Promotion La Citoyennet Un Diplome Militaire 2

Promotion La Citoyennet Un Diplome Militaire 2

SAUNIER Charlotte 21 12708 18 Mars 2014 LB – Histoire Ancienne Promotion à la citoyenneté : un diplôme militaire L’armée romaine constitue un élément fort du pouvoir impériale romain et cela depuis la reprise de l’empire par Auguste qui après la chute d’Antoine en Orient et après la bataille d’Actium en -31, hérite d’un espace i une véritable armée or 12 fe regroupant sous son torité répartissant dans 28 même nombre d’ho uste fit de l’armée nnalisant, hommes se s) plus environ le troupes auxiliaires (les non citoyens romains).

On rajoute à cela la flotte marine pour ompléter entièrement l’armée de l’empire. Les soldats recevaient une solde confortable à inteNalles réguliers et une fois leur temps de service accompli, l’empereur leur fournissait une dotation en terre ou en argent, ainsi que certains privilèges juridiques et les non citoyens recevait quant à eux la citoyenneté romaine. Suite à c’est remaniements, les empereurs qui succederont à Auguste vont garder, à quelques choses près, la même organisation de l’armée.

Nous sommes ici en présence d’un texte qui est en fait un diplôme milltaire qui récompense les vétérans de la flotte ‘Alexandrie pour leur service rendu à l’empire. C’est un texte qui fait office de loi à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Rome et permet aux vetérans concerné de prétendre à de nouveaux droits. empereur de la dynastie des Flaviens, le fils de Vespasien. Titus était considéré comme un officier de valeur, suite à ses nombreuses victoires durant la guerre de Judée. La guerre de Judée, est la première guerre judéo-chrétienne opposant les hommes de la province de Judée à l’empire romain. Cest une guerre qui se déroula de 66 à 73.

En 69, Titus devient légat de son père en Judée pour réprimer justement l’insurrection. Et c’est râce à sa victoire lors du siège de Jérusalem en 70 qu’il accède à de plus grandes responsabilités à Rome. ((L’armée romaine, menée par le futur empereur Titus, qui est secondé par Tibère Alexandre, assiège et conquiert la ville de Jérusalem, qui avait été tenue par ses défenseurs juifs depuis 66. La ville est mise à sac, et le second Temple de Jérusalem détruit. Seul le mur d’enceinte occidental subsiste. )) Sa politique était expansionniste comme ses prédécesseurs.

Il arrive au pouvoir dans un empire sous tension que ce soit à cause des crises qu’il traverse ou des revendications mportantes des soldats. la crise des années 68 69 à Rome a aussi eu un impact sur l’armée. d’une part à cause de la guerre en Judée d’autres part à cause des revendications des soldats en provinces qui voulaient être administrer par leur propres généraux et non par les romains et enfin car de nombreuses insurrections éclatent dans tout l’empire. a fat comme son père, du rétablissement de la paix romaine l’objectif final de son œuvre réformatrice.

Il va, lors de son règne, démobilisait de nombreux soldats dont un grand nombre feront partie de la flotte impériale. Le d 12 émobilisait de nombreux soldats dont un grand nombre feront partie de la flotte impériale. Le document est écrit je cite :  » le six des ides de septembre  » (l. 9), les ides correspondent aujourd’hul à la moitié du mos : soi le 13 soi le 15 en fonction du mois concerner. Ici, se sont celle de septembre, ce qui correspond au 13 septembre aujourd’hui, et le six veut dire que nous sommes donc le 19 septembre.

Mais nous verrons plus tard dans le commentaire que l’année précise de la rédaction du texte n’est pas donnée. C’est pourquoi nous allons nous demandez, en quoi l’obtention de ce diplôme militaire onstitue-t-il un enjeu pour les vétérans démobilisés ? En nous intéressant au diplôme militaire comme récompense pour les bons soldats nous verrons aussi le but principal de ce texte : la promotion à la citoyenneté. I – le diplôme militaire comme récompense pour les bons soldats A-le principe du diplôme militaire Nous sommes donc ici en présence d’un diplôme militaire.

Le diplôme militaire est un dyptique de bronze, un dyptique c’est une œuvre écrite composée de deux panneaux qui se complète l’un et l’autre, relié par un fil métallique scellé par les cachets de ept témoins et écrit par l’empereur au pouvoir. C’est en premier lieu une décision impériale qui est imposé par l’empire et qui s’adresse à une catégorie pré défini de la société romaine dans son ensemble. Les diplômes militaires sont inscrit sur des tablettes de bronze et cela à deux repris : une fois à l’exterieur et une autre à l’intérieur de la tablette en plus gros caractères.

Cette technique a permis ? l’heure d’aujourd 19 l’intérieur de la tablette en plus gros caractères. Cette technique a permis à l’heure d’aujourd’hul de récupérer des textes complets n se servant de l’intérieur et de l’extérieur des inscriptions. Le texte qui fait office de loi, lex, est affiché de maniere officielle à Rome dans un lieu public. Ensuite on les copie et les donnent en main propre au principal concerner. Ces diplômes sont tous graver de la même manière : on y trouve en premier lieu le nom et la titulature de l’empire qui met en place la loi.

Grâce à cela on peut connaître la date ? laquelle l’inscription a été gravée si cela n’est pas mentionné. – puis vient la description du genre de soldats et des unités militaires concerner ainsi que leur lieu d’affectation puis les droits qui leur sont accordés. – On constate ensuite, que les hommes qui bénéficie du nouveau droit accordé sont cités et inscrit sur le diplôme militaire. Enfin on retrouve l’attestation que la pièce est conforme ? l’original, en citant les témoins de la conception du document officiel.

Cette pratique est très courante à l’époque car cette récompense est très souvent accordée aux vétérans. De plus, ce texte a une portée officielle qui permet à toute homme l’ayant reçus de prouvée ses nouveaux droits . Bet le profil officiel du texte Ce diplôme militaire est donc un diplôme officiel pour plusieurs raisons. Tout d’abord le fait que l’on présente la titulature de l’empereur Titus pour montrer que c’est bien lui qui a accordé les droits cités dans le document. Il est écrit . ’empereur César Titus Vespasianus Auguste, grand pontife, d 2 document.

Il est écrit : L’empereur César Titus Vespasianus Auguste, grand pontife, dans sa neuvième puissance tribunitienne, dans sa dix- huitième salutation impériale, père de la patrie, censeur, consul pour la septième fois  » (l. 1-3). Ici on rappelle les magistratures et titres obtenu par Titus. On commence par sa titulature qui nous rappelle son héritage prestigieux. Il fut nommé père de la patrie en 79, par le sénat romain. Ce texte est écrit durant sa neuvième puissance tribunitienne qui correspond à 80, car il acquière la puissance tribunitienne en 71 et celle-ci se renouvelle toute les années.

En 73 il est censeur. Son septième consulat commence en 79 et sa dix-huitieme salutation impériale se calcule en additionnant le nombre de victoires revendiquer par Titus: les salutations impériales sont octroyées une fois à l’accession au pouvoir, puis près chaque victoire militaire. En plus de nous montrer que c’est bien lui qui a ordonner la création de ce diplôme cela nous permet de connaitre la date ? laquelle il fut écrit : en effet, le titre le plus récent date de 79 /80 ce qui semble être la date d’écriture du diplôme militaire.

On distingue aussi un deuxième élément qui nous montre le caractère officiel du texte : l’endroit où est inscrit le diptyque. Je cite :  » copie conforme de la table de bronze qui est affichée à Rome, au Capitole, sur la base du roi Pompilius près de l’autel de la famille Iulia  » (l. 12-13). capitole est la place forte de la politique romaine et le fît que le diplôme soit entreposé la bas montre bien l’importance du texte étudié ici. Enfin, on cite PAGF s 9 le diplôme soit entreposé la bas montre bien l’importance du texte étudié ici.

Enfin, on cite les témoins qui on assister à la création de ce diplôme :  » publius atinius Rufus, Marcus stlaccus philetus, lucius pullus speratus, quintus mucius augustalis, lucius pullus verecundus, lucius pullus ianuarius, titus vibius zosimus. (l. 14-16) Les témoins étaient là pour garantir l’identité du texte gravé ? ‘extérieur et à l’intérieur de la table de bronze. Il y en a sept à chaque fois et sont mentionner la plupart du temps sur la dernière face du document : l’extrinsecus. Le plus souvent, les témoins sont des hommes de pouvoir à Rome : sénateur consul ou préteur.

Ce diplôme milltaire fait donc office de loi par son caractère officiel et remplit tous les critères précédemment expliqué sur les diplôme militaires et ici récompense les vétérans. C récompense pour les vétérans Cette récompense est donc accordée aux vétérans de l’armée. Les vétérans sont les hommes ayant accompli l’intégralité de leur service militaire. Ici, les véterans concernés sont les hommes ayant  » fait leur service dans la flotte qui est en Eypte  » (1. 3-4). Cette flotte est la flotte d’Alexandrie, une flotte provinciale de l’empire romain.

Auguste créée des flottes permanentes pour la police navale contre la piraterie et pour la protection des convois de ravitaillement. La flotte est divisée 8 escadres: celle de Misène (méditerranée occidentale et cote d’Afrique du nard) et de Ravenne (adriatique et mer Egée) en Italie, celle de Fréjus en Gaule, celle de Bretagne qui est créée par Claude, celle de Libye, celle d’Alexandrie, PAGF 19 Fréjus en Gaule, celle de Bretagne qui est créée par Claude, celle de Libye, celle d’Alexandrie, celle de Syrie, et celle du Pont.

Les hommes recrutés pour cette armée étaient à la base composer d’affranchis et de pèlerins, de provinciaux non romanisé souvent trouver dans les populations militairement plus faibles que d’autres. Chaque flotte est commandée par un préfet issu de l’ordre équestre puis vient ensuite le sous-préfet, puis l’officier appelé raepositus reliquationi, qui s’occupait de la réserve et était chef du dépôt, puis le navarque et le centurion que l’on appelle triérarque l’équivalent du responsable d’un vaisseau.

Les flottes provinciales quand a elles étaient dirigées par des centurions léglonnalres détachés de leur léglon et par des préfets équestres. On estime à environ 40 45000 le nombre d’hommes engager dans la flotte marine Le vétéran recevait une copie à son nom, sur tablettes de bronze, de la loi qui était affichée sur le Capitole. Cette copie était une preuve pour lui pour pouvoir revendiquer par la suite les droits ui lui sont accordé.

On cite très clairement dans le texte les personnes concernées : ‘ Titus Rubrius, aelius Nepos et Marcus arrius flaccus  » ( 1. 9-10 ) qui sont « consuls LIO), qui devait donc avoir des postes important au sein de la flotte. Mais aussi  » les rameurs : Marcus Papirius, fils de Marcus, d’arsinoé et Tapaia  » (1,10) . Le diplôme est accordé ? « sa femme et Carpinius, son fils  » (L. 11). Pour les vétérans ce diplôme est une récompense car, En ce qui concerne les vétérans de la flotte marine ils font partit des hommes non citoyens roma 7 2