Parties Prenantes Et Contre Pouvoirs

Parties Prenantes Et Contre Pouvoirs

Les parties prenantes et les contre-pouvoirs Intro Les organisations sont des lieux de pouvoir et de lutte pour le pouvoir. Différents acteurs dy retrouvent avec des attentes différentes. Quels sont ces acteurs, appelés aussi parties prenantes ? Quelles sont leurs attentes ? Qu’est-ce que le contre-pouvoir et quels sont les modes de gouvernance dans l’entreprise ? 1.

Les parties prenantes a) Qu’est-ce qu’une partie prenante Il s’agit d’un individu s qui peuvent influencés ou être a directement par les déclsions prises dans Snipe to vieu b) Quelles sont les ca antes Les parties prenante les salariés, les actionnaires, les syndicats Les parties prenantes externes : les fournisseurs, les clients, les institutions financières, les collectivités territoriales, l’Etat, les ONG et associations de défense de consommateurs, de l’environnement . ) Quelles sont les attentes des parties prenantes Les actionnaires apportent des fonds propres à l’entreprise. Ils attendent de l’entreprise qu’elle leur verse des dividendes ; qu’elle leur livre une information financière sincère et transparente. Les salariés contribuent à l’activité et au bon fonctionnement de l’entreprise. Ils attendent de rentreprise qu’elle leur offre une rémunération ; et des conditions de travail intéressantes… e prix ; la qualité ; la sécurité des biens et services

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
; et les délais Les créanciers Les banques assurent le financement de l’activité de l’entreprise. Elles attendent de l’entreprise la garantie et la sécurité des emprunts ; le remboursement des sommes empruntées ; le paiement d’intérêts Etat et les collectivités locales fournissent des services publics : infrastructure, sécurité, éducation.

Ils attendent de rentreprise le paiement des impôts, taxes et otisations sociales ; de jouer un rôle citoyen ; de respecter la législation La société civile telles que les associations et les ONG Les attentes sont diverses : défense des intérêts des consommateurs ; de l’environnement d) Le rapport de force des parties prenantes Les intérêts des parties prenantes peuvent évoluer dans le temps et peuvent être contradictoires ou convergents selon la période. Les parties prenantes peuvent contester ou partager le pouvoir des dirigeants.

Elles peuvent entretenir avec ces derniers des relations conflictuelles ou partenariales. . Les contre-pouvoirs a) Définition Un contre-pouvoir est un groupement organisé agissant pour limiter le pouvoir dun décideu Les parties prenantes d’une entreprise exercent un contre- pouvoir lorsqu’elles estiment que les décisions prises par les dirigeants de l’entreprise portent atteint à leurs intérêts. b) Fondement théorique Cyert et March . Richard Cyert (1921) et James March (1928) : la théorie du décideur polltique.

Le fonctionnement d’une entreprise pouvait être décrit comme une coalition d’acteurs (parties prenantes) dont les objectifs sont ouvent contradict PAG » OF d décrit comme une coalition d’acteurs (parties prenantes) dont les objectifs sont souvent contradictoires. Ils considèrent que la prise de décision est le résultat de l’ensemble des pouvolrs exercés par l’ensemble des parties prenantes. Le rôle du décideur est donc de faire converger (temporairement uniquement car elles sont structurellement opposées) les opinions vers un objectif commun.

Le dirigeant doit alors négocier avec chacun des groupes afin de trouver un compromis entre leurs différentes attentes. Michel Crozier et Freidberg (1922-2013) : l’acteur et le système : Théorie de l’acteur stratégique Crozier a élaboré la théorie des jeux de pouvoir. Dans une entreprise, les différents acteurs détiennent un pouvoir sur les autres acteurs détiennent un pouvoir sur les autres acteurs car ils disposent d’une marge de liberté et de négociation. Aussi, chaque acteur tente d’influencer les autres acteurs ou d’échapper à leur influence. c) Quels sont les moyens d’action des contre-pouvoirs ?

Les parties prenantes exercent une influence plus ou moins forte ur le processus décisionnel grâce aux moyens d’action qu’ils détiennent. Les parties prenantes internes Les salariés utilisent comme moyen d’action la grève totale ou partielle, l’information vers la presse, l’attaque en justice Les consommateurs peuvent boycotter les produits, mener des actions en justice Les actionnaires peuvent vendre les actions, révoquer les dirigeants, utiliser leur droit de vote lors des AG (assemblées générales). Les parties prenantes externes Les associations et les ONG peuvent informer les populations local