Subordonnée complétive

Subordonnée complétive

La subordonnée complétive a les caractéristiques suivantes : • elle est introduite par une conjonction, généralement que ; • elle est enchâssée dans un GV, un GAdj ou un GN ; • elle remplit la fonction de complément (d’un verbe, d’un adjectif ou d’un nom) ou de sujet ; • son verbe peut être au mode indlcatlf ou subjonctif. Remarque La subordonnée complétive interrogative est introduite par des marqueurs interrogatifs tels que quand, où, qui et pourquoi. Fonction Sorte Mode du verbe Exemples Complément du verbe Complément direct

Indicatif (si le verbe d la phrase enchâssant or 2 Sni* to View exprime une opinion, une perception, une certitude) Subjonctif (si le verbe de la phrase enchâssante exprime une hypothèse, un doute, une volonté, un sentiment) CD de crois (quelque chose) je crois que je vais m’acheter un jeu électronique. CD de aimerais (quelque chose) J’aimerais qu’il Swlpe to vlew next page soit en version française. Complément indirect Indicatif (si le verbe de la phrase enchâssante expnme une oplnlon, une Cl de suis convaincu (de quelque chose)

Je suis convaincu qu’il présente un scénario plus complexe. Cl de doute (de quelque chose) Je doute que ses concepteurs fassent fortune. Interrogative (Elle peut avoir le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sens d’une question, d’une demande, mais elle se termine par un point. ) Toujours à l’indicatif CD de demande (quelque chose) Je me demande quand ce jeu sera en vente. Exclamative (Elle complète un verbe qui exprime une intensité. ) Toujours à l’indicatif CD de vois (quelque chose) Tu vois comme les décors sont réussis I Fiche 4. 9 Activités de grammaire 4. LA GRAMMAIRE DE LA PHRASE Indicati