Recherche sur le Classicisme

Recherche sur le Classicisme

Despres Maxime 2nde 6 Recherche sur le Classicisme I. Définition Classicisme : En littérature le classicisme est un mouvement culturel, artistique, et esthétique. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal, et qui développe une esthétique fondée sur la recherche de la perfection, son maitre to vien « ext mot est la raison. Il. Les caractéristique Le perfectionnement s S. v. p next page atteindre une langue doit y avoir une auto cherchent ? it être élégant.

Il re, et des règles qui n découlent, c’est-à-dire le respect de la vraisemblance et des bienséances ; souci d’éternel et d’universel. Le culte de la raison : contrairement aux auteurs baroques, les auteurs classiques ont le souci de l’équilibre et de la mesure. Les fameuses règles des trois unités : l’action, il est primordial d’avoir une seule histoire principale et pas plus. Le temps, l’histoire ou la pièce de théâtre ne doit pas dépasser vingt-quatre heures. Le lieu, l’action doit se dérouler en un seul lieu.

Le culte des anciens : les œuvres classiques sont le plus souvent irés de la mythologie grecque ou de l’antiqui l’antiquité historique. La morale : la morale est souvent présente dans

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
les œuvres classiques. Les auteurs utilisent plusieurs méthodes pour faire passer une morale. Le désire de plaire : les auteurs classiques veulent plaire et l’héros de leurs histoires sont idéalisés : un idéal physique et moral incarné dans I figure théorique d’un honnête homme. Ill. Epoques et lieux Le classicisme se développe surtout en France et plus largement en France à la frontière entre le XVII siècle et le XVIII siècle de 660 à 1715.

Le classicisme s’est rependu grâce à Louis XIV qui en a fait un véritable « culte ». IV. Principaux auteurs et œuvres datées En littérature et au théâtre : jean Racine (1639-1699) ; Andromaque (1668) ; Phèdre (1677) Molière (1622-16673) ; Le médecin volant (1645) ; l’Avare (1668) ; Le bourgeois Gentilhomme (1670) corneille (1606-1684) ; ce Cid (1637) ca Fontaine (1621-1695) ; Fables (1668-1693) La Bruyère (1645-1696) ; Les Caractères (1688) V. Classicisme dans les arts Peinture . 2