Prague

Prague

Activité Technologique Thématique Thème : La politique de l’OMS Introduction COMS est l’autorité directrice et coordonatrice, dans le domaine de la santé, des travaux ayant un caractère international au sein du système des Nations Unies. Elle est chargée de diriger l’action sanitaire mondiale, de définir les programmes de recherche en santé, de fixer des normes et des critères, de présenter des options politiques fondées sur des données probantes, de fournir un soutien technique aux pays et de suivre et d’apprécier les tendances en matière de santé Swip next page publique.

Activité 1 : Découvrir Fiche de présentatio L’OMS est l’organisat , elle soutient et encourage la recherche en santé. Elle a été créée le 7 avril 1948. Cest une autorité dans le domaine de la santé ? caractère international au sein des Nation Unies. Elle définit les programmes de santé comme le Plan tabac, le plan cancer etc… Ainsi, elle est chargée de fixer des normes sanitaire et politiques, de fournir un soutien matériel à chaque pays. L’OMS suit de très près chaque nouvelle en matière de santé publique.

Historique : Il ya eu tout d’abord la fondation des Nations Unies n 1945 pour crée une organisation internationale de la santé. L’OMS a

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
été créé le 7 avril 1948 et tous les ans à cette même date est célébré la journée mondiale de la santé. En cette même année l’OMS a repris la CIM (Classification Internationale des Maladies) qui a pour but de répertorier les types de ma maladies et autres problèmes de santé. Elle est devenue une référence à l’échelle internationale.

De 1952 à 1964 : Un programme de lutte contre le pian a été mis en place, c’est l’une des premières maladies à laquelle l’OMS s’est intéressée. Cette une pathologie déformante et invalidante dont 50 millions de personnes était touchée. Le traitement avait pour but d’injecter de la pénicilline pour traiter la maladie sur du long terme. En 1974 : un programme de lutte contre l’onchocercose est instauré plus de 600 000 cas ont évités ce cas de cécité des rivières en Afrique de l’ouest. 977 : Pour 156 pays, une liste de médicaments essentiels a été établie par l’Assemblée Mondiale de la Santé En 1979 : Péradication de la variole fait la fierté de l’OMS, cette maladie infectieuse a fait de millions de morts et défigurés ‘est aussi la première grande maladie infectieuse à avoir été éradiquée et c’est la seule jusqu’à présent. En 1983 : L’Institut pasteur identifie le VIH, des équipes spécialistes naviguent dans 40 pays. En 1988 : Création de l’initiative mondiale à l’éradication de la poliomyélite qui a permis de réduire de 99% des cas le taux de poliomyélite.

Le but est d’éradiquer la poliomyélite partout dans le monde afin que plus aucun enfant ne soit paralysé par la maladie. En 2003 : Convention de l’OMS contre la lutte anti-tabac, l’Assemblé Nationale de la santé a adopté le premier traité de anté publique visant à réduire la mortalité et morbidité dues au tabagisme en mettant en place des moyens comme augmenter le prix du tabac et des taxes, favoriser les publicités, I 2 en place des moyens comme augmenter le prix du tabac et des taxes, favoriser les publicités, la contrebande et les avertissements figurant sur les produits pour atténuer et faire réagir les fumeurs.

Organisation administrative : l’OMS doit beaucoup à son personnel, soit près de 8000 spécialistes de la santé publique venant de pays diverses travaillent pour l’OMS dans 147 bureaux e pays, SIX bureaux régionaux, pour la région des Amérique, de l’Afrique, de l’Europe, de la méditerranée Orientale, de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique Occidental. Ily a aussi un bureau au Siège, à Genève, en Ses missions : L’OMS a pour missions de sauver des vies et elle limite l’impact des crises sur la santé des populations.

Mais aussi, elle a pour but d’emmener tous les peuples au niveau de santé le plus élevée possible. Elle veut promouvoir le développement et favoriser la sécurité sanitaire (z vise à éviter tout risque pour la santé de la population, c’est un dispositif de risque qui peut ltérer l’état de santé collectif ou individuel) Tous les deux ans elle propose ce qu’elle veut faire, par quels moyens et quels fonds seront nécessaires. De plus, elle aide les autorités et communautés à anticiper les situations à risque en multipliant les moyens dont elles disposent pour faire face aux problèmes.

Ceci ayant pour but de diminuer les effets des crises sur la santé publique. – détecter les nouveaux dangers sanitaires. – sauver des vies en limitant l’impact des crises sanitaires sur la santé des populations. – lutter contre la propagation des maladies infectieuses. – ‘nfor 3 ur la santé des populations. – ‘nformer et rassurer la population. – dissiper les malentendus en termes de santé. – réduire la mortalité infantile. – améliorer la santé maternelle. – combattre le SIDA. répondre aux questions essentielles de la santé. déterminer la liste des priorités de recherches. – offrir des moyens techniques a chaque pays en besoin. Ses actions : L’OMS prend des mesures pour arrêter les épidémies elle développe de nombreux vaccins notamment contre le paludisme et la bilharziose. Elle Vise à ce que tous les pays vivent dans un environnement durable pour améliorer la ualité de vie (eau, l’air). De plus, elle veut combattre les maladies auxquels les travailleurs sont exposés, les familles mais aussi les enfants pour qu’ils puissent contribuer à un meilleur avenir.

Elle réalise la CIM et fait une liste des médicaments à des prix abordables que les pays pourront se procurer. Les actions de l’organisation Mondiale de la Santé sont – mise en place de plan cancer, tabac, accident vasculaire cérébral, diabète, sida, l’onchocercose, etc… – l’OMS a employé des équipes spécialistes du SIDA pour plus de 40 pays afin de répondre aux questions techniques, de mettre en lace une démarche de prévention contre la maladie. intervention sanitaire dans plus de 40 pays en situation d’urgence suite à des catastrophes naturelles, une crise économique, un conflit, etc…. Ses moyens humains : 8000 personnes travaillent au sein de l’OMS, elle peut compter sur l’aide des gouvernements des 4 humains : 8000 personnes travaillent au sein de l’OMS, elle peut compter sur l’aide des gouvernements des nombreux pays, elle travaille avec les pays afin qu’ils aient les compétences et le personnel voulus pour s’acquitter de ces obligations et afin ‘assurer la formation et les services d’experts.

Ses moyens financiers : L’OMS a un budget de 3. 3 milliards de dollars, un quart de l’argent provient des contributions dont sont redevables ses Etats Membres et des contributions volontaires de pays, d’organismes et d’autres partenaires. Ses partenaires : Des fondations, des agences de protection, des associations, des instituts nationaux, etc… Sont en collaboration avec l’OMS ACtiVité 2 : connaitre l’OMS 1- La Constitution de l’OMS est entrée en vigueur le 7 Avril 1948. – Il s’agit de l’onchocercose c’est une maladie causée par le er filaire qui est transmise par les piqûres des mouches qui se reproduisent dans les rivières dans les zones intertropicale. D’où l’autre nom « cécité des rivières » car ceci rend de nombreux habitants des pays africains aveugles ou malvoyants (environ un demi-million). Elle cause des lésions cutanées entrainant des démangeaisons extrêmes. Autrefois l’onchocercose faisait fuir les habitants des vallées et rivières ce qui réduisait la productivité agricole et augmentait la pauvreté. – Il s’agit de la CIM (Classification Internationale de la Maladie) en 948 elle permet de rendre compte les données de mortalité et morbidité et planifie les informations sanitaires qui sont utilisées pour les statistiques la prise en charge S les informations sanitaires qui sont utilisées pour les statistiques la prise en charge le suivi et l’évaluation c’est-à-dire qu’elle répertorie les maladies et diverses maladies. Cette classification est utile pour de nombreux professionnels de santé comme les médecins, les infirmiers(ères), les chercheurs ainsi que les gestionnaires et informaticiens…

Elle est devenue la référence internationale. – En 1979 la variole est la pathologie à avoir été considéré comme éradiquée. Elle avait tuée et défiguré des millions de personnes, cette une affection contagieuse aiguë elle se transmet d’un individu à un autre par gouttelettes provenant des malades infectés. Les symptômes apparaissent 15 jours après tels que la fièvre, des maux de tête, des douleurs dorsales et abdominales… – Au sein de l’OMS on peut rencontrer outre que des médecins, des épidémiologistes ce sont les personnes qui étudient les répartitions et distributions des maladies et invalidités ainsi ue les facteurs influençant ces maladies et invalidités. Il y a également des scientifiques qui vont se consacrer aux statistiques et aux recherches notamment pour les vaccins ou pour déceler des pathologies. 10- Le Règlement sanitaire lutte contre la propagation des maladies infectieuses dans le monde en prenant les mesures nécessaires.

Il a été révisé en 2005, de façon à couvrir des maladies nouvelles telles que le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère). Les pays doivent réussir au mieux à se protéger contre les épidémies ainsi qu’à les prévenir et à les stopper. Les nouvelles règles subjuguent à l’OMS un nouveau ainsi qu’à les prévenir et à les stopper. Les nouvelles règles subjuguent à l’OMS un nouveau rôle plus direct dans les recherches et les informations pour freiner les épidémies. 1- La variole est responsable de nombreux décès dans le monde, cette maladie contagieuse qui s’attrape par contact entre individus a été éradiquée en 1979. 12- 11 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année surtout dans les pays en voie de développement (Afrique subsaharienne et Asie du Sud), les maladies les plus fréquentes ont la diarrhée, le paludisme, le VIH/SIDA, la rougeole, les maladies néonatales et la pneumonie. Ceci s’explique par des soins précaires et un suivi médical instable mais également par une malnutrition.

Des progrès ont été remarqués dans certains pays dont 10 en Afrique. Le nombre d’enfants mourant en bas âge sont plus nombreux aujourd’hui qu’en 1990. 13- L’OMS a consacré trois maladies infectieuses comme priorité qui sont : la variole, le VIH/SIDA et le paludisme. Le paludisme est une pathologie transmise par une piqure de moustique qui pompe le sang et qui elle apparait surtout en Afrique sub- aharienne en Asie du sud-est et en Amérique centrale. Activité 3 : Le réseau CAR : le travail en réseau lors d’une menace sanitaire Les partenaires ont une importance au sein du réseau ils apportent une aide précieuse.

Afin de combattre cette flambée épidémique, le ministère de la Santé et le ministère du développement rural ont mis en place un groupe multisectoriel. Par exemple ici L’ONU (Organisation des Nation Unies) apporte une aide alimentaire et joue un r Par exemple ici L’ONU (Organisation des Nation Unies) apporte une aide alimentaire et joue un rôle de protection de ‘environnement, elle vise aussi à améliorer la santé maternelle. La FAO (Food and Agriculture Organisation) se charge de l’agriculture et lutte au maximum contre la faim elle vient en aide aussi bien au pays développés que ceux en voie de développement.

Elle aide les pays à améliorer leur production agricole et vise à ce que chacun est une bonne nutrition. Ils ont pour missions ici d’intensifier la surveillance épidémiologique que ce soit chez l’Homme ou chez les animaux. De plus, ils prennent en charge les capacités dans les établissements de santé mais ussi des mesures d’hygiène et de soins dans les abattoirs pour dans un premier temps sensibiliser les agriculteurs puis dans un second temps améliorer les besoins sanitaires des animaux.

Sans l’aide des différents partenaires dans le monde, il y’aurais de plus en plus de pays en situation de crises et de risques sanitaires, ils essayent au maximum d’apporter toutes leurs connaissances pour pouvoir les appliquer et éviter la flambée épidémique. Activité 4 : un programme d’action de l’OMS La vidéo de l’OMS « sauver la vie des mères et des enfants » ermet de prendre conscience du nombre important de décès de femmes et enfants du fait qu’ils n’aient pas accès aux soins adaptés à leur état de santé.

Afin de sauver des vies, l’OMS mène différentes actions plus importantes les unes que les autres : Détecter les évidences scientifiques les plus récentes. Installer des normes au niveau mondial. Aide à déve 8 les évidences scientifiques les plus récentes. Aide à développer des traitements plus efficaces et moins chers. Communiquer des directives pour assurer les meilleurs soins possibles. Produire des matériels de formation pour donner aux agents de anté toutes les compétences dont ils ont besoin.

Favoriser les pays à développer les politiques et les programmes de santé les plus efficaces et à en contrôler les progrès. Activité 5 : Une publication de l’OMS : le rapport sur la santé dans le monde. L’OMS a pour but de modifier les systèmes de financement des états membres afin qu’ils aient une couverture universelle et donc en cas de maladies que le remboursement des traitements soit plus important. L’intérêt du rapport sur la santé dans le monde pour les états membres de l’OMS est de montrer l’évolution positive ou négative es différentes actions menées au cours des années dans les états membres.

Cela permet de faire prendre conscience des différents problèmes de santé dans le monde pour les pays membres. Ainsi, montrer l’investissement des professionnels de santé, le temps qu’ils consacrent aux actions sanitaires et sociales. Conclusion. COMS a mené différentes actions depuis 1948 afin d’améliorer l’état de santé des populations. Malgré les efforts des professionnels de santé et des bénévoles acteurs dans l’OMS, les problèmes de santé et les crises de sanitaires sont toujours omniprésents partout dans le monde. 9