préface anthologie sur la poésie des objets

préface anthologie sur la poésie des objets

Le thème choisi est la poésie des objets car les poèmes ayant comme thème des objets sont intéressants, puisque ceux- ci ouvrent l’esprit et font voir les objets d’une manière bien différente de celle dont on a l’habitude. De plus, comme le disait Lamartine « Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? » à travers certains poèmes, les objets sont décrit tel des êtres vivants. J’ai choisi de classer les poèmes par ordre chronologique. Le premier poème cholsl est « Odelette à son bouquet » de Ronsard extrait du recueil Les meslanges publié en 1 554 (donc du XVIème siècle).

Ce poème en octosyllabes (8 syllabes) avec des rimes plates et écrit un fidèle compagnon que j’ai choisie est un nomme « Bouquet d bouquet de fleurs et thème du poème. or2 rsq uile st bouquet comme lade. L’illustration e Monet qui se vre représente un ent au titre et au Le second poème est une fable de La Fontaine qui s’intitule « Le Pot de terre et le Pot de fer éditée au XVIIème siècle. Dans cette fable il y a principalement des vers en heptasyllabes et quelques alexandrins, on peut parler de vers mêlés.

Elle peut être découpée en to page

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
en quatre parties : la première présente l’intrigue, la deuxième est n dialogue entre les deux pots, la troisième l’effet dramatique est renforcé, le rythme s’accélère et la quatrième partie est la morale qui est ici : le pot de fer représente le puissant, le riche, le pot de terre représente le faible, le pauvre. Selon La Fontaine, les deux ne sauraient vivre ensemble sans danger pour le deuxième. J’ai choisi comme illustration ici une nature morte d’Eugène Carrière qui a pour titre « Pot de terre » et représente exactement le pot de terre que l’on pourrait s’imagine dans la fable.

Le troisieme poème est « La pipe » de Charles Baudelaire, écrit en 857 (XIXème ) est un sonnet, c’est-à-dire deux quatrains et deux tercets, écrit en octosyllabes avec des rimes embrassées. On comprend dans ce poème que c’est la pipe qui nous parle d’elle et de son maître mais on ne connait pas l’identité de l’auteur, on ne sait pas si c’est Baudelaire ou quelqu’un d’autre. pour illustrer ce poème j’ai choisi la célèbre peinture de René Magritte « Ceci n’est pas une pipe » et je trouve qu’elle illustre parfaitement le poème car ce n’est pas une pipe dans le poème, mais « la pipe elle est défini par l’article défini « la