rapport de stage ZURICH

rapport de stage ZURICH

Dédicace Remerciement Fiche technique Introduction Partie 1 : L’assurance l. Définition du contr 1. Définition juridiqu 2. Définition techniq 4. or28 Sni* to View . Les caractéristiques du contrat d’assurance 1 . Le contrat d’assurance est un contrat consensuel Le contrat d’assurance est un contrat aléatoire . Un contrat synallagmatique Le contrat d’assurance est un contrat à titre onéreux Le contrat d’assurance est un contrat d’adhésion I . Ce qu’il faut faire pour souscrire un contrat d’assurance IV.

La prise d’effet du contrat V. La duré de contrat VI. Le rôle de l’assurance Le déroulement de stage l. Déroulement de stage : 1 . Les travaux effectués 2. Les apports du stage Conclusion Annexes e dédis ce modeste travail comme un témoignage d’affection, de respect, d’admiration : A toute personne qui de près ou de loin m’a falt part des renseignements nécessaires à mon stage et mon rapport. A ma mère, et ma famille qui m’ont aidé moralement et matériellement. A mes amis pour leur fidélité.

A toutes les personnes de ragence MAJDI Assurance qui sont préoccupées d’améllorer et enrichir mes connaissances grâce ? eurs efforts et leurs conseils. Avant toute chose mes souhaites les plus chers seront de remercie vivement toutes les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
personnes, qui, de pré ou de loin, se sont impliquées dans la réalisation de ce rapport, les uns avec des conseils, les autres av ‘encouraeement et des PAGF OF remerciements particulières à monsieur LAASILIA Mustafa pour l’encadrement de ce travail, ses conseils, les corrections qu’il a apporté et pour sa grande disponibilité.

J’adresse des sincères remerciements au corps professoral et administratif de l’école supérieure de technologie d’Agadir, pour a richesse et la qualité de leur enseignement et qui déploient de grands efforts pour assurer à leurs étudiants une formation actualisée. Je tiens à exprimer toute ma gratitude et mes remerciements aux membres du jury qui ont bien voulu m’honorer de leur présence.

L’existence humaine est pleine de risques, et la personne de chacun est a la merci d’événements imprévus : maladies, accidents corporels entrainant parfois et de manière inopinée des invalidités, incapacités de travail, des décès ainsi que des préjudices matériels et moraux qui en résultent pour la victime et ses proches. D’autres événements frappent l’homme dans ses biens tel que l’incendie, le vol qui peuvent provoquer des dégâts matériels ou des pertes des revenus.

Cest pourquoi l’homme a toujours cherché a se prémunir contre ses risques qui le menace, ce ui a donne naissance a un droit spécifique « le Droit des ui a pour objet principal PAGF contrat aléatoire par lequel un organisme dit « l’assureur », qui pour pratiquer l’assurance doit être autorisé par le Ministère des Finances à exercer ce type d’activité, s’engage envers une ou plusieurs personnes déterminées ou un groupe de personnes ites les « assurées », à couvrir, moyennant le paiement d’une somme d’argent dite « prime d’assurance », une catégorie de risques déterminés par le contrat que dans la pratique on appelle « police d’assurance » 2. Définition technique . L’assurance est l’opération par laquelle un assureur, organisant en mutualité une multitude d’assurés exposés à la réalisation de certains risques, indemnise ceux d’entre eux qui subissent un slnistre grâce à la masse commune des primes collectées. Il.

Les caractéristiques du contrat d’assurance : 1 . Le contrat d’assurance est un contrat consensuel : Les contrats consensuels sont ceux qui forment par le seul accord des parties. 2. Le contrat d’assurance est un contrat aléatoire : Le contrat aléatoire est un contrat à titre onéreux dans lequel l’existence d’une obligation dépend d’un événement futur incertain. 3. Un contrat synallagmatique : Il crée des obligations réciproques entre les parties, L’obligation de chacune d’elles constitue la clause de l’obligation de l’autre Autrement dit, il comporte des obligations réciproques à la charge de chacune des parties. 4. Le contrat d’assurance est un contrat à titre onéreux:

L’assuré est tenu de payer la prime en contrepartie de la promesse du paiement du capital assuré en cas de sinistre. 5. Le contrat d’assurance est un contrat d’adhésion : L’une des parties accepte en L’une des parties accepte en bloc les clauses du contrat proposées par l’autre partie. Les conditions générales sont établies exclusivement par l’assureur. C’est, d’ailleurs, pour cette raison que le égislateur veille à protéger les assurés des clauses léonines ou contraires à la législation et ce à travers l’instauration du principe de l’approbation, par le ministère, des conditions générales des ontrats d’assurances préalablement à leur diffusion auprès du public. Enfin, le contrat d’assurance doit être de bonne foi.

L’assuré doit faire montre de loyauté surtout que l’on sait que l’assureur accepte dans vérification rigoureuse ses déclarations. Le manque de loyauté et de sincérité dans son chef est susceptible d’entrainer la nullité ou la déchéance du droit que lui confie ce dernier. L’obligation de bonne foi incombe aux parties pendant les négociations, durant le contrat et lors de la survenance du sinistre. Ill. Ce qu’il faut faire pour souscrire un contrat d’assurance : n contrat d’assurance n’a d’utilité qu’il est bien fait et s’il correspond à la fois à vos besoins et à la réalité de ce que vous assurez (le risque). En souscrivant un contrat d’assurance, vous devez pouvoir vivre tranquille.

Pour que la position produise d’effet, il faut qu’elle contienne toutes les prévisions nécessaires à l’établissement d’un contrat définitif: Risque assuré Montant de la prime Chiffre de la valeur assurée En résumé il faut qu’elle présente tous les aspects de la pollicitation. IV. La prise d’effet du contrat : Le contrat étant consensu PAGF s OF a pollicitation. IV. La prise d’effet du contrat • Le contrat étant consensuel, il se forme par le seul échange de consentement; et dès que les parties sont d’accord sur les conditions essentielles, le contrat prend effet immédiatement. Le client doit choisir la date d’effet de son contrat soit librement, soit en choisissant une des dates proposées lors de la souscription en ligne (variables en fonction des produits). Le contrat prendra effet au plus tôt à la date d’effet choisie par le client. V.

La duré de contrat : Un contrat d’assurance peut être conclu pour une durée ndéterminée, mais en fait déterminable en général, la durée est déterminée, le contrat peut être conclu pour une heure comme il peut être conclu pour 100 ans. VI. Le rôle de l’assurance: L’assurance a pour but la protection des patrimoines et des personnes, mais joue également un rôle important dans l’économie: En fiabilisant les relations commerciales: l’assurance garantit la solvabilité des cocontractants et donne du crédit aux partenaires dans leur relations économiques. En jouant un rôle important d’investisseur de l’économie nationale: Les assureurs recueillent une part importante de ‘épargne publique au travers de recueil des cotisations.

Ces sommes doivent être placées pour faire face aux futurs engagements. Les assureurs canalisent et orientent ainsi des flux financiers importants dans les circuits de l’économie nationale et internationales (dans l’immobilier, les actions, les obligations). L’assurance joue également un rôle social. Les prestations versées aux assurés et aux bénéficiaires des contrats leur permettent: de OF social. Les prestations versées aux assurés et aux bénéficiaires des contrats leur permettent: – de maintenir leurs revenus de reconstituer leur patrlmolne – de ne pas être à la charge de la collectivité publique pour les victimes d’accidents.

En ce qui concerne le rôle international, ce rôle se réalise de deux façons. D’une part, il appartient aux compagnies nationales de souscrire directement des assurances à l’étranger; d’autre part et surtout c’est par la réassurance que se réalise le rôle international de l’assurance: après avoir traité directement avec ses assurés, l’assureur rétrocède, soit facultativement, soit obligatoirement (traité de reassurance), une partie de ses risques à un réassureur, e plus souvent étranger, de sorte que les incidences des sinistres nationaux se répercutent en définitive sur l’économie de plusieurs pays, ce qui est un facteur d’équilibre et de stabilité générale VII.

Les branches de l’assurance: 1) L’assurance de dommages: Pour comprendre ce qu’est réellement l’assurance de dommages, il faut savoir qu’il y existe deux grandes catégories d’assurance : l’assurance de personnes (vie, santé) l’assurance de dommages (IARD, pour Incendie, Accident, Risques Divers). La plupart d’entre nous possédons des biens, que ce soit un véhicule, une habitation, un vélo, une moto, un ordinateur, etc. Comme ces biens ont une valeur, nous voulons les protéger. C’est ici qu’entre en scène l’industrie de l’assurance de dommages, car elle permet de remplacer ces biens en cas de vol, d’incendie ou d’autres sinistres (exception faite des inondations).

En plus de jouer un rôle social important, 7 OF En plus de jouer un rôle social important, l’assurance de dommages est un acteur de premier plan dans l’économie et dans l’univers des services financiers : Auprès des particuliers : l’assurance de dommages protège leurs investissements les plus considérables, soit l’habitation et ‘automobile. Auprès des PME :l’assurance de dommages représente un service essentiel, car en cas de sinistre elle leur permet de continuer à payer leurs employés, de reconstruire leurs installations, de remplacer le matériel et de couvrir leurs pertes d’exploitation. 2) L’assurance de la responsabilité civile • Chaque citoyen a l’obligation de ne pas nuire aux autres.

Partant de cette prémisse, nombre de règles ont été mises en place au fil des ans. Bien qu’elles soient respectées plus ou moins automatiquement, les écarts éventuels doivent être sanctionnés. Il en va de la responsabilité de chacun des membres d’une société organisée. « Toute personne a le devoir de respecter les règles de condulte qui, suivant les circonstances, les usages ou la loi, s’imposent ? elle, de manière à ne pas causer de préjudice à autrui. Elle est, lorsqu’elle est douée de raison et qu’elle manque à ce devoir, responsable du préjudice qu’elle cause par cette faute à autru et tenue de réparer ce préjudice, qu’il soit corporel, moral ou matériel.

Elle est aussi tenue, en certains cas, de réparer le préjudice causé à autrui par le fait ou la faute dune autre ersonne ou par le fait des biens qu’elle a sous sa garde. » Autrement dit, toute personne douée de raison qui manque à son devoir de ne 8 OF garde. » Autrement dit, toute personne douée de raison qui manque ? son devoir de ne pas nuire à autrui peut être tenue responsable du préjudice (dommage) qu’elle a causé et peut devoir le réparer. Même un enfant de plus de sept ans doué de raison peut être tenu responsable de ses décisions ou de ses actes. 3) L’assurance de choses : L’assurance de choses est un terme générique désignant des catégories d’assurance spéciales.

Les dommages causés par la détérioration, la destruction ou la soustraction frauduleuse de biens mobiliers ou immobiliers, sont couverts par l’assurance de choses. L’assurance mobilière d’habitation, l’assurance contre le vol, l’assurance pour instruments de musique et fassurance immobilière font partie de ce groupe d’assurances de choses. 4) L’assurance de personnes Est une assurance qui couvre des personnes physiques contre les accidents corporels, l’invalidité, la maladie, le décès. On peut y inclure aussi l’assistance voyage… Elle est souscrite soit à titre individuel, soit à titre collectif assurance-groupe) On distingue fréquemment • la Prévoyance (risque décès, indemnités journalières, rente éducation, de conjoint, garantie emprunteur… l’assurance Santé aussi appelée Assurance maladie, généralement segmentée en France en : assurance maladie obligatoire (la sécurité sociale) assurance maladie complémentaire (les Mutuelles, Institutions de Prévoyance ou Assureurs) d’Etat Gottfried Keller en personne signe en 1872 les statuts de la société naissante sous le nom de «Versicherungs-Verein» à Zurich. Dotée d’un capital en actions de 886 000 francs, elle evêt tout d’abord une fonction de réassureur pour l’assurance « Schweiz». par la suite, son histoire est marquée par une structuration et un développement de la compagnie faisant se succéder des phases de changement rapide et des phases de consolidation. Zurich se développe géographiquement en créant des filiales ou – plus tard – en reprenant des entreprises. Les activités d’assurance s’élargissent, parfois avec la disparition de certaines branches. Les changements importants sont brièvement résumé dans ce qui suit.

En 1875 déjà, la «Versicherungs-Verein» étend son activité, intègre a nouvelle branche de l’assurance accident et prend le nom de «Transport-Versicherungs-Aktien-Gesellschaft». Elle obtient la même année les accords pour développer ses activités à l’étranger. Il. Présentation et organisation « MAJDI assurances » Sa dénomination sociale est « MAJDI Assurances » située à : Quartier Amssernate,65,Bd Kadi Ayad IMM. TOUZOlJNT,1ere étage N02, Agadir. » « MAJDI Assurance » est sous la direction de la « Zurich Assurances Maroc » dont le siè e social est à Casablanca. « MAJDI Assurance » est dirigée pa Dl » a eu son agrément