Paul A Un Travail D T

Paul A Un Travail D T

Paul sort à peine de l’École, avec une derniere expérience douloureuse, et il devient imprimeur. Ca ne l’enchante pas plus que ça, mais il faut bien gagner sa croûte. Un ancien ami, Guy, lui propose un poste d’animateur dans un camp de vacances. Sans hésiter, Paul accepte. Là bas, il apprend son job, et il rencontre des gens vraiment sympa. Puis débarquent les enfants qu’il encadre, avec Annie, une fille au caractère bien trempé, qui a vraiment les pieds sur terre. Paul s’aguerrit au contact de la nature et son boulot d’animateur lui plait de plus en plus.

Suivent de nombreuses péripéties jusqu’? la fin des vacances C’est l’histoire d’un je ues, un peu à la dérive qui plaque le une Imprimerie. or 3 L’expérience ne lui pl position pour être Snipe to animateur dans un c a l’occasion pour lui de se découvrir… Moi, j’ai aimé autant le dessin que le scenario et les dialogues. Le dessin est très graphique un peu comme Manu de Frangin. Les personnages ont beaucoup de profondeur psychologique comme s’ily avait Sw p to page des relents autobiographiques. Imprimerie, projet de déco.. dessinateur de BD?.. Et puis pour moi qui suis sensible aux mots, quels délices!

Il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
y a plein d’expresslons québecoises tordantes. « beu de pinotte » « tabarnak de tabarnak », « simonac » on a vraiment l’impression d’être transporté là-bas. Pour un enseignant, ça peut-être un super support pour travailler la langue et de faire découvrir la diversité des usages! Deuxieme livraison pour Michel Rabagliati qui nous raconte cette fois-ci les aventures estivales de Paul employé dans un camp de vacances. Ce dernier va apprendre au cours de l’été à dominer ses angoisses et ses peurs, à vivre en collectivité et À s’épanoulr our devenir adulte.

Rabagliati témoigne avec Paul a un travail dété d’une maitrise exceptionnellle de la narration. « Paul a un travail d’été » est vraiment une histoire illustrée. Une histoire bien construite de 149 pages qui nous fait vivre les péripéties d’un jeune homme d’environ 16 ans, gâté par la vie et ses parents. Il est clairement encore à l’étape du « donnez-moi tout » et je ne « vous doit rien » propre, parfois, à la jeunesse. Le travail d’été de Paul va le transformer et croyez-moi, la chose est amenee a