Saint Jean d’Hiver

Saint Jean d’Hiver

Buche et friandises de la St jean d’Hiver Tradition païenne liée au culte des arbres et à la conjuration de la froidure, la St Jean d’Hiver signe la plus longue nuit de l’année Cette tradition existait déjà dans les Saturnales romaines; s’appelait le « licht » chez les anciens germains; le « Yule log » dans les forêts druidiques.

Elle avait une vocation propitiatoire ou divinatoire et depuis des siècles se fêtait devant le feu: buche au sein de l’âtre, morceau d’arbre de vie qui se onsumera lentement, si possible toute la nuit afin de tenir éloignés, ténèbres et La bûche était de chê robustesse ou la ferti Plus le bois craquait, les mauvais esprits. p g mbolisant la , plus cela éloignait Souvent la buche était allumée avec un tison gardé depuis le feu de la St Jean d’été.

Ce symbole de continuité trouve un écho en FM dans notre chaîne d’union. De même, cette tradition met en perspective la notion de robustesse et de force provenant des racines de l’arbre, comme n FM l’importance de la Tradition a travers le rituel, la perte du rite entrainant une perte d’identité. Dans le même temps, en Provence, la longue table familiale décorée de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
trois nappes blanches superposées régale famille et visiteu Swige to vie' » next page visiteurs de douceurs multiples…

Autour de ce lieu de rencontre, de partage et de dialogue plus les douceurs ou« calenos » ( en provençal) sont nombreuses , plus l’Année qui arrive promettra d’être riche et fertile . Au nombre de treize depuis 1925 (auparavant les calenos ‘étaient pas dénombrés) ces desserts sont: les fruits secs : noix, raisins amandes et figues représentant les 4 ordres mendiants (Augustins, Dominicains, Carmélites, Franciscains. les fruits frais : mandarines pommes poires oranges et autres les cédrats confits, les nougats, les dattes, la pate de coing les gâteaux dont la pompe à fhuile, les biscuits etc… La coutume Marseillaise rapportée par le Curé François Marchetti en 1683 y ajoutait 12 petits pains blanc et 1 plus grand, représentant les 12 apôtres t le Christ La St Jean d’hiver est le moment de régénération du feu secret.

Ce n’est pas une mort mais le début de la renaissance, c’est la Joie de l’espoir en la Lumière qui recommence à poindre et vaincra les ténèbres. En FM elle symbolise Pillumination intérieure qui donne accès à la connaissance. Ainsi se fêtait et se fête encore en Provence, et ailleurs, le raccourcissement des nuits , le cheminement vers la lumière des jours plus longs et de la vie qui frémit sous la terre encore froide 2