PPP WORLD 1

PPP WORLD 1

Projet Professionelle personnalisé : Secteur vente/assurence Banque ‘assurance: Sommaire I – Introduction : 2 a)Présentatians personelle et de l’objectif du dossier : 2 b) Représentation innitial du métier choisi 2 c) Lettre de Motivation 3 d) cv 4 Il) Réflexion et hésita n or 13 a) hésltations 5 b) Recherche sur inl concernant la banqu Sni* to View ent choisis : 5 lions statistique Ill) Etude du marché : 7 a) Offres d’emplois : 7 b) Fiches métiers : 11 1 )Charger de clientell 1 2) Charger d’acceullle 13 3) Assureur : 14 c) Articles conçenant le secteur souhaiter : banque / assurance 17

IV) Synthèse 19 a)Tableau Avantage / Inconvéniant 19 b) conclusion 19 métier choisi : Avant mon entrer dans la filliaire ES ( économique et social cette abréviassions sera reprises plus tard dans le dossier ) je ne n’avais pas beaucoup d’informatlons me perméttant de me faire une idée de ce qu’est le métier de banquier .

Mais apres avoir passer deux ans en ES j’en sais dorenavent un peut plus sur les métiers de la banque et de l’assurance , ce qui concerne la création de la monnaie , les crédit , les divisions des sepu’ices (clientelles , vente

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
, assurence ) , mais il me manque encore beaucoup ‘informations et de connaissances de ces secteurs et des ces métiers pour en avoir une idée plus précise et plus claire . c) Lettre de Motivation prénom Floryan SAHBI 20 Avenue Aristide Briand Tél : 06. 79. 20. 82. 70 Email : sahbi. [email protected] om AYA Trance Agence Sogno Tarbes, le Mercredi 1 Octobre 2014 Madame,Monsieur, 13 banque Mon sens des responsabilités, un très bon relationnel , et mon attention au travail , voilà en quelques mots les atouts que je possède et dont j’aimerais faire profiter votre entreprlse je reste à votre entière disposition pour convenir d’un éventuel ntretien, au cours duquel je pourrais vous exposer mes motivation et vous convaincre de mon réel enthousiasme , en attendant ,veuillez agréer , Madame , Monsieur l’ expression de mes plus sincère salutations . ) CV SAHBI Floryan compt banquaire en France . Ensuite nous pouvons compter 37 862 agences bancaire en france en 2013 , ce qui représente 581 agences pour 1 million d’habitants . Daprès les statistques de la fédération bancaire Française , 87% des Français fréquentent leurs agence au moins une fois dans l’année , toujour celon la fédération bancaire Française , en 2013 a somme des crédit accordé aux ménages était de 1010 Milliards d’euros et de 828 milliards por les entreprises .

Nous pouvons donc suposer que pour répondre à ces demande ( de crédit , de conseils , de placement d’argent ) les éffectifs dans ces banques doivent aussi etre conséquent . Effectifs au seins des banques . Nous pouvons compter en france sur 390 banques , quand aux salariés , ont peut en compter 367 000 . En 2013 , 24 000 nouveaux salariés ont étés recrutés , parmis ces 24 000 nouveaux salariés , ont peut compter 64% de jeunes de moins de 30 ans . Dans ces , ont trouve 57,2% de Femmes , 49% de Bac plus /3 et plus de de Bac plus 4/5 .

De plus , ont trouvais en 2013 IO 000 jeunes en alterance . Lorsque nous faisons un petit bilan , on se rend compt que le secteur de la banque est un secteur qui emboche beaucoup de jeunes soit en tant que salariés soit en alternance . Enfin s’il y ? un chiffre que je retiendrais dans le secteur de la banque est que 6 recrutement sur 10 en banque est un CDI , cela signifi que le sectreur bancaire est un secteur qui recrute mais qui recrute de façons a ce que le travail que nous obtenons ne soit pas un travail précaire , il s’agit içi d’un travail stable , et ces sela qui peut être rassurant .

Assurance : En 2013 , celon la Fédération Française des sociétés d’assurances , le nomb 3 rassurant le nombre de contats en alternance s’élevait a 4000 sois moins de la moitier que pour les contrats en alternance dans les banques . De plus toujour celon la FFSA ( la Fédération Française des sociétés d’assurances ) , le nombre de recrutement dans les assurances en 2013 était de 12 360 , nous savons aussi que le bénéfice des agences d’assurance en 2013 était de 1 88,2 Milliards d’euros c’est donc aussi un secteur important .

En éffectuant quelques recherches nous pouvons nous appercevoir que le secteur de l’assurance est un secteur qui pert eaucoup d’éffectifs • « Il y a trente ans, alors que la Fédération Nationale des Syndicats d’Agents Généraux d’Assurances n’avait pas sacrifié à la mode en renonçant à son sigle FNSAGA pour celui d’Agea, ils étaient 18 000 agents généraux mandataires de 26 sociétés d’assurances. En 2011, ils ne sont plus que 12 500 mandataires de 12 sociétés d’assurances. La période a dévoré plus de la moitié des sociétés d’assurances et un tiers de leurs mandataires. http://www. lalettredelassurance. com/2011/04/12-000-agents Ill) Etude du marché : a) Offres d’emplois • PAGF s 3 rechercher . Enfin , l’ofrfre nous communique le salaire ainsi que l’adresse de l’agance . Je pense que cette offre est intérréssante car elle concerne une agence d’assurance sur Toulouse . En plus de cela , l’agence nous informe que le salalre n’est pas plafonné , cela signifie que le salaire finale dépend de notre performance http://offre•emploi. monster. fr/Conseiller-Client-le-H-F-Haute -Garonne-Toulouse-MlP-128860733 . aspx? WT. ndeed fr 2) Cette offre d’emploi concerne un poste de conseiller clientel . Ici , le salaire dépend du profil de la personne qui sera engagé , le contrat proposé est un CDI , c’est donc un contrat stable ttp://wWN. efinancialcareers. fr/emploi-France-Marseille 6 3 clients en fonction de leurs besoins, mais aussi de leur situation économique. Il les aide à monter des dossiers de demande de crédit, négocie avec eux des autorisations de découvert, leur indlque les mellleurs placements à effectuer… Objectif : fidéliser les clients à la banque. ?largir le portefeuille Doté d’un grand sens commercial, il prospecte en permanence de nouveaux clients et cherche à leur vendre les produits et les sen,’ices proposés par son établissement. Persuasif, il développe des argumentaires, relance ses interlocuteurs, met en avant les ffres promotionnelles liées à une première souscription. Compétences requises Le goût du défi Soumis à des objectifs chiffrés, le conseiller doit faire signer un maximum de contrats sans pour autant forcer la main et perdre la confiance de ses clients. Les résultats obtenus sont passés au crible.

Dans certains établissements, la pression est forte : il faut être capable de la supporter. Un bon contact La force d’un conseiller, c’est sa capacité à nouer des relations chaleureuses avec ses clients et à recueillir des informations personnelles. plus un conseiller connaît la vie de son client mariage, divorce, enfants, projets d’achat immobilier… ), plus il est à même de lui proposer des solutions adaptées à ses besoins. Des connaissances variées Connaissant parfaitement les produits financiers et suivant avec attention l’évolution des marchés, il joue un rôle d’expert auprès des particuliers.

Face à une entreprise, il doit faire appel à ses connaissances juridiques et fiscales et être capable d’évaluer les risques liés à telle ou telle opération. En cas de doute, il peut prendre conseil auprès d’un gestionnaire de patrimoine ou d’un analy 7 3 cas de doute, il peut prendre conseil auprès d’un gestionnaire de atrimoine ou d’un analyste de crédit. Lieux d’exercice et statuts : En agence Le chargé de clientèle exerce son métier dans un bureau où il accueille ses clients, le plus souvent sur rendez-vous. n ordinateur et un téléphone sont à sa disposition pour surveiller les mouvements de fonds ou joindre les clients. Il peut aussi les contacter pour leur proposer un nouveau produit susceptible de les interesser. Chez les clients Les conseillers qui ont en charge un portefeuille de professionnels (artisans, commerçants, professions libérales) ou d’industriels sont amenés à se déplacer dans les entreprises pour encontrer leurs clients en fonction de leurs disponibilités.

Les horaires de travail peuvent alors être irréguliers. Salaire Salaire du débutant : Environ 1500 euros brut par mois. 2) Charger d’acceuille Son rôle Lorsque vous entrez dans une banque, c’est la première personne que vous rencontrez. Il est chargé d’accueillir, de renseigner et de conseiller la clientèle, lui proposant les produits et les sen,’ices commercialisés par son établissement. Il effectue lui- même le placement des plus simples d’entre eux : carte bleue, Codevi, compte sur livret…

Et il oriente les clients vers les chargés e clientèle de particuliers pour les produits et services plus complexes : crédit immobilier, contrat d’assurance vie, transaction boursière… Lui incombent enfin la gestion de sa caisse et le traitement des opérations courantes telles que dépôts et retraits d’espèces, alimentation du distributeur de billets, remise de chèques ou délivrance de ché uiers. Les qualités requises PAGF 13 alimentation du distributeur de billets, remise de chèques ou délivrance de chéquiers. our ce métier, priorité est donnée aux aptitudes commerciales. A commencer par le sens du contact et un goût affirmé pour la ente. par ailleurs, il faut faire preuve d’une grande rigueur pour tout ce qui concerne le traitement des opérations administratives. La formation Il est possible d’intégrer ce poste avec un baccalauréat pour tout bagage. Mais pour avoir des chances d’évoluer rapidement, mieux vaut débuter avec un diplôme commercial de niveau bac +2 (Deust, BTS ou DUT).

Le salaire du débutant Il se situe entre 1 067 et 1 524 euros bruts par mois 3) Assureur : Nature du travail Conseiller et vendre L’agent général aide ses clients à formuler leurs besoins en matière de protection des biens et des personnes. Tenant ompte des changements qui s’opèrent dans leur vie (mariage, achat immobilier… ), il leur propose des formules adaptées à leur profil. Il fidélise sa clientèle et prospecte sans cesse de nouveaux marchés. II entre en contact avec les principaux acteurs de la vie economique locale (chambres professionnelles, collectivités, industriels… . Gérer les contrats Il encaisse les cotisations des assurés, enregistre leurs éventuelles déclarations de sinistres et les accompagne jusqu’au versement des indemnités. En cas de doute, il missionne un expert. Il suit l’évolution de la législation et s’informe sur les roduits de la concurrence. Com étent en comptabilité, il surveille de près les résul s par l’agence. professionnel dirige son agence et anime une petite équipe de collaborateurs (chargés d’accueil, assistants commerciaux, secrétaires… ).

Il organise les plannings, procède aux recrutements, met en place des actions de formation… sans oublier de motiver ses troupes ! Compétences requises • Un commercial persuasif Un agent général ne se repose jamais sur ses lauriers et cherche en permanence à élargir son portefeuille de clients. II maitrise l’art de la persuasion et celui de la négociation. Un gestionnaire rigoureux Pas de place pour le hasard ou l’approximatif dans ce métier où l’on peut être amené à jongler avec des contrats de plusieurs millions d’euros !

Un agent qui ne suivrait pas de près ses comptes se condamnerait à mettre, tôt ou tard, la clé sous le paillasson… Un manager qui donne de lui-même L’agent général sait fédérer une équipe autour d’un projet et faire évaluer son agence. Il nhésite pas à déléguer un certain nombre de tâches à ses collaborateurs. Quand il le faut, il peut aussi les aider. Par exemple, en accueillant lui-même les clients. un diplomate qui rassure ? l’écoute des besoins de ses clients, il sait instaurer une relation de confiance.

En cas de conflit, sa diplomatie lui permet de désamorcer la situation et de trouver un terrain d’entente. Lieux d’exercice et statuts Indépendant… en province L’agent général est un travailleur indépendant. Il dirige un centre de profit autonome et ses revenus varient en fonction de la santé financière de son agence. On trouve90 % des agents implantés en province. En couple Selon la taille de l’agence, l’agent général travaille seul ou avec des salariés. 25 % des agences bénéficient de la collaboration, au moins ? temps pa