S Quence 1

S Quence 1

FICHES LA. BAC 1er Séquence 1 Fiche 1: Francois Rabelais, Pantagruel, 1532 : François Rabelais nait à La Devinière, près de Chinon vers 1494. Il reçoit une éducation qui le conduit, sans vocation, ? l’état monastique. Il se livra à l’étude approfondie des langues anciennes : latin, gre quelques érudits loca les textes anciens et Budé. [… ]devient mé sous le pseudonyme p g stitue avec manistes, qui lisent avec Guillaume publie Pantagruel, -me année. En 1533,Pantagruel est condamné par la Sorbonne. ll meurt le 9 avril 1553 à Paris.

Gargantua: 1 534 Tiers livre: 1536 Quart livre: 1548 Genre littéraire: erveileux, épopée, satyrique, parodie, philosophie, réalisme. Étude du texte: I s’agit d’une lettre de gargantua s’adressant à son fils pantagruel partit faire ses études à Paris. Il lui adresse des conseils, il veut l’aider. Lettre humaniste: éducation permet de faire naître un Géométrie Arithmétique Musique Cosmographie Actiivltés physiques (chevalerie et armes) Théologie 2- Soif de connaissances: Enumération hyperbolique (LIO) et (1_26-29), accumulation (QC)).

Diversité géographique à travers l’apprentissage des langues (Orient, Occident, Afrique… ) 3- Des connaissances qui s’adressent à tous: Lignes IO à 11, preuve que le savoir n’est pas réservé à une élite mais s’étend à la totalité de la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
population. Ill- Un texte révélateurs des idées et de l’état de la connaissance ? la renaissance: Les langues antiques: LI 5-17 et L35 Les progrès de l’impression: L3 Découvertes de nouvelles cultures: nouveaux continents Découvertes de nouvelles techniques: on différencie l’astronomie de l’astrologie ‘expression et la refléxion: L31 éxpérimentation, L39-43 échange d’idées.

Educatlon tourné vers l’autre, notion d’altérité. Bilan: Un programme moderne qui s’oppose à la scolastique ( = au par œur ) du Moyen-âge. La chevalerie perdure, le maniement des armes, l’importance de la morale et le poid de la r 2 constitue avec quelques érudits locaux un petit groupe d’humanistes, qui lisent les textes anciens et sont en correspondance avec Guillaume Budé. [… ]devient médecin en 1532 à Lyon. RabeIais quitte Lyon pour Rome en 1 534 avec Jean du Bellay. Il fait des recherches en botanique, en pharmaceutique, en archéologie.

De retour en France, il reprend ses fonctions ? l’hôtel Dieu et publia, La Vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel. Couvrage condamné, Rabelais mène ? ouveau une vie errante. Il meurt le 9 avril 1553 à Paris. Le roitelet Picrochole s’est querellé pour un raison futile son voisin, le Géant Grandgousier. Les perfides conseillers de Picrochole vont le pousser à partir en guerre contre l’autrement plus puissant Grandgousier. – Encrage historique a) Anecdote: Histoire sur la guerre picrocholienne. Guerre entre Picrochole et Grandgousier. Référence à l’histoire du père de Rabelais.

Il a eu une querelle avec un seigneur voisin. b) Grande Histoire: multiple allusions à Charles quint (homme le plus puissant), empereur d’origine germanique. Il a souvent été en lutte contre la France avec François Ier (rival) Rabelais adore François Ier. Charles quint empire très puisant (il régnait sur un empire où le soleil ne se couchait pas). La flotte de Charles est très puissante. 3 L’ambition des conseillers passent de la région de Chinon au monde entier. Les conseillers juxtaposent les conquêtes antiques et la conquête de Charles Quint. Le monde est passé en revue.

Absence de coordonnants, soif de conquêtes. Les conseillers ne laisse pas parler Picrochole. Rythme du texte exclamatif, etc… b) IJn dialogue fantasmagorique (illusion visuelle) Peut prendre pour la réalité mais qui ne l’est pas. Les conseillers semblent confondre fiction et réalité. Le texte commence au futur puis passe au présent et finit au passé. Texte d’anticipation. c) Méchanceté et vanité des conseillers: « Pisser de peur ». Volonté d’humilier, langage familier, volonté d’une réalité grossière. Conseillers se montrent si ambitieux car intérêt argent.

Conseiller référence au vaseau, barons félons (baron mal intentionné) il conseille son empereur pour leur bien (aux vaseaux). Les conseillers nous rappellent la tradition médiévale. Satire de la politique de Charles Quint. Ill – Une scène de comédie a) Théâtralisation de l’extrait: Ce sont des dialogues, le narrateur ne s’exprime pas mais il n’en a pas besoin car les personnages sont ridicules par eux-mêmes, Sticomiti (Picrochole) jeu de questions réponses, ellipse. Les conseillers n’ont pas d’identité propre, ils sont trois et parlent en même temps. Tout comme les barons félons.

Picrochole est comme une marionnette aux mains de ses conseillers. Il pose des questions na’lVes, inversion des rôles entre Picrochole et ses conseillers. Picrochole dominé par ses conseillers car ils sont trois. b) Comique verbal: Nom des conseillers : Merdaille (merde niveau familier) 4 – Menuaille (allusion à la maille, et petite pièce de monnaie. En gros, il ne vaut rien) – Spadassin (celui qui se bat pour l’agent, renforce idée de vanité) Les assonance en « i » montre que les conseillers ne sont plus maîtres de leurs paroles, comme bercés par leurs paroles.

Il ne font plus attention à ce qu’ils disent, ils inventent des noms. Phénomène de décalage récurrent du comique, rire provoqué par le décalage. Mélange des tons: références antiques donnent au texte une dimension solennelle qui contraste fort avec les expressions grossières. Référence à la boisson, allusion au plaisir de bouche, présentation de Picrochole comme un touriste, décalage par rapport à la situation. Décalage entre « lentement » et « foncerons h, citation mal ? propos « hâte-toi lentement », décalages de l’extrême précision des conseillers (cf. hiffre à la fin de l’extrait), progès incertains. Cet extrait de Gargantua montre bien la folie des grandeurs de Picrochole et de ses conseillers. Picrochole : son nom signifie le bien nommé, le colérique. Son goût pour la démesure et son manque d’humilité nous laisse présager de l’issue de cette guerre. En effet la guerre Picrocholienne s’achève par la défaite de celui- ci. Par ailleurs, derrière la dimension burlesque de ce passage Rabelais rend compte des préoccupations vives des humanistes européens très inquiets quant à la politique de Charles Quint. cf.

Erasme dont Rabelais se proclame le disciple mais aussi l’Anglais Thomas More, il a écritL’lJtopie, ouvrage qui décrit une ile fictive dan S mais aussi l’Anglais Thomas More, il a écritL’Utopie, ouvrage qui décrit une île fictive dans laquelle règne égalité et partage. Thomas More décrit un prince un roi sage qui sait vivre avec les autres. Fiche 3: Joachim Du Bellay, Les regrets, 1558: Né à Liré (France) en 1522 ; Mort à Paris (France) le 1er janvier 1560. Joachim Du Bellay, poète français de la Renaissance, s’intéresse aux lettres après une courte carrière militaire.

Il découvre les auteurs de l’Antiquité grecque et romaine et compose alors ses premiers poèmes. Il écrit d’abord des sonnets amoureux en décasyllabe comme dans l’Olive en 1549. Du Bellay choisit ensuite d’opter pour l’alexandrin, forme avec laquelle il signe son plus grand succès : Les Regrets en 1558. Ce recueil de sonnets, écrit pendant un exil de quatre années à Rome, exprime a nostalgie de la France mais également les doutes et aspirations du poète. Du Bellay nous exprime ici son spleen, sa déception quant à son voyage à Rome la réalité s’est avéré moin ambitieuse que sa propre vision de l’humanisme. Un programme humaniste: 1- Savoir fondamentaux: 1 escrime = combat et bal = danse alitération de «du» et «de». 3- La soif d’érudition: activités de courtisant: Quantité de discipline, désir d’apprendre: vers 1, 4 et 7 importants «je me ferais» ; «j’apprendrais». Italie cité en fin de vers est le berceau de l’humanisme. ll- L’expression d’une désillusion: 1- le jeu des temps: erbes Transition de l’idéale à la réalité : valeur factuel du futur marquant une certitude.

Utilisation de l’imparfait — moment du discours, valeur itérative – qui se répète (répétition de l’imparfait). Passage des quatrains aux tercets passage du rêve à la réalité, effet avant après. Aussi passage du futur au passé simple. Dernier vers: présent d vérité générale. 2- L’expression du regret: tonalité élégiaque = triste, déçue. Registre lyrique «Ô» vers 9 sign’fie l’invocation, l’interpellation envers les discours humanistes. «Ô beaux discours humains» ironie, plus exactement une ntiphrase, point d’exclamation qui souligne sa déception.

Vers 10 énumération et gradation ainsi qu’antiphrase: «Pour m’enrichir d’ennui». Symétriquement «menrichlr» et «perdre» hyperbole et ironie: le voyage va faire perdre cette belle jeunesse (vers 11). 3- Une rupture de ton: d’autodérision en montrant sa naifeté. Il utopise les idées Dernier tercet constitue une pointe. e poète mesure la distance séparant ses attentes de la réalité, il tourne en autodérision sa naifeté. Il remet en cause le voyage détudes, amertume promesses non tenues de l’humanisme: un idéal trop ambitieux ? 8