questionnement de la neuroscience

questionnement de la neuroscience

Les neurosciences sont l’étude scientifique du système nerveux, tant du point de vue de sa structure que de son fonctionnement, depuis l’échelle moléculaire jusqu’au niveau des organes, comme le cerveau, voire de l’organisme tout entier. Apparues ? l’origine comme une branche de la biologie, les neurosciences ont rapidement évolué vers un statut plus interdisciplinaire qui les situent aujourd’hui à la croisée des sciences biologiques, médicales, psychologiques, chimiques, informatiques et mathématiques.

Cet élargissement de l’arsenal conceptuel et méthodologique des neurosciences va de pair avec une diversité ‘approches dans l’étude des aspects moléculaires, cellulaires, développementaux, anatomiques, physiologiques, cognitifs, génétiques, évolutio système nerveux. Dans les grands médi présentées sous l’an ou médicaux du p g nt souvent gnitives, tout particulièrement les travaux utilisant l’imagerie cérébrale, bien qu’il s’agisse là d’une sous-partie du champ scientifique que constituent les neurosciences.

Aujourd’hui, l’étude du système nerveux passe par de multiples approches qui suivent deux grandes directions • • une approche ascendante (ou bottom-up) qui étudie es briques de base du système nerveux pour essayer de reconstituer le fonctionnement de l’ensemble; • une approche descendante (top-down) qui, en étudiant les manifestations externes du fonctionnement du système nerveux, tente de comprendre Sv. ‘ipe to comment il est organisé et comment il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fonctionne.

Ces deux démarches, ascendante pour la première et descendante pour la deuxième, commencent aujourdhui ? se rencontrer à un carrefour formé par l’imagerie cérébrale et plus généralement les neurosciences cognitives. En effet, les techniques d’imagerie cérébrale permettent de déterminer omment une fonction cognitive précise est réalisée dans le système nerveux en mesurant divers corrélats de l’activité neuronale (vasculaire pour l’IRM fonctionnelle, électrique pour l’EEG… lorsque le sujet (humain ou non) réalise une tâche donnée (écouter un son, mémoriser une information, lire un texte… ). Applications Modifier L’une des activités les plus médiatisées des neurosciences est l’atlas neuro-fonctionnel du cerveau. Une autre, en plein essor, est la neuropsychologie. Une meilleure connaissance des pathologies neuronales est aussi un domaine considéré rucial, notamment avec l’augmentation des pathologies neurodégénératives au sein d’une population vieillissante.

On peut aussi citer le développement de la neuroéconomie. Dans ce dernier domaine, les recherches auraient montré que certaines décisions dans des domaines censés être rationnels (achats et vente en bourse) seraient souvent liées à de fortes excitations et émotions, mettant en jeu des zones du cerueau associées au plaisir ou à la souffrance. Cela ouvre la voie à l’exploration du rôle des émotions dans le processus de décision quel que soit le domaine. 2