Peut on penser sans préjugés

Peut on penser sans préjugés

On s’est tous déjà fait une idée sur quelqu’un ou quelque chose sans même avoir prit la peine d’y réfléchir. Par exemple, beaucoup de gens ont une première impression sur les personnes, que ce soit en fonction de l’apparence, de la façon d’agir ou même de la façon de parler de quelqu’un. Il s’est pourtant avéré, après réflexions, que nous avions généralement tort. un préjugé, c’est une idée toute faite, que l’on émet sans réfléchir et qui est généralement poussée par notre conditionnement qui lui-même est dirigé par une multitude de hoses : les médias, notre éducation, notre société,..

Penser, c’est réfléchir, pour ensuite émettre un jugement sur quelqu’un, quelque c notre conditionneme c Nous voyons donc le r a que l’on pense on réf fondement ni réflexi to neKtÇEge ment, qui dépasse , puisque si lorsque st un jugement sans t affirmer qu’il est impossible de penser avec des pr jug s. Mais un préjugé peut également être un jugement que l’on a déj? émit, une réflexion que l’on a déjà fa Swlpe to vlew next page faite. Et nous savons que toutes nos pensées ont une origine, un fondement. Alors peut-on penser sans préjugés ?

Ici, le problème est dont la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
place des préjugés dans notre société 1 : On peut penser sans préjuger A : on peut vaincre ses préjugés en prenant du recul sur nos idées reçues B : on doit réfléchir par nous même, se faire notre propre idée des choses sans prendre en compte le jugement des autres C : il faut faire preuve de réflexion, parce que penser c’est réfléchir alors qu’un préjugé est une idée faite sans réflexion préalable : Il est impossible de penser sans préjugés A : Notre pensée, notre jugement est forcément poussé par ce que l’on sait, ce que l’on a apprit et ce que l’on a entendu B : Notre enfance même nous inculpe des prejugés dans les valeurs qu’elle nous enseigne, on apprend qu’il y a des normes morales, des façons de faire qui sont dites normales et d’autres anormales C : Nos croyances, nos connaissances, les religions (etc) sont source de préjugés. 3 : Avoir conscience que l’on pense avec des préjugés permet de corriger la pensée initiale