R Sum D Taill Mme Bovary

R Sum D Taill Mme Bovary

Partie l. Chapitre 1 Charles Bovary, jeune homme d’une quinzaine d’années entre au Collège de Rouen en classe de 5ème. Ce garçon à l’allure ridicule et maladroite est décrit comme un « gars de la campagne Y. Son père, quant à lui, est un incapable qui accumule les échecs, tandis que sa mère cherche à compenser ses déceptions amoureuses par son amour pour son fils, avant de devenir plus aca s. Charles Bovary quitte le collège ? or 17 3ème pour étudier Sni* to View neKtÇEge Rouen. Étudiant méd ême à passer l’examen d’officier choué une première fois, et peut exercer la médecine.

Il s’installe à Tostes avant que sa mère ne lui fasse épouser une veuve de quarantecinq ans, Mme Dubuc, fort laide mais très fortuné. La vie conjugale parait être au jeune homme une nouvelle prison. Chapitre 2 Durant une nuit d’hiver, Charles est réveillé en urgence pour une intervention à la ferme des Bertaux. Le père Rouault, maître des lieux, est un paysan assez aisé qui vient de se fracturer la jambe. En le soignant, Charles rencontre la fille du père fâche avec les parents Bovary. Elle meurt alors brusquement une semaine plus tard.

Chapitre 3 Peu après, le père

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Rouault, ayant lui aussi perdu sa femme t compatissant avec Charles, l’invite aux Bertaux. En revoyant Emma plusieurs fois, il prend conscience de son amour pour la jeune fille pendant l’Été et se décide à la demander en mariage. Elle accepte et la noce est fixée au printemps suivant. L’hiver servant aux préparatifs. Chapitre 4 Les festivités qui suivent la noce se déroulent sur plusieurs jours avec un grand festin et de nombreux invités bien apprêtés. Le père Rouault raccompagne alors Charles et Emma ? Tostes, se remémorant sa propre noce.

Chapitre 5 Emma découvre alors sa nouvelle demeure qu’elle aménage pendant que Charles part travailler. L’homme est épanoui auprès de sa chère et tendre et découvre enfin le bonheur de la relation conjugale. Pour la jeune femme, c’est l’inverse. La réalité lui semble bien éloignée de ce qu’elle a pu lire dans ses livres. PAG » 7 personnages de roman. En plus de cela, Emma se heurter à l’hostilité jalouse de sa bellemère qui ne l’apprécie guère. Elle s’offre alors des promenades avec sa chienne pour rêver dune vie plus palpitante.

Fin Septembre, un événement vient, néanmoins, rompre la monotonie de son existence : les deux époux reçoivent une invitation au bal de Vaubyessard, chez le Marquis d’ Andervilliers. Chapitre 8 Arrivés chez le marquis, ils dînent en compagnie des nombreux invités. Emma, se sentant alors totalement dans son élément, émerveillée par le faste et le luxe du bal, délaisse largement son mari durant la soirée. Buvant du champagne, dansant avec un Vicomte, la jeune femme vit ses rêves pendant plusieurs heures.

Le lendemain, le couple quitte les lieux et retourne à Tastes où la mélancolie se fait ressentir aussitôt dans le cœur d’Emma. Marquée par le souvenir de ce bal fantastique, la jeune femme se réfugiera souvent dans le souvenir de ce moment si plaisant. Chapitre 9 Ce moment de rêve devenu réalité pendant un court instant va encore alimenter davantage l’imagination d’Emma. Elle rêve de paris et se met à lire plusieurs romans, notamment Balzac. Cependant, l’ennui continu et Emma ne peut assouvir ses désirs. Elle attend al moins en moins l’attitude passive de son mari, sa sottise et son manque d’ambition.

Les saisons passent, l’ennui s’accroît et le caractère de la jeune femme se transforme. Elle s’étonne ellemëme de cette transformation : elle devient aigrie et critique tout avant d’attraper une maladie nerveuse. Un an et demi après le fameux al, Charles décide alors de déménager de Tostes pour qu’Emma se porte mieux. Le couple part alors pour Yonvillel’Abbaye alors qu’Emma est enceinte. Partie ttendus au Lion d’or, une petite auberge tenue par Mme Lefranç ois dans la petite commune dyonvillel’Abbaye, le couple Bovary est en route. endant ce temps, la veuve Lefrancois met tout en place pour l’arrivée de ses invités. Emma et Charles arrivent en retard et expliquent que ce retard est dû à la fuite de la chienne de la jeune femme lors du trajet Malgré les recherches, impossible de la retrouver, ce qui attriste encore plus Emma, que l’on ente de consoler après cette perte. À table, Charles s’entreti Homais, pharmacien de d 3 recherches, Berthe. Pendant ce temps, Charles dinquiète quelques peu pour les économies du couple, les patients se faisant rares.

Après le baptême, la petite Berthe est mise en nourrice chez la mère Rollet. Un jour de grosse chaleur, Emma voulut voir sa fille. Fatiguée, elle croisa Léon dans la rue et lui demanda alors de l’accompagner. Dans ce petit village, les choses se savent vite, et en apercevant les deux jeunes gens ensemble, une rumeur d’infidélité commence à se créer. Mme Tuvache, la femme u maire, trouve d’ailleurs qu’Emma s’est mse en danger en allant voir sa fille aux bras de Léon. Au fil des discussions entre Emma et Léon, une réelle attirance se crée.

La vie se poursuit avec la même monotonie à Yonville, tandis q u’Emma guette chaque jour le passage de Léon. Chaque dimanche, Homals reçoit Léon et les Bovary pour jouer et se distraire, ce qui rapproche encore davantage les deux jeunes gens. Charles ne s’inquiète cependant pas de ce rapprochement. Léon lui rend d’ailleurs souvent service. Un jour, lors d’un échange de cadeau entre lui et Emma, le jeune homme se décide à déclarer sa flamme a jeune femme, mais, freiné par la crainte et la timidité, il s’en empêche. De son côté, Emma ne pense pas avoir des sentiments amoureux pour Léon pour l’ins tant. sprit, elle oppose cette répulsion et cette p atitude de Charles au charme de Léon. Elle comprend alors qu’elle est amoureuse de ce dernier. Le lendemain M. Lheureux, un commerçant, se présente pour lui proposer articles de mode. Elle ne cède pas à la tentation de l’achat et s’en félicite. Elle devient alors plus vertueuse et s’efforce, par la suite, d’être ? nouveau une parfaite maîtresse de maison. Elle fait des ?conomies et commence à maigrir de façon assez significative. Charles, cependant, ne remarque rien tandis que Léon ne sait quoi penser de cette transformation.

Emma est en proie à une lutte intérieure entre la volonté de rester vertueuse et celle de céder à la tentation de l’amour po ur Léon. Chapitre 6 un soir d’Avrll, Emma se rend à l’église pour chercher le soutien du curé, M. Bournisien, et pour confier le trouble qui l’habite. Cependant, le dialogue entre eux n’est qu’une suite de malentendus. Le curé ne comprend pas la situation d’Emma et laisse la jeune femme aussi malheureuse qu’avant. De son côté, Léon sombre lui aussi dans la mélancolie. Il décide alors de partir pour Paris.

Les adieux sont difficiles pour tout le village, et encore plus pour Emma. Suite à cela, Homais vient alors annoncer à Charles qu’un comice aurait lieu cette année ? Yonville, apportant un peu de vie au village. vite. Emma cède à nouveau aux tentations des achats de mode et retombe en dépression. C harles fait alors appel à l’aide de sa mère, qui met fin aux lectures d’Emma et lui conseille de se trouver un travail ou une occupation. Durant un jour de marché, Rodolphe Boulanger, nouveau châtelain de la Huchette, rencontre les Bovary à l’occasion d’une saignée prescrite à un fermier.

Il trouve Emma fort jolie et, coureur de jupons invétéré qu’il est, il décide a ussitôt de la séduire. À la miAoût, tout le village en fête pour les comices. Rodolphe en profite pour faire la cour ? la jeune femme et l’accompagne dans les rues. Il s’arrange pour être seul avec elle et assistent ensemble à plusieurs évènements. Il la charme par ses discours, auxquels Emma ne répond rien, sans toutefois enlever sa main de celle du séducteur. La fête se termine par la remise de récompenses et par un feu d’artifice. Chapitre g Après les comices, Rodolphe s’éloigne longuement d’Emma.

Cela fait partie de sa stratégie de séducteur pour faire augmenter les sentiments dans le cœur d’Emma et lui donner envie de le revoir. Début Octobre, Rodolphe rend visite à Emma. Il joue une vraie scène de comédie du désespoir pour avouer ses sentiments à la jeune femme, au moment où Charles survient. Rodolphe sueeè ilement à ce dernier, PAGF70F13 de Rodolphe. Sortis de Yonville, Emma et Rodolphe pénètrent dans une forêt. C’est là quE-mma cède et s’abandonne au séducteur. Quotidiennement, les deux amants se donneront désormais endezvous.

Entre lettres et rendezvous matinaux, leur relation se poursuit. Surprise d’être aussi heureuse de posséder un amant dont elle est totalement éprise, la jeune femme va même jusqu’à se rendre au château de Rodolphe dès qu’elle le peut. Cette relation risquée fait toutefois peur à Rodolphe, qui en fait part à Emma. Chapitre 10 Elle aussi se laisse gagner par la crainte, notamment lorsqu’elle rencontre Binet sur le chemin du retour lors d’une de ses escapades matinales. Cest désormais le soir, au fond du jardin des Bovary, que les rendezvous auront lieu entre les deux amants.

Cependant, Rodolphe ommence à s’en lasser. Emma ellemême, bien que toujours éprise, prend peu à peu conscience de sa faute. À la réception d’une le tre de son père, elle se remémore son enfance insouciante aux Bertaux, et pense à sa fille Berthe. La tendresse maternelle prend le dessus et la jeune mère essaye de se rapprocher de son mari. Chapitre 11 Sollicité par Homais et Emma Charles se laisse convaincre d’opérer le piedbot d’Hip PAGF à gangréner. M. Canivet, célèbre médecin Suisse, doit alors prati quer une amputation de la cuisse. La déception est totale pour Emma.

Regrettant d’avoir pu croire encore en son ari, ses dernières envies de vie vertueuse disparaissent et elle finie par se détacher totalement de Charles pour retrouver Rodolphe avec encore plus d’ardeur. Chapitre 12 Sa passion pour Rodolphe est à son paroxysme, elle lui offre de nombreux cadeaux se provenant de chez M. Lheureux. Elle contracte alors de plus en plus de dettes. Rodolphe, incapable de comprendre cet amour sans frein, la traire avec mépris. II acquiesce pourtant ? son projet de fuite ensemble, qui est enfin fixé au début de septembre. II accepte cependant, dans un premier temps, la fuite qu’Emma lui propose.

Cette de rnière organise ce départ avec oie. Rodolphe fait croire à la jeune femme qu’il partira avec elle et sa fille, jusqu’à la veille du départ, bien qu’il soit décidé à ne pas partir. Chapitre 13 Rodolphe rentre alors chez lui pour écrire une lettre à Emma et se justifier. Il lui fait porter la lettre le lendemain. Aux premiers mots de la lettre, la jeune femme comprend et fuit au grenier où elle pense à se suicider. Finalement rattrapée par le repas que sa femme Chapitre 14 Durant cette convalescence, M. Lheureux, que l’on sait commerçant avisé, arrogant et arrogant, en profite pour réclamer la somme qu’Emma lui doit.

Charles, qui ne sait comment se sortir cette situation et ne peut rembourser les sommes dues, décide de faire un prêt auprès du commerçant. Croyant ses dernières heures venues, Emma demande la visite du curé. Elle devient finalement parfaite dévote et s’adonne à des lectures pieuses qui l’ennuient mais la font devenir plus croyante et charitable encore. Cela ne durera, cependant, que jusqu’au début du printemps. Un jour, lors dune conversation avec le curé à propos du théâtre, Homais suggère aux Bovary de se rendre à Rouen pour v oir une pièce. Le lendemain le couple part. Chapitre 15

Au moment où la jeune femme entre dans le théâtre, elle est subjuguée par la beauté des lieux. Emma se souvient alors de nombreux évènements comme son infidélité et son amour pour Rodolphe lors de Popéra de Lagardy. Au moment de l’entracte, Charles, qui est parti chercher une boisson fraîche pour Emma, rencontre Léon. Il en fai t part à Emma à son retour. La jeune femme commence à se sentir mal durant la pièce et cherche à sortir. Les trois personnages sortent alors prendre une glace : Emma et Léon s’adressant la parole comme avant, tandis que Charles pas avoir vu la fin de la p 17