux de chômage et une baisse de la croissance économique l’année suivante. On peut avoir une idée de la population active future en fonction des naissances. Importance du taux de fécondité (en France : 2 enfants/femme). Le facteur travail se calcule aussi en fonction du taux d’activité de la population et du temps de travail. Analyse qualitative : également de deux façons : Il correspond au nombre d’équipements utilisés nécessaires pour produire.

Le stock de capital technique augmente grâce ? ‘investissement. Le cap tal technique se mesure en fonction de sa performance, de ses innovations. Plus

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
le capital technique est récent, plus il est productif. Améliorer le facteur capital nécessite des investissements matériels et immatériels (formation, Recherche & Développement, publicité, logiciels… ). Ces investissements (acquisitions ou remplacements) permettent des gains de productivité et génèrent de la croissance économique.

B — La croissance extensive et la croissance intensive La croissance extensive : La croissance extensive correspond à la croissance économique ‘un pays obtenue par l’augmentation des facteurs de production. Pour produire plus, on augmente les heures de travail ou la quantité de machines utilisées. Augmenter les facteurs de production entraine de la croissance extensive mais est également source d’augmentation des coûts. Ce n’est pas suffisant pour augmenter les gains de productivité. La croissance intensive . Un accroissement efficace combine le quantitatif et le qualitatif des facteurs de production.

Cet accroissement efficace permet d’augmenter les gains de productivité, on parle de croissance intensive. 2 OF s ravail utilisée La productivité du travail correspond à la productivité physique du travail. L’efficacité du facteur capital se mesure avec la productivité du capital Quantité produite Quantité de facteur captal utilisée Pour être plus efficace, la main d’œuvre a besoin d’un outil performant. Cest ce qu’on appelle la combinaison productive. pour améliorer le facteur capital, une entreprise peut avoir recours à trois types d’investissements . 1.

Investissement de capacité : acquérir un plus grand nombre d’équipements. Cet investissement permet de créer des emplois our utiliser ces équipements. 2. Investissement de productivité ou modernisation : acquérir des machines plus performantes. 3. Investissements de renouvellement ou remplacement : acquérir des équipements pour remplacer les anciens. Cinvestissement est un facteur de croissance et permet de supposer que les entreprises anticipent un augmentation de la demande et donc une augmentation de leur production. 3 OF s contribuent donc faiblement à la croissance contrairement au progrès technique.

Le progrès technique représente l’ensemble des innovations qui ntrainent une transformation des méthodes de production et l’apparition de nouveaux produits. C’est le cercle vertueux du Schumpeter distinguent 5 catégories d’innovations qu’il nomme combinaisons productives : Fabrication d’un produit nouveau : iPhone, PS4.. Nouvelle méthode de production : à flux tendus, PAO… Nouveau débouché : drive, vente en ligne… Nouvelle matière première : polaire, énergie renouvelable. Création d’une nouvelle organisation de travail : équipes semi- autonomes, management… ne invention est une découverte qui est le fruit de la recherche ondamentale. L’innovation est l’application industrielle et commerciale d’une découverte, c’est le fruit de la recherche appliquee. Elles ont des répercussions positives sur les entreprises. Exemple : Le laser est une invention, l’utilisation du laser en médecine est une innovation. B — La théorie des cycles économiques Selon Schumpeter, le progrès technique est au centre de la croissance d’une économie, grâce à des entrepreneurs dynamiques des innovations majeures apparaissent en grappe et vont agir comme « une destruction créatrice Y.

Cest-à-dire e nouvelles innovations qui viennent détruire les anciennes innovations. Selon Kondratiev, ces inno tre à l’origine de cycles de Phase de ralentissement : quand la révolution industrielle s’essouffle. Cycles de Kondratiev – LE ROLE DE L’ETAT DANS LA PROMOTION DU PROGRES A — Domaines d’actions de l’Etat CEtat a un rôle à tenir dans la promotion du progrès. Elle agit dans plusieurs domaines : ‘éducation : Céducation apporte des connaissances qui permettent de mieux appréhender les technologies nouvelles et d’intégrer le progrès sous toutes ses formes.

Le développement des infrastructures : routes, ports, aéroports, réseaux de communication. Le développement des infrastructures a une importance pour l’implantation des entreprises étrangères sur le sol national. Une faiblesse des infrastructures entrainent des coûts d’échange (transport) importants et dissuadent les entreprises à s’installer. Les investissements immatériels : formation, Recherche & Développement, information… Le développement des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication B — L’aide de l’Etat aux entre rises S OF s