Projet tuteuré DUT GACO

Projet tuteuré DUT GACO

PROJET TUTEURÉ Année universitaire 2013/2014 DUT Gestion Administrative et Commerciale 2ème année Sni* to View Étudiants : Monsieur p Monsieur C SOMMAIRE or 11 l. présentation de la mission Il. Présentation de l’entreprise Analyse SWOT Ill. Missions 1. Travail préparatoire objectif est la recherche de propriétaires (Non inscrit à l’agence) et dont leur bien est disponible à la location mais qui reste vacant pour diverses raisons.

En plus de ça, pour permettre à l’entreprise de continuer son développement de manière générale, nous avons effectués des missions ponctuelles de prospection chez les clients ainsi que du honing. Nous en parlerons brièvement dans le rapport. Définition de la gestion locative : Consiste à confier la prise en charge de son bien immobilier à un intervenant extérieur (Ici l’agence IMMOBILIER DELORME). La gestion immobilière locative concerne notamment la gestion du loyer, de recherche de locataires, le traitement des papiers administratifs, la gestion des conflits et d’incidents non prévus (Dégradation de biens par exemple).

Il. Présentation de Pentreprise L’entreprise IMMOBILIER DELORME est une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées) qui a à Pheure actuelle agences immobilières, l’une implanter sur Marcq-en-Barœul et l’autre sur La Madeleine. L’a ence de Marcq-en-Barœul a été ouverte il ya 18 ans

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et l’a adeleine il ya 7 ans. PAGF 11 Madeleine. Cela permet à ce que chaque agence puisse proposer des biens qui soient à proximité de cette dernière (Ex : Les biens immobiliers sur La Madeleine seront enregistrés à l’agence de La Madeleine).

Le capital de la société est de 8. 000,00€ Les horaires d’ouvertures des agences sont : Le lundi de 14h à 19h Du Mardi au vendredi de 9h30 à 12h puis de 14h à 19h L’entreprise pratique la vente de biens immobiliers, et fait ?galement de la location. Sulte à la fois à une conjoncture économique défavorable, alnsl qu’à une concurrence féroce sur le marché de l’immobilier, l’entreprise se devait de développer la gestion de biens de particuliers pour continuer à percevoir un minimum de revenus de façon régulière.

Cette gestion consiste à prendre sous sa tutelle des locataires dans l’optique d’essayer d’améliorer leur qualité de vie (En proposant des services réparations si le besoin est present, à organiser des réunions entres locataires d’immeubles etc… ). En échange de quoi ces derniers versent un ourcentage à l’agence. Néanmoins, la vente même de biens constitue le plus gros des revenus de l’entreprise. La commission que celle-ci prend par vente est tourne le plus généralement entre 6 et Hors Taxes.

L’entreprise propose beaucoup de maisons des années 30, ainsi que des appartements T2 ou T3. Elle propose à ses clients, quand ces derniers sont d’accord, rexclusivité du bien pendant une période donnée. L’exclusivité est le fait qu’aucune autre agence immobilière ne peut proposer le bien à vendre. IMMOBILIER DELORME propose également d PAGF30F11 IMMOBILIER DELORME propose également des estimations de iens gratuits. Organigramme de rentreprise IMMOBILIER DELORME communique son image de plusieurs façons : Par l’intermédiaire de tracts qu’elle distribue chez des potentiels clients.

Par des publicités au cinéma Colisée Lumière situé à 100mètres de l’agence de Marcq-en-Barœul. par les panneaux qu’elle accroche aux maisons qul sont disponibles à la location ou à la vente. Via son site internet www. delorme-immo. fr Par de la prospection téléphonique. Par les vitrines de ses agences. Sur ces dernières sont affichés les biens proposés par l’entre PAGFd0F11 de la clientèle Expérience de l’immobilier

Partenaires et relations extérieures prlX et taux attractifs Faiblesses Faible force de vente, manque de personnel Agence avec une dimension limitée Opportunités Loi DUFLOT : Construction de nouveaux parcs immobiliers Rigueur fiscale (Opacité fiscale de plus en plus demandée aux propriétaires, pas forcément compétents dans le domaine) Gestion locative délaissée par les concurrents indépendants du secteur. Menaces Groupes à forte influence dans le secteur (Ex : Imm-nord) De plus en plus d’agences franchisées dans le secteur Crise immobilière Ralentissement économique s 1 concernés par la gestion locative.

Pour se faire, nous avons collecté différentes informations, notamment les identités et les adresses des propriétaires non occupants, et des résidences visées par la dlrection auprès du servlce du CADASTRE. Adresse du CADASTRE : 199 Rue Colbert, 59800 Lille Ces informations nous ont été utiles pour ce qui est de la prospection afin de connaitre avec précision les propriétaires non occupants. Cependant, les informations collectées au CADASTRE sont incomplètes. Un autre travail en amont, était à effectuer sur le terrain.

Celui-ci avait pour but de collecter les informations uprès de concierges ou de locataires de résidences pour connaitre les propriétaires presents aux dernières réunions de propriétaires. Nous avons donc collecté ces informations de façon informelle en prétendant être envoyés pour faire une étude de marché. Nous avons aussi démarché les agents généraux d’assurances, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants, et les cabinets de courtages ayant des relations privilégiés de l’agence IMMOBILIER DELORME.

Les différentes sociétés démarchées furent • XXX Agent Général d’assurances – XXX cabinet de courtage en assurance b. Prospects déjà client de l’agence Pour démarcher cette catégorie de prospect, nous nous sommes penchés sur les fichiers clients de l’entreprise, et avons recherché les clients propriétaires non occupants ou les propriétaires possédant un grand parc immobilier ex : SCI). Cela concerne les clients de l’agence n’étant ager du service de gest 6 1 immobilier (ex : SCI).

Cela concerne les clients de l’agence n’étant pas encore usager du service de gestion locative. Pour se faire, nous avons entrepris une opération de phoning afin de tenter d’obtenir des rendez-vous pour leur proposer ce service. Les retombés étaient généralement favorables auprès des clients ne bénéficiant pas encore d’un service de gestion locative d’un concurrent du fait qu’ils méconnaissaient généralement les avantages liés à cette gestion.

Ils pensaient également que cela avait un coût trop onéreux (Ce qui n’est pas le cas, IMMOBILIER DELORME pratiquant des prix défiant toute concurrence dans le secteur, les taux de l’agence tournant généralement aux alentours de 7 ou 8% du prix de la location, négociable). 2. Actions sur le terrain a. Prospects non clients de l’agence Une fois que les informations nécessaires a un travail de rospection optimale furent collectées, nous pouvions enfin débuter notre travail de démarchage.

Pour se faire, nous nous sommes rendus sur les lieux ciblés afin de rencontrer des propriétaires occupants susceptibles de posséder d’autres biens immobiliers. Ces personnes étaient souvent étonnées de nous voir, étant donné qu’elles ne savaient pas que nous avions des informations sur elles. Suite à quelques reçus catégoriques, nous avons étudié quelques techniques de porte à porte utilisées dans les formations en force de vente. Le gérant de l’agence nous a également quelques accroches pouvant être utiles face au rospect. ar exemple : pour justifier notre présence dans un immeuble, PAGF70F11 face au prospect. Par exemple : Pour justifier notre présence dans un immeuble, nous demandions si ces prospects avaient reçus un tract publicitaire de l’agence. Ce fut d’ailleurs pour certaines résidences le cas. Que la réponse soit négative ou positive, c’est le moyen d’engager la conversation et d’amener par la suite à présenter puis éventuellement proposer nos sewices de gestion locative. Néanmoins, cela ne pouvait pas se faire sans présenter un minimum d’arguments commerciaux.

Notre principal argument e vente fut la tranquillité que peut procurer ce service. En effet, ce peut permettre au propriétaire de faciliter des contingences juridiques, administratives et financières lourdes à gérer. De cet argument de tranquillité découlent différents éléments que nous allons présenter Dans la gestion courante Si un propriétaire délègue la gestion de son bien, bon nombre de démarches disparaîtront et il aura beaucoup moins de « travail ». En effet, l’agence ou l’administrateur de biens deviendra le seul intermédiaire entre lui et le locataire.

Le locataire ne connaîtra alors que l’administrateur de biens. Il lui règlera son loyer, qui sera reversé mensuellement au propriétaire. Le gestionnaire enverra un avis d’échéance pour réclamer le loyer et une quittance une fois celui-ci payé. Pour finir, il lui fera un compte rendu à fréquence régulière. Dans les problèmes techniques Le propriétaire n’aura jamais à se déplacer ni à gérer les réparations dans le logement. En cas de problème, le gestionnaire mandatera des entrepreneurs pour se rendre sur les B1 logement.

En cas de problème, le gestionnaire mandatera des entrepreneurs pour se rendre sur les lieux, dresser des devis et ffectuer les réparations nécessaires. Dans les aspects juridiques et financiers Tous les aspects un peu techniques et juridiques de la location seront également épargnés. Le gestionnaire se chargera d’établir les contrats de location, dresser les états des lieux, gérer les congés des locataires, payer les charges de copropriété et effectuer leur régularisation…

En cas de défaillance du locataire, le gestionnaire utilisera tous les moyens de droit pour récupérer les sommes dues… Sur le plan des impôts, le gestionnaire peut aider le propriétaire à remplir ses declarations fiscales. Certains gestlonnaires roposent même d’effectuer à sa place ces démarches. Leur mandat le leur permet. b. Prospects déjà clients de l’agence Pour ce qui est des clients intéressé par cette gestion, la négociation commerciale se déroulée lors du rendez-vous pris au préalable par téléphone (Voir parte 1.

Travail préparatoire). Étaient présents à cet entretien : Le propriétaire désireux de confier son bien ou du moins désirant davantage de renseignements sur ce service, le gérant pour les gros clients possédant un parc immobilier conséquent, ainsi que nous mêmes. Nous étions en totale autonomie pour ce qui est des utres clients. Nous avons reussis à obtenir un rendez-vous avec la SCI LA FINARDE suite à la négociation commerciale en compagnie du gérant.

Le service fut vendu, ce qui a permis ? IMMOBILIER DELORME d’obtenir la gestion d’un p PAG » 1 gérant. Le service fut vendu, ce qui a permis à IMMOBILIER DELORME d’obtenir la gestion d’un parc immobilier important. Concernant les propriétaires dit « moins importants nous avons réussis au final à apporter à l’entreprise une dizaine de nouveaux clients (Qui à la base n’étaient pas clients de l’agence) et la fidélisation d’une vingtaine d’autres (Qui eux étaient déjà clients e l’agence) mais qui ne bénéficiaient pas encore de ce service. c.

Activités annexes En plus de la mission principale qui nous a été confiée, nous nous sommes permis de faire de la prospection à l’aide de tracts de l’entreprise. Cela se faisait généralement pendant le trajet jusqu’à la zone où nous allions démarcher les futurs clients potentiels pour la gestion locative. Cela a permit de faire de la communication pour l’entreprise, de manière plus globale. Nous avons aussi fait un peu de phoning, c’est-à-dire que nous appelions par téléphone des clients pour leur demander s’ils ‘étaient pas intéressés pour vendre leur bien.

Mais ces activités n’ont été que ponctuelles. IV. Conclusion/Apports 1 . Apports pour l’entreprise Cette opération de développement commercial fut plus ou moins concluante au niveau des démarches et des méthodes utilisées. Cependant, n’étant présent sur le lieu du projet qu’une à deux fois par semaine, nous n’avons pu atteindre la quintessence de notre plan d’action. Notre tactique appliquée à plein temps nous aurait permis de faire dégager des apports financiers importants à l’entreprise. Malgré le fait que nous n’ayons as eu le temp 11