Pr Sentation G O PRU Dieppe

Pr Sentation G O PRU Dieppe

P. R. U à Dieppe Quartier de Neuville Sommaire • Historlque et contexte générale • Objectifs • Opérations • Acteurs Historique et contexte général • A Dieppe un tiers de la population vit dans les trois Zones Urbaines Sensibles (ZIJS) : Neuville Nord, Val Druel et Les Bruyères. Ceci classe Dieppe au 3è d’habitants vlvant en • Plusieurs indicateu dans ces quartiers or 3 ime pour le nombre s. o View lité des situations Plus de 70% des ménages ne sont pas imposables dans l’habitat social qui représente 35 % du parc immobilier, Le taux de chômage est supérieur à la moyenne, Le niveau de formation est très faible, – – 85% des logements sociaux y sont concentrés – ly a une forte proportion de familles monoparentales, avec, en particulier de très jeunes femmes, Ce qui conduit à constater qu’à population égale, le nombre de ménages et la demande de logement non satisfaite augmentent. • En 2005, le revenu médian était inférieur de plus de 40 % par rapport à celui de la Seine-Maritime ou de la métropole.

L’ensemble de ces éléments à conduit la ville à mettre en œ Swipe to view next page œuvre un projet de rénovation urbaine,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
lequel débute dès les années 1980 avec la réhabilitation du centre ancien. • Ces faits ont provoqué au début des années 80, un 1er PRO, avec pour but de réhabiliter 935 logements fin 2010. A la suite de projet, un nouveau PRIJ est établit sur deux quartiers, celui du Val Druel et celui de Neuville Le quartier de Neuville a été créé au début des années 70 sur environ 20ha. ?? Ce quartier possède un ensemble d’environ 200010gements dont plus de 1600 sont des logements sociaux, ceux-ci sont situés u cœur de la ZLJS. 5400 personnes habitent dans ces logements. • Ce quartier est assez isolé géographiquement du reste de la ville. Objectifs du projet • Agir pour la mixité sociale et urbaine par raménagement d’un écoquartier au Val d’Arquet. • Assurer une gestion raisonnée des eaux pluviales et de ruissellement dans le cadre de la lutte contre les inondations. ?? Désenclaver le quartier et le diversifier • Requalifier les espaces publics Opérations • Démolition de 192 logements collectifs sociaux ainsi que 5 mmeubles dans la ZIJS • 192 nouveaux logements construits • Restructuration de [‘axe de desserte des bus • Construction d’un éco-quartier au Val d’Arquet • Cons Restructuration de l’axe de desserte des bus • Construction d’équipements publics, une place a été construite, ainsi que des squares • Restructuration des parkings privatifs, de l’éclairage extérieurs et des zones vertes. ?? Mise en place de haies pour accompagner les clôtures et donc rendre cela plus attirant. Aménagements des espaces publics Maquette de l’éco-quartier Acteurs du projet Le projet a couté 86,1 MC sur cinq ans et il est financé par six partenaires • Le porteur du projet : la Ville de Dieppe a investit, 16Millions d’euros • Les bailleurs : -Sodineuf Habitat Normand, -Habitat 76, -SCI La Manche Ils représentent 25 millions d’euros. ?? Ainsi que 3 autres financeurs : – Le Conseil régional (6,7 E), – Le Conseil général (6,7 ME) , – L’ANW (21. 9 M€) Sources • http:/A•mw. dieppe. fr/mini-sites/grands-projets-urbains/anru-205 /leprojet-anru-715 • http://