religion

religion

PLAN DETAILLE Introduction Origine de la religion – Les marques de la religion 2- Evolution historique de la religion l- Etudes des poèmes – Naissance de l’épiphanie 2- Naissance de la pentecôte Ill – Importances et caractéristiques de la religion 1- Comment se comporte la religion dans BALAFON 2- Comment se carac Conclusion INTRODUCTION p g La religion est l’ensemble de croyance et de pratiques basées sur un récit expliquant la relation de l’homme avec l’univers . ENGEL3ERT MVENG dans son œuvre BALAFON utilise les textes « PENTECOTE » et « EPIPHANIE » pour présenter la religion . effet, il réalise l’importance de celle-ci dans nos vie cependant ,pour mener à bien notre analyse ,il sera question pour nous de présenter l’origine de la religion ensuite les types de religions est ses caractéristiques ,enfin l’importance de celle-ci. au cœur de la pensée de la relation qui, comme l’écrit ENGELBERT MVENG. En gardant à l’esprit la définition glissante du « lieu commun » : quand une pensée du monde rencontre une autre pensée du monde » on essaiera de faire émerger des ondes « EPIPHANIE » et « PENTECOTE » de l’écrivain dans son œuvre par remontées uccessives d’une certaine identité

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
-relation. évolution de la religion a commencé tout par le Judaïsme -200 av J. C à 100ap la rédaction des talmud de Jérusalem et de Babylone qui commentent les textes précédents et apportent de nouvelles lois ,vers 1250 à 1300 après Jésus -Christ, la publication de la Zohar qui a commencé la kabbale, interprétation ésotérique de la Torah et vers 1573 après J-C ,l’écriture du shulhhan arukh, le code des lois juives vers 1860 le développement du juda’lSme orthodoxe opposé à la modernisation .

Ainsi le christianisme 70(+/- 1 0)évangile selon marc écrit à Rome Mathieu basé sur Marc et que le plus populaire au début du christianisme, et selon Luc basé sur Marc et que les autres des apôtres de Luc vers XIe siècle ,le grand SCHISME d’orient entre l’église de Rome (catholithisme) et celle de Constantinople(orthodoxe et vers XVI siecle qui donnera naissance du protestantisme. Nous retrouvons aussi plusieurs évolutions historiques dans d’autres pays telles que le Bouddhisme qui est adapté aux croyances locales de chaque pays d’accueil grâce à BOUDDHA, nous avons auss 2

Bouddhisme qui est adapté aux croyances locales de chaque pays d’accueil grâce à BOUDDHA, nous avons aussi le bouddhisme, le Taisme Zen L’histoire chez ENGELBERT MVENG se décline comme discours de l’homme africain qui communique à sens semblables ce qu’il a reçu et il transmet l’histoire a une double orientation chez MVENG ;elle est à la fois historique d’Afrique noire en général et du Cameroun en particulier ,à cet, effet MVENG cherche les sources dans un travail colossal ,les sources grecs de l’histoire Africaine depuis HOMERE jusqu’à STABON . l a publié la première istoire de son pays, son travail est présent dans l’histoire du Cameroun ,ensuite dans le cadre de l’histoire ,MVENG est historien de l’église du Cameroun dont il cherche les sources. Il- ETUDES DES POEMES 1- Naissance de l’Epiphanie Le mot Balafon en son sens premier veut dire un instrument de musique ,mals dans l’œuvre BALAFON c’est une symphonie thématique ou les termes s’entreluisent et convergent vers l’amour ,la paix et la fraternité. La religion dans notre œuvre BALAFON est mis en exercice par l’auteur ENGELBERT MVENG à travers les poèmes.

On retrouve l’expression de ette idée déjà dans le poème « épiphanie » pp 57-62 du grec epiphaneia, « manifestation ». C’est une fête chrétienne fixée au 6 janvier chez les orthodoxes et célébré le dimanche le plus proche chez les catholiques . EIle commémore l’incarnation de DIEU dans l’humanité de Jésus, symbolisé par la venue des 03 ma 3 commémore l’incarnation de DIEU dans l’humanité de Jésus, symbolisé par la venue des 03 mages. (évangile selon saint Mathieu Il là12).

Ces trois voies apportent des présences a l’enfant Jésus . I’Afrique à travers le poète religieux, n’est pas esté. Elle présente du glorieux nouveau née tout d’abord sa richesse culturelle « je dis : Monseigneur, voici de l’or, de l’or, de l’or pur dans la chaire vive mes mains. »Cette répétition sur le mot « or » invoque avec insistance et de façon métaphorique, le trésor culturel du peuple Africain. Il souligne cela à la page 62 « l’or vivant de ton Afrique, dans la chair vive de mes mains ».

Les accords à l’église en Afrique La présentation de l’enfant Jésus au temple et la descente du saint esprit sur les hommes « pentecôte sur l’Afrique » en ce ens ENGELBERT MVENG est aussi un prêtre insatisfait dévoré par la handise de vivre et d’être avec les hommes souvent dérangé après la morsure. Lancinante de la solitude d’un véritable psychanalyste. L’intention estimée du poète apparait alors clairement, lucidement, avec le dernier titre « offrande » Le terme inculturation évoque un rapport entre la religion et la culture .

II désigne ainsi le fait qu’une culture donnée d’assimiler ce qui vient d’ailleurs sans pour autant perdre son originalité. MVENG, l’homme d’église fait prévaloir cela par ses poèmes -Ainsi onc dans un monde jeté en pâture aux marchands, quelle critique la jeunesse peut elle acc 4 critique la jeunesse peut elle accorder au chant de l’espoir de MVENG ? Celui-ci ressemble bien d’avantage à une désagréable plaisantes à moins de convertir qu’il chantait l’art du monde est toujours à venir comme le royaume de DIEU chez les catholiques dont il est un serviteur invétéré.

Ill- IMPORTANCES ET CARACTERISTIQUES DE LA RELIGION 1- Comment peut on présenter la religion dans l’œuvre BALAFON ENGELBERT MVENG enseigne en faisant attraction du fait que ce ivre porte les stigmates des guerres idéologiques entre le bloc de l’Est et le monde capitaliste qui se sont affrontés de manière constante en 1945È 1989. Aujourd’hui, ces guerres sont dépassées et l’apaisement que joue MVENG ne se comprend plus que si l’on veut replacé ses poèmes dans leur contexte génésique.

Par ailleurs, dans une AFRIQUE où on se rejette mutuellement au nom de la tribu comme chez les HUTU ou chez les Dioula en cote d’ivoire -On peut parfaitement se demander que c’est bien dans notre continent qu’il parle des poèmes. Dans un contexte où es JAZZ et les BLUES n’éveillent plus rien chez les jeunes. Dans un contexte où les valeurs culturelles les plus mondialisé semblent être coca cola le vagissement initiatique des tam-tams peut-il valablement constitué une solution pour la paix ?

Cest pour toutes ces raisons que je me ferrai plaisir de préciser si vous m’en donné l’occasion que la jeunesse scolaire d’aujourd’hui ne p S plasir de préciser si vous m’en donné l’occasion que la jeunesse scolaire d’aujourd’hui ne peut plus lire MVENG en fête 2- Comment se caractérise t elle dans l’œuvre BALAFON Dans cette œuvre, ENGELBERT MVENG veut nous montrer comment vivre à la VIe chrétienne en nous montrant par plusieurs religions telles que le judaiSme, le christianisme et par plusieurs autres religions.

Sa modernisation nous conduit à bien le caractérisé dans son œuvre BALAFON. Mais tout d’abord une remarque s’impose : Cest que les faits religieux ne ressemblent pas à toutes les autres, sans y avoir engagé sa conscience il trouve un actu qu’il ne lui attribue pas la valeur absolue que la fidélité requiert pour elle En définitif, nous notons qu’on peut analyser les poèmes u recueil BALAFON en tenant compte de l’avis de l’auteur ENGELBERT MVENG.

Dans cet extrait il était question pour nous de présenter l’origine de la religion, de l’étude des poèmes et l’importance des caractéristiques de la religion . Car la poésie de BALAFON est bien empreinté d’humanisme en détruisant notamment les cloisons géographiques qui enveniment les relations entre les hommes et les peuples. L’originalité de MVENG réside dans ce mélange harmonieux, tout en rythme et en image qui fait de son écriture poétique, un des reflets les plus accomplis de la poésie moderne