PTSI Cours LiaisonPivot

PTSI Cours LiaisonPivot

1 . Analyse fonctionnelle Exemple : PHP 15 Figure 1 Réseau de fluide basse pression fluide haute Pompe PHP Moteur Support Figure 2 Milieu extérieur presson Carter gauche P TSI Cours LiaisonPivot Premium gy Jordan-geaugendre MapTa 22, 2015 IO pages Guidage en rotation par éléments roulants Sni* to View or 10 rouleaux cylindriques Figure 7 Ces roulements supportent des charges axiales très élevées mais ne supportent aucune charge axiale pour les roulements de type NU, N ou NNIJ et des charges axiales très faibles pour les roulements NJ et NJ+HJ. . 2. 4. Roulements à rouleaux coniques Figure 8 Sauf pour le roulement à bague intérieure double, les bagues sont séparables ce qui facilite le montage 2. 2. 5. Roulements à aiguilles Figure 9 Ces roulements ne supportent aucune charge axiale. 2. 2. 6. Roulements à rotule Sur billes Sur rouleaux Figure 10 Angle de rotulage important, jusqu’à 5 degrés 2. 2. 7. Butées à billes et à rouleaux heure 11 10 poussée Centre de poussée (Intersection des normales au contact) 4. Règles de montage 4,1.

Ajustements des portées et des arbres Les nombreuses études menées par les fabricants de roulements et leurs clients ont permis de égager un certain nombre de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
règles concernant le montage des roulements. Ces règles sont académiques. Ce sont celles que nous appliquerons pour les conceptions à venir. Chacun sait que les règles ont toutes des exceptions. C’est aussi le cas pour les montages de roulements. Seuls les concepteurs expérimentés peuvent déroger à ces règles. Ils ont souvent les moyens de prouver, par une expérimentation, qu’ils ont raison.

Ce qui n’est pas notre cas. A notre niveau, le respect des règles qui vont suivre est impératif. 1) La bague tournant par rapport à la direction de la charge doit ?tre montée serree. 2) La bague fixe par rapport à la direction de la charge doit être montée glissante. 3) Lorsque la direction de la charge est indéterminée, les deux bagues peuvent être montées serrées. 4) une bague montée serrée doit être arrêtée de préférence sur PAGF 10 conduisent à adopter les tolérances suivantes pour l’arbre et l’alésage recevant le roulement.

On se place dans un repère lié à la charge et on regarde si les bagues sont fixes ou tournantes par rapport à ce repère. Tolérances courantes sur arbre et alésage tolérance de l’arbre Tolérance de l’alésage Mouvement des bagues BI Fixe et BE tournante BI gllssante BE serrée BI tournante et BE fixe k6 BI serrée BE glissante Non définie Il est impératif d’indiquer I des portées de dans le cas où les bagues extérieures sont montées serrées (Alésage tournant par rapport à la direction de la charge).

Le réglage du jeu interne se fait aisément sur les bagues intérieures. Montage des roulements à rouleaux cylindriques Modélisation : 5. 5. Butées axiales Technologie des arrêts en translation Epaulement Ecrou Anneau élastique Vis + rondelle sur l’arbre Couvercle sur l’alésage Entretoise… Procédés d’arrêt des bagues intérieures Procédés d’arrêt des bagu piste. Ses contraintes apparaissent et disparaissent au fur et à mesure du passage des billes. Ces changements de contrainte répétés génèrent une modification structurelle de la matière.

Ces modifications vont conduirent à l’apparition de micro-fissure. Ce phénomène est appelé fatigue. Apparition d’une microfissure en surface Figure 15 : apparition d’une fissure en surface Figure 16 : Progression de l’écaillage en surface. 7. Calcul de durée de vie 7,1. Durée de vie nominale LIO La durée de vie d’un roulement correspond à un nombre de tours sous une charge donnée avant les premiers signes d’écaillage. Comme les modes de défaillance des roulements ont une origine de fatigue des éléments constitutifs, cette durée de vie est statistique.

On réalise des essais sur les roulements et on obtient les courbes d’allures suivantes : P est la charge appliquée sur le roulement et N le nombre de tours avant détérioration du roulement. Figure 18 heure 17 6 0 billes ; n = pour les roulements à rouleaux. ?? LIOh = durée de vie en heure • N = vitesse de rotation (tr/min) Si l’on désire une fiabilité plus grande, il faut alors multiplier la valeur de LI par un coefficient : LOS LIO x 0,62 (fiabilité à 95%) LOI 0,21 (fiabilité à 9996) 7-2. Calcul de la charge équivalente 7. . 1 . Cas des roulements à contact radial Figure 19 La charge dynamique équivalente est donc égale à la charge radiale qui, exercée sur le roulement, donnerait la même durée de vie que celle obtenue en exerçant Fa et Fr simultanément. Fa = charge axiale encaissée par le roulement Fr charge radiale encaissée par le roulement X et Y dépendent : du rapport Fa/Fr, que l’on compare à e (voir tableaux constructeur) op = Fr si 7 0 Isolons l’arbre et les bagues intérieures des roulements : A+Fa1 . ona Fai et Fa2 Q 2 .

On détermine Fal et Fa2 de la manière suivante . On fait un premier essai avec Fal = QI et on calcule Fa2 Si Fa2 > Q 2 , alors la solution est Fai = QI et =A+Fa1 . =A+Fa1 . Si Fa2 S Q 2 , alors on dit Fa2 = Q 2 et alors Fal 8. Choix dun roulement 8. 1. Critères de choix =Fa2 – A Nature des charges : axiales, radiales ou combinées Importance des charges Vitesse de rotation Perturbations : chocs, vibrations.. Conditions de montage : mise en place, accessibilité, réglage, Précision requise Rieidité exigée 0 interpolation linéaire. t e mln 0,33 s e max . On choisit donc p=XFr +YFa +2Fa kN . ( L 60N 2000. 60. 1000 c=pl I I =254kN . 106 110 Choix : • 130x280x58 : C=229kN, COZ216kN. e-0,24+ (1 ,8-2 ) -1,63 229 -2016 h 10h -l | 46,3 J 60. 1000 conception. Intérêt de la graisse : C] protège le roulement contre la corrosion, C] assure une certaine étanchéité, convient pour une large gamme de vitesses, s’utilise en faible quantité offre un fonctionnement sans entretien pendant de longue période.

Méthode de graissage Graissage au montage par graisseur Roulement graissé ? Par graisseur Graissage centralisé Lubrification à l’huile Elle est utilisée quand les vitesses sont très élevées, Cl les paliers sont très chargés, les températures élevées nécessitent une évacuation des calories, Cl la machine est déjà lubrifiée à Phuile. Méthode de lubrification à l’huile . par bain d’huile Par bain et ruissellement (1) Par bain et ruissellement