Projet Pe Dagogique Z

Projet Pe Dagogique Z

Projet Pédagogique Centre de loisirs d’été Forest Juillet 2014 Paméla Sommaire l. Présentation de l’ac or28 to View . 4 A. L’environnement p. 5 B. Description de l’accueil de loisirs p. 5 Il. Les intentions éducatives de l’accueil de loisirs A. La chartre éducative de la ville de PARIS B. Rappel sur les besoins de l’enfant C. Les objectifs pédagogiques D. Les activites Les moyens p. 13 A. Les moyens humains p. 13 B. Les moyens matériels et financiersp. 14 IV. La sécurité p. 15 p. 9 p. 2 accueil de loisirs est placé sous l’autorité de la Circonscription des affaires scolaires (C. A. S. ) du 18ème arrondissement (1 1 rue X 75015 PARIS). Ils sont soumis à une habilitation annuelle de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. 2) Le public et son implantation géographique: L’accueil de loisirs Forest à lieu dans l’école polyvalente au 1 rue Brest 75015 paris Les enfants accueillis ont entre 2 1/2 et 6 ans pour la maternelle, et entre 6 ans et 13 ans pour l’élémentaire.

L’école est implantée dans le quartier du cimetière de Montmartre, proche de la place de Clichy. Elle est donc située à proximité de différents lieux largement exploltables pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des orties ludiques, sportives et culturelles (théâtres, cinémas, jardins, musées et monuments… ). En effet, grâce à de nombreuses lignes de métro et de bus, il est facile de se rendre à des lieux privilégiés pour les enfants . le quartier Montmartre, L’Opéra Garnier de la Madeleine, le champ de mars, les musées nationaux et municipaux, le bois de Boulogne, le jardin d’acclimatation…

L’école Forest accueille une population issue de différents milieux : d’une part des enfants issues d’un milieu favorisé socialement et culturellement et à finverse, l’école accueille aussi des enfants domiciliés à l’hôtel social. ) Les partenaires : La DASCO : l’organisateur. La CAS : représentant de l’ 2 op 28 lieu de rencontre des financier. Les familles représentent le partenaire privilégié pour mieux connaitre et comprendre l’enfant. Elle est le lien entre l’enfant et l’équipe d’animation. La Direction Départementale de la cohésion soclale (DOCS), organisme d’Etat, est le référent en matière de réglementation.

La Caisse des écoles du 1 Sème arrondissement établit les menus et dirige le personnel de restauration et le fournisseur de repas SOGERES. C’est par elle que la CAS passe pour commander les epas, à J-7 avec posslbilité de rééquilibrer le jour J, lors de notre appel avant 9h1 5 pour donner nos effectifs. Les commandes des pique-niques se font à 1-1 S. Il est impossible de modifier la commande. Toutes demandes de pique-niques doivent être accompagnées d’une sortie programmée hors de Paris ou très éloignée de l’accueil.

Les équipes d’animation des autres ACL avec lesquelles on partage des animations, des sorties, des cars… Les centres de ressources parisiens : ils font profiter aux enfants fréquentant l’accueil de loisirs des techniques, des savoirs et des avoirs faire spécifiques, de matériel grâce à des anmateurs spécialisés. Une partie de ce personnel a été recruté sur les espaces nature afin de faire profiter au plus grand nombre d’enfants de leurs compétences spécifiques. Le bureau de Panimation nous propose des « animascopes » où flgurent des sorties culturelles, sportives et ludiques offertes aux ACC.

Les bibliothèques de la Ville de Paris, par le biais des sections jeunesses, proposent des animations et des ateliers lectures. La plus proche est celle de Chaptal, dans le 9ème arrondissement. Les cinémas indépendants proposent un programme en oncertation avec la ville de Paris à tarif préf 28 indépendants proposent un programme en concertation avec la ville de Paris à tarif préférentiel. Les musées municipaux et nationaux. B) Description de raccueil de loisirs : 1) Ses dates et horaires de fonctionnement : Il est ouvert du 7 Juillet 2014 au I Août 2014.

Horaires d’arrivée et des départs possibles durant les vacances d’été Arrivées : De 08h20 à 09h00 Départs possibles : A partir de 17h30 : avec un responsable légal ou une personne autorisée 18h : sortie de tous les enfants élémentaires 18h30 : fermeture des portes de la maternelle Dans le cas où ce n’est pas l’un des représentants légaux qui viendrait chercher un enfant NON AUTORISE A PARTIR SEUL, il faudra qu’une autorlsatlon signée et remplie par l’un des représentants égaux de [‘enfant ait été établie au préalable, valable pour l’année scolaire, afin qu’une autre personne puisse venir chercher l’enfant. ) Son équipe d’animation : 28 disposition de l’accueil de loisirs : Au RDC – préau pour les rassemblements et les jeux – Des sanitaires – Une salle de centre de loisirs (le matériel des maternelles et des élémentaires y est rangé) – une salle des adultes Une cour équipée de peu de jeux. Les tables de tennis de table situées sous le haut-vent appartiennent aux ateliers bleus, il est interdit d’y monter et même de les utiliser. Au 1er étage Au 2ème étage – un réfectoire – une BCD /salle informatique Les locaux de l’école maternelle Forest mis à disposition de l’accueil de loisirs . Un préau pour les rassemblements et les jeuW parcours sportifs -Une salle d’accueil spéciale pour la petite enfance – IJne salle des adultes – une cour équipée de jeux en forme de L (nécessitant surveillance particulière), des vélos sont à disposition du une entre dans la cour à condltion d’en respecter l’usage 28 devront être disponibles dans la journée pour les temps calmes de jeux libres, mais toujours sous la surveillance des animateurs.

Ils devront également être rangés par les enfants et remis en état tous les matins, avant l’ouverture de l’accueil si nécessaire. Les crayons, feutres, jeux cassés/usés. „ devront être entretenus et/ou remplacés si nécessaire et tant que possible (tailler les crayons, s’assurer que le matériel fonctionne, que les jeux sont complets… ) A. La charte éducative des activités périscolaires de la Ville de paris

La charte éducative des activités périscolaires établie par la Mairie de Paris est un texte de référence pour les accueils de loisirs sans hébergement et tous les temps péri/extrascolaires. La DASCO a pour mission de développer une politique éducative et périscolaire. Elle se fixe pour objectif général d’offrir à tous les enfants un service public de l’animation périscolaire diversifié, adaptés à leurs besoins et favorisant leur développement.

Rappel des axes éducatifs : – Contribuer à la réussite éducative et à l’épanouissement de chaque petit parisien par l’enrichissement de sa personnalité et ar le développement de l’autonomie. – Favoriser la socialisation et l’acquisition de l’autonomie de l’enfant par l’apprentissage de la vie collective et des mixités sexuelles, sociales, générationnelles et culturelles. – Promouvoir ‘égalité des chances par une politique tarifaire qui favorise l’accueil de tous les enfants et par la promotion de l’égalité des chances. Renforcer la cohérence éducative entre projet d’école, d’établissement au collège et au cée municipal d’une part et projets péri projet d’école, d’établissement au collège et au lycée municipal ‘une part et projets péri et extrascolaire d’autre part – Associer et accompagner les parents, soutenir les familles dans la conciliation de leur vie professionnelle, familiale et sociale B. Rappel sur les besoins des enfants a) de 6 à 14 ans . Les enfants ont besoin _ Dans le domaine du développement physique : – de se dépenser et de moments de récupération.

Les 6-8 ans peuvent fournir un effort intense mais pas sur la durée. Plus ils grandissent, plus ils sont capables de maîtriser leur énergie. Mais attention tout de même à la période de croissance intense (vers 0-11 ans, qui les fatigue beaucoup) plus ils grandissent, plus ils sont capables de faire avec précision, minutie… et plus ils gagnent en masse musculaire et donc en puissance. Vers 9- 10 ans, les enfants, et plus particulièrement les garçons, ne se rendent pas compte de leur force et peuvent blesser un camarade sans l’avoir réellement voulu. de s’opposer (pour les 8 à 12 ans surtout) Dans le domaine du développement intellectuel : – de s’exprimer, à l’oral, à l’écrit, avec son corps… Dans le domaine de la vie affective : – de repères spatiaux et temporels -de sécurlté, d’écoute, de confiance d’autonomie Dans le domaine de la vie collective – pour les 6-8 ans : de vivre en groupe restreint et choisi (uniquement entre copains) Attention aux enfants qui restent seuls, par choix ou non. Certains, par timidité ou n’arrivent pas ? leur capacité à vivre en plus grand groupe augmente mais apparait le phénomène de leader….

On remarque une nécessité d’appartenance encore plus grande, qui passe par la mode vestimentaire, la façon de parler, de se déplacer… – de communiquer et d’échanger sur des sujets de plus en plus de société et d’actualité, plus ils grandissent. Il est important pour la conception des activités de prendre en compte leur spécificité. Si la présence de préados, 10-13 ans, était constatée, un accueil et des ateliers spécifiques seraient à mettre en place, afin qu’ils ne s’ennuie pas et ne perturbe pas le groupe. b) de 2 ans V2 à 6 ans .

Dans le domaine du développement physique: de mouvements : jouer, courir, sauter, manipuler, de tester ses actions sur le monde qui l’entoure – de se dépenser et de moments de récupération – de découvrir son corps – d’exercer les 5 sens – d’écouter des histoires et d’en imaginer de sécurité, d’écoute, de confiance – d’affection – d’autonomie à certains moments (aux repas, aux moments d’habillage, déshabillage…. ). Plus ils grandissent, plus ils veulent faire par eux-mêmes. Nous devons les y encourager et leur rappeler qu’en cas de besoin, nous sommes là pour les guider. mportant pour la conception des activités de prendre en compte leur capacité d’attention limitée (20 minutes d’une façon générale, surtout pour les 3-4 ans) et rabsence d’endurance physique. C. Les objectifs pédagogiques : a) Amener l’enfant à être acteur de ses vacances au sein de l’accueil • Les enfants seront capables : D’aménager respace qui leur est attribué D’être force de proposition de sortie et d’activités D’aménager les temps libres (accueil du matin, temps calme… ) D’établir des règles de vie commune Pour les élémentaires, de mettre en place un projet (recherche des sorties, tarifs, itinéraires… Pour y parvenir il faudra : mettre en place des temps, des moyens de concertation au sein des groupes (maternelles, élémentaires, maternelles/ élémentaires) proposer des activités variées et adaptées au public. b) Favoriser l’enrichissement culturel des enfants : Les enfants seront amener à la découverte de l’art, la culture et la science que le patrimoine de la ville met à leur disposition. Ils seront capable de : reconnaître différente forme d’art Pour les élémentaire d’être force de propositions d’activité culturelles, artistiques… ettre en place des activités variées adaptées au public Profiter au maximum de I ilieu culturel parisien distinguer les différents moments d’une journée, donc de – se repérer dans le temps de se déplacer dans la rue en évitant les obstacles de marcher en groupe de connaitre et reconnaitre les codes du piéton Pour les élémentaires : e reconnaitre des lieux culturels ou de détente d’être force de proposition pour les sorties de trouver leur itinéraire seul de respecter les codes du piéton aménager l’espace afin que les enfants s’approprient les lieux, mettre en place des affichages, des panneaux de signalisation, un plan des locaux, un planning de la journée… De faire du lieu dans lequel il passe quasiment le plus de temps dans une semaine, un lieu agréable à vivre pour tous, dans lequel chacun arrive à se repérer et trouver sa place.

Organiser des jeux dans des espaces extérieurs encore peu ou inconnus, des rallyes photos.. D. Les activités La proposition des activités : avant chaque temps d’activité, les enfants sont réunis afin que l’équipe leur propose le panel d’activités ou les sorties. Les enfants peuvent choislr Pactivité qu’ils veulent : je souhaite que l’équipe d’animation s’organise pour permettre à tous les enfants présents d’être satisfaits. Ainsi si un animateur propose une activité pour laquelle aucun enfant n’est intéressé, il devra soit modifier son activité soit se greffer à une autre activité ayant plus de succès pour l’encadrer de fa on sécuritaire. Il est possible, en matern nt n’ait pas envie de