rapport jumia

rapport jumia

Table des matières Remerciements : Je remercie JUMIA. ma de m’avoir accordé la possibilité d’effectuer un stage au sein de leurs locaux et de m’octroyer l’opportunité d’élargir mes connaissances techniques parallèlement à mon bagage théoriques. Aussi, je souhaite re LOUALI et prune BEL de cette expérience. directives dans l’acco Introduction rcle or 22 s de stage Sami et guidé au fil digué conseil et hes- Le programme de l’Institut des Hautes Etude de Management accorde une très grande importance au stage comme partie intégrante de son cursus de formation.

En effet, le stage apporte ‘opportunité à Pétudiant de s’immerger dans un cadre de travail consommateur que je trouve intéressante. L’entreprise choisie est une startup, je crois en le potentiel des PME et en leurs capacités à évoluer dans le temps. L’organisation dans une petite structure est totalement différentes des multinationales. Donc, je trouve intéressant de vivre cette expérience, sachant que la structure de l’économie nationale est composée essentiellement de PME.

Ce rapport me permettra de partager l’expérience que j’ai vécue lors de ce stage. En premier lieu, j’aborde la présentation du ecteur d’activité afin de situer l’entreprise au sein de l’économie nationale. Ensuite, je présente l’entreprise et ses différentes activités ainsi que son

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
organisation. Dans la seconde partie, je décris le fonctionnement de l’organisation et son processus, tout en abordant l’apport et les différentes tâches que j’ai pu effectuer lors de cette période.

Finalement, je conclue avec mon ressentis en vivant cette expérience et les possibilités d’amélioration qui peuvent être apportés à l’entreprise afin de réaliser une meilleur productivité. Première partie : Vue générale du e-commerce au Maroc Introduction de la première partie : L’économie marocaine est composée de trois secteurs : primaire, secondaire et tertiaire. Sachant que les deux secteurs primaires et secondaires sont essentielles à féconomie mais ne représente que le tiers de cette dernière.

Par contre, les deux tiers de la structure économique nationale sont basée sur le secteur tertiaire. Ce secteur englobe les services en tous genres comme : le service bancaire, d’assuranc OF le service bancaire, d’assurance, d’hôtellerie Dans la partie qui suit, je développerai une branche du secteur tertiaire qui est le e-commerce. Ensuite, j’illustrerai cette branche par le biais de l’entreprise où j’ai effectué mon stage. 1 . Présentation du secteur e-commerce Acheter et payer sur internet commence à entrer dans les mœurs des 16 millions d’internautes marocains. Pour preuve, le nombre de transactions de paiement en ligne a dépassé la barre de 1,25 million de transactions traitées par la plate-forme Maroc Telecommerce soit une croissance de plus de 7596 par rapport à 2011 et le montant des opérations d’achat et de paiement sur internet a atteint plus de 743 millions de DH en 201 2 contre 513 millions de DH en 2011, soit une croissance d’environ 45%.

Le panier moyen continue sa baisse et s’établit à environ 600 DH pour les paiements par carte bancaire, en baisse de 18% par rapport à 2011. Cette baisse est justifiée par le développement des transactions portant sur des produits et des services de plus en plus variés et à faible montant.

Le développement du réflexe de paiement en ligne est le résultat de la convergence de plusieurs facteurs, notamment la maturité de l’offre des 400 sites marchands affiliés à la plate-forme Maroc Télécommerce, la croissance soutenue de l’accès et de l’usage d’internet et la démocratisation de l’usage des cartes bancaires vec plus huit millions de cartes de paiement et de retrait en circulation La dynamique du marché du e-paiement fait de paiement et de retrait en circulation La dynamique du marché du e-paiement fait ressortir, d’emblée, que vannée 2012 est sans doute l’année d’emballement pour les sites de paiement des factures. lusieurs opérateurs télécoms et fournisseurs des services de l’eau et de l’électricité ont adopté le canal de paiement en ligne pour rendre plus facile les règlements électroniques de leurs clients. Malgré le retard de l’administration à franchir le pas de l’e-paiement, il n’en demeure pas moins ue certaines administrations investissent avec force dans ce canal.

C’est le cas du succès du site de POffice Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) qui a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions de DH grâce à son offre variée de consultation en ligne des états financiers des entreprises et de commande des certificats négatifs. Le site de l’Office a enregistré plus de 50. 000 opérations de transactions en 2012 contre 40. 000 en 201 1, soit une évolution de l’ordre de 20%.

Outre les facturiers et l’e-gouvernement, les internautes marocains osent, de plus en plus, faire du shopping via internet. Ce changement d’attitude se confirme par la croissance du nombre de transactions sur les sites de deals, de cosmétique, d’habillement, de jeux et de matériels informatiques. Les transactions sur ces sites de shopping ont enregistré une croissance de plus de 98% par rapport à 2011 avec un chiffre d’affaires consolidé pour ce segment d’activités de plus de 131 millions de DH.

Sur un autre registre, la part des secteurs d’activités en nombre de transactions a év de transactions a évolué en général par rapport à 2011 marquant ainsi un signe d’émergence de nouvelles activités prometteuses, n particulier dans le domaine du shopping: shopping (de 31% à 34%), paiement de créances (de à 49%), voyages et événements (de à 11 et e-gouvernement (de 7% à 5%). Autre révélation du marché e-commerce cette année, le retour d’expériences de l’un des acteurs historiques de transport par voie terrestre, la C TM.

Le site lancé au courant 2012 a réalisé un taux de croissance important au niveau de la réservation et de l’achat en ligne de tickets de voyages et a obtenu lors du salon E- commerce 2012 le trophée du meilleur site E-commerce dans la catégorie E-entreprise. Cette réussite confirme, encore une fois, ‘intérêt des internautes pour les prestations de voyages et de transport terrestre et aérien qui restent parmi les prestations les plus prometteuses en termes d’impact économique positif.

Selon l’analyse des transactions traitées par Maroc Télécommerce, il ressort que le trafic maximum de l’activité est concentré en général sur la matinée entre 10 et 11h30 et 14h30 et 15h l’après-midi. Les opérations de paiement se focalisent prlncpalement entre lundi et mercredi notamment pour le paiement des factures. Par contre, les opérations d’achat sur les sites de shopping s’accentuent entre mercredi et vendredi. L’année 2012 a connu une tendance similaire aux années précédentes. Tout au long de l’année, le trafic enregistre une tendance haussière PAGF s OF aux années précédentes.

Tout au long de l’année, le trafic enregistre une tendance haussière de transactions d’un mois à l’autre avec un premier pic pendant le mois de mai avant d’enregistrer une baisse à partir du mois de juin. Cette baisse normale s’explique par le début de la période estivale. Le rythme des transactions d’achat en ligne reprend à partir de la fin du mois d’août et atteint son sommet en décembre. Dans cette section, j’ai rapporté les principales composantes de a branche e-commerce en relevant des données et statistique.

Cette perception globale du secteur sera suivit d’une perception plus spécifique en se focalisant sur l’étude d’une entité qui opère dans la branche dans la section qui suit. 1. 2 Présentation de l’entreprise . Rocket internet est un fond d’investissement allemand fondée à Berlin par les trois frères Samwer. Le fonds de commerce de cette entreprise est le copycat marketing, à savoir le clonage des entreprises du web connaissant un fort succès. La première expérience remonte à 1999 avec le lancement du site internet Alando, copie allemande du site Ebay sur un marché vierge de concurrence.

Quelques mois après le site, qui connait une forte croissance, est racheté par Ebay pour un montant de 42,5 millions de dollars. -De gauche à droite, les frères Rocket internet: Alexander, Marc et Oliver Samwer. – Riche de cette première expérience, l’incubateur allemand voit le jour en 2007 Instaurant une stratégie de pénétration et de diversification supporté par une stratégie agressive dans le volet commercial et gestion des et de diversification supporté par une stratégie agressive dans le volet commercial et gestion des ressources humaines.

La stratégie de pénétration se base sur la conquête de territoires propices à [‘implantation des modèles occidentaux. Ainsi, Rocket internet a lancé plusieurs startups en Europe réalisant de ce fait un chiffre d’affaire qui s’élève à de 3,5 milliard d’euros en 2011. Début 2012, l’incubateur allemand a lancé son nouveau site, Pinspire, dans plusieurs pays d’Asie du Sud Est (Indonésie, Malaisie, Singapour, Philippines et Vietnam). Il s’agit d’une copie quasi-exacte du réseau social Pinterest ayant connu un départ en flèche aux Etats-Unis et en Europe ces deux dernières années.

La stratégie de diversification se traduit par l’implantation de startup dans divers domaines d’activités. En effet, l’incubateur détecte et cible tout site de commerce numéro 1 mondiale dans un pays ou dans une région et par la suite crée son clone dans un marché prometteur dont le potentiel est énorme dans n’importe quelle partie du globe. A chaque nouveau projet, le scénario est le même pour deux DG et fondateur d’une startup: l’un d’eux en devient PDG, puis assure le recrutement des bons profils, le lancement et le développement des produits avant de nommer un successeur ? son poste.

Le tout en 3 à 6 mois. Aujourd’hui, Rocket internet emploie plus de 2000 employés dans pas moins d’une cinquantaine d’entreprises du web lancées via son incubateur et d’autres déjà bien établies. Ecart Services Morocco SARLAU Après des expériences fortes de succès, l’in 7 OF établies. Ecart Sen,’ices Morocco SARLAU Après des expériences fortes de succès, l’incubateur allemand Rocket Internet décide de lancer au Maroc un autre clone d’Amazone : Jumia. ma. Lancée en juin 2012, le site propose une variété de produit : High-Tech, des articles de mode et des produits culturels .

Ces produits sont génériques et changent rapidement en vue de a demande des clients qu’il est difficile de tous les recenser car le secteur en lui-même opère dans une sphère qui est en constante évolution. En effet, le cœur de métier de l’entreprise est la distribution de tous biens ou sewices qui peuvent intéresser le consommateur. Tenant compte des deux critères : nouveauté de l’entreprise et la multitude de produits qu’elle propose, il sera difficile d’apporter des statistiques fiable et pertinent pour illustrer mes propos.

Outre, la commercialisation de produits aussi variés que diversifiés, le site de e-Commerce propose un autre service la Market place. La Market place est une plateforme qui donne la possibilité à tous les commerçants marocains de vendre leurs produits en ligne et de profiter ainsi du trafic que draine le site. En dépit de la nouveauté et la jeunesse de l’entreprise, pourtant elle emploie une soixantaine de personnes au sein d’une structure assez grande qui se traduit par l’organigramme qui suit. Cet organigramme représente ma perception personnelle des dynamiques au sein de l’entreprise.

Il est le résultat d’un travail d’observation et de compréhension des processus et des flux. Ce travail fut assez délicat à faire car PAGF 8 OF ‘observation et de compréhension des processus et des flux. Ce travail fut assez délicat à faire car les salariés de l’entreprise ont une confusion de leurs principales missions et des tâches à accomplir aussi quant à l’impact à tout à chacun sur le développement de l’organisation. Conclusion de la première partie : La première partie développe une vision extérieure et objective de l’entreprise et du secteur.

En effet, le secteur est présent depuis quelques années et son développement se fait doucement parce que la confiance du consommateur reste toujours un obstacle à son développement. Ensuite, j’ai retracé un échantillon d’un opérateur dans le secteur en mettant en relief sa présentation d’un point de vue extérieur. 2. Deuxième partie : vue spécifique sur l’entreprise et tâches effectués Introduction de la deuxième partie Après une première partie qui relate le e-Commerce de façon globale et générale ainsi que l’entreprise, un opérateur du secteur.

La deuxième partie s’intéressera à décrire le fonctionnement de jumia de manière plus rapproché et tangible. Cette description sera sous forme de description des services de l’entreprise. Et chaque sous partie englobera la tâche effectué u sein de ce dernier. Généralement, on distingue deux types de fonction au sein de l’entreprise • de support et principales. De ce fait, la description qui suivra sera en respectant cette condition. 2. Activités principales : PAGF OF production : Ce service est chargé du shooting des articles et leur mise en ligne sur le site internet. Il regroupe plusieurs graphistes qui sont chargés du design du site et sa gestion. Les graphistes sont aussi chargés de retoucher les photos des articles et des mannequins. Ces graphistes sont accompagnés d’un photographe professionnel accompagné de deux assistantes qui s’occupe de a réception des nouveaux articles et leurs préparations pour la séance photo. Au sein de ce service, je n’ai pas accompli de tâches.

Le processus du sen,’ice content et production relève de la spécialité des créatifs (photographe, directeur artistique et graphiste) des compétences qui requièrent une certaine technicité ne relevant pas de mes compétences. 2. 1. 2 Service achat : Ce service se charge de l’approvisionnement en marchandise pour l’entreprise. II est structuré en plusieurs catégories de produits allouant des acheteurs spécifiques à chaque catégorie de produits. Ces catégories sont au nombre de trois : vêtements et accessoires, divertissement (jouets, livres, jeux vidéos… et multimédia. Le travail de chaque acheteur consiste à passer des commandes aux fournisseurs et à établir des contrats d’achat qui sont de deux types : contrat normal ou par consignation. Ce dernier, qui est un contrat entre le fournisseur et l’entreprise ne produit l’effet de la facturation qu’en cas de commande du produit sur le site. A l’opposé, le contrat normal stipule que la marchandise est commandée et livrée à l’entreprise et stocké par la suite. Une fois la commande livrée, la m