Pourquoi La Nation S Est Elle Difi De Fa On Diff Rente En France Et En Allemagne

Pourquoi La Nation S Est Elle Difi De Fa On Diff Rente En France Et En Allemagne

Problématique : Pourquoi la nation s’est-elle édifié de façon différente en France et en Allemagne ? l- La fondation de la conception de la nation 1) Histoire de la construction de la nation Française 2) Histoire de la construction de la nation Allemande ll- Les caractéristique 1) Etat unitaire et féd a. Qu’est-ce qu’un ét Un État est dit unitair même et unique pou ors tions rentes de l’état ns sont soumis au ue légifère pour l’ensemble des citoyens, ceux-ci sont soumis à l’autorité d’un seul gouvernement et d’un droit identique ou qu’ils habitent.

L’Etat nitaire constitue la forme la plus répandue d’Etat : la Chine, le Portugal, l’Algérie, la Thailande, la Pologne… sont des Etats unitaires. En France, la Révolution française de 1987 à supprimer tous les corps intermédiaires entre l’individu et l’État, et a proclamé l’unité et l’indivisibilité de la République.

L’État unitaire est en théorie, centralisé : c’est-à-dire que toutes les décisions y compris celle d’intérêt local sont prises par le pouvoir centrale ou sous son contrôle. La France était traditionnellement considérée comme un État unitaire centralisé, même si depuis 2003, la Constitution précise que son organisation est décentralisée. En générale l’état unitaire connait des divisions territoriales ; il existe

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des relais entre la pop et le pouvoir central.

En pratique, il est nécessaire à partir d’une certaine supOerficie et d’une certaine rapprocher l’administration des citoyens. Ces divisions sont le produit de la décentralisation ou de la déconcentration. Le plus souvent les 2 coexistent. Le processus de déconcentration c’est le fait que le pouvoir central confit des pouvoirs de décisions et d’exécution à des eprésentants (préfet, recteur d’académie) qu’il désigne et qui sont installé localement. état installe localement ces propres agents qui sont chargé de prendre des décisions en son nom (le pouvoir reste centralisé mais en même temps les décisions sont plus diffuses et se rapproche des citoyens) Le processus de décentralisation consiste à attribuer des compétences à des représentants élu indépendamment du pouvoir central dotées de la personnalité morale (collectlvités territoriales comme les communes, départements, régions ou à des établissements entre déconcentration t décentralisation : à savoir l’autorité décentralisée n’est pas nommer par le pouvoir central. ) qu’est-ce que le fédéralisme ? La structure fédérale est une structure plus complexe que celle d’un état unitaire. Ainsi Tocqueville dit de Forganisation des USA « Les LISA ont une constitution complexe, on y remarque deux société distinct, emboité rune dans l’autre. On y voit 2 gouvernements séparés et presque indépendants. » ‘état fédéral est composé par un certain nombre d’entités, dont le nom varie Etats fédérés, cantons, Lander… ui ont les apparences d’un état constitution, parlement, gouvernement, tribunaux), mais qui sont privées de la souveraineté externe (elles n’a pas de relations directes avec l’étranger), et dont les compétences souveraineté externe (elles n’a pas de relations directes avec l’étranger), et dont les compétences ne sont pas illimités, car elles s’exercent dans les règles fixées par la constitution de l’état fédéral, c-a-d que leur souveraineté interne est elle- même réduite. Les états fédérés ne sont donc pas de véritables états. Le premier système fédéral est né aux Etats-Unis.

Il est aujourd’hui appliqué en Allemagne ou en Russie. Si chacun de ces systèmes a ses propres règles, taus ont des caractéristiques communes. Les états fédérés bénéficient d’une autonomie et d’attributions bcp plus importantes que celles dont disposent habituellement les collectivités décentralisations. 2) Etat unitaire et Etat fédérale sont-ils définitivement incompatible ? Si une convergence entre les formes d’organisation des états en Europe est notée ,elle ne va pas cependant dans le sens d’une uniformisation ret ceci pour plusieurs raisons .

L’attachement traditionnel à certaines formes d’organisation peut être une des raisons probables pour cela. L’exemple de la France est probant à cet égard ;L’ « allergie » de la France au fédéralisme trouve son origine dans la centralisation historique de ce pays . Quant à la décentralisation ,et au projet Raffarin qui vise à l’inscrlre sans la constitution française. On relève également des différences qui empêchent l’homogénéité entre les « modèles » . Au sein Etats fédéraux, par exemple ,des différence sont notées entre les pays en ce qui concerne la répartition des compétences.

En effet ,les Lander allemands semblent disposer d’une plus grande capacité de légiférer par rapport aux Lander autr disposer d’une plus grande capacité de légiférer par rapport aux Lander autrichiens Des différences sont également à noter en ce qui concerne l’autonomie des Lander . Toujours en comparant l’Allemagne et l’Autriche s’aperçoit que la relation hiérarchique entre le Land et le Bund quant au contrôle de l’application des lois fédérales semble plus présente en Autriche qu’en Allemagne Autriche les lois des Lander sont soumises au gouvernement édéral qui peut opposer son veto.

Une diversité est également notée en ce qui concerne la part des dépenses locales dans l’ensemble des dépenses publiques . Celle ci varie de 15% en Irlande à au Portugal. Certains états se caractérisent par leur fort interventionnisme local ,comme l’Allemagne( dont 31 % pour les Lander) ,l’Espagne (40% dont 25% pour les communautés autonomes) le Danemark A l’inverse la France (20%) rltalie le Royaume uni (27%).

La diversité des mouvements indépendantistes et des réponses qu’essaient d’y apporter les Etats européens va également dans le ens d’une difficile homogénéité entre les états quels que soient leurs modèles -Si certains y répondent par une régionalisation ou une autonomisation (les pays de FEurope du sud est évident que cela pose des problèmes à d’autres pays ayant une forme d’organisation de l’Etat plus ancienne faisant presque partie de leur spécificité culturelle .

Le cas corse en France est éclairant ? cet égard. Si les différents modèles d’organisation de l’Etat ne convergent pas vraiment vers un modèle unique ,on peut cependant noter que les différences entre ces pays s’émoussent et les font se PAGF