Parc Ankarafantsika

Parc Ankarafantsika

Le Parc National d’Ankarafantsika est situé dans le Nord-Ouest de Madagascar se situe à 450 km d’Antananarivo et à 114 km de Mahajanga. Présentation générale du parc : Il fait chaud à Akarafantsika. Javril à novembre, le temps est sec. Une période humide casse la routine, mais généralement, la température varie de 24 à 290C. Le paysage est contrasté dans le parc. Ankarafantsika alterne les paysages scéniques, allant de la savane au bush, en passant par les lavaka d’Ankarokaroka, paysage lunaire né d’une gigantesque érosion.

Sa végétation et sa faune sont ainsi ca espèces sont endémi Les occupants de ce La faune : if sableux, où des OF4 p g Ankarafantsika est un repaire d’oiseaux et de lémuriens. 8 espèces de lémuriens ont été observées à Ankarafantsika dont une espèce diurne, 2 espèces mixtes, 5 espèces typiquement nocturnes dont les fameux Microcebus, les plus petits primates au monde. 129 espèces d’oiseaux nichent dans la forêt d’Ankarafantsika. Enfin, Ankarafansika abrite aussi des reptiles comme les caméléons, les iguanes, des serpents et des tortues d’eau douce.

La flore La flore d’Ankarafantsika est très diversifiée. On y compte 823 espèces différentes dont sont des plantes herbacées ndémiques. Le meilleur de la fa faune et de la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
flore d’Ankarafantsika Du coté de la faune on peut relever comme espece Le Schetba rufa ou Paopaobava de son nom malgache. C’est un oiseau terrestre, forestier et endémique. II est de taille moyenne, de couleurs rousse, blanche et noire. Cest une espèce diurne qu présente un dimorphisme sexuel. Rarement seul, le Paopaobava aime vivre en couple ou en groupe.

Puis on peut aussi cité L’Eulemur mongoz, connu localement par son nom malgache, Dredrlka, c’est un lémurien arboricole, endémique. Le Dredrika mesure 30 à 35cm et sa queue 48cm. Le os du mâle est d’un brun plus foncé que sa femelle. Le Dredrika est diurne en saison de pluie et nocturne en saison sèche. C’est une espèce vulnérable. Enfin on peux aussi parlé de l’Acrantophis madagascariensis ou Do. C’est un serpent, généralement terrestre. Sa taille peut atteindre 3m, son corps est brun sombre ou beige sombre. Son ventre est généralement plus clair.

II se nourrit de micromammifères ou d’oiseaux. Du coté de la flore il ya Le Cedrelopsis grevei ou Katrafay de son nom malgache est un arbre de 5 à 22 m de hauteur. Son écorce rugueuse grisâtre à brunâtre est crevassée et a une odeur aractéristique. Son bois, jaune très clair et très dur, a des vertus esthétiques et technologiques très prisées pour la menuiserie et la construction. Ses feuilles, groupées au sommet des ramilles, sont caduques et ont des vertus médicinale 2 construction. Ses feuilles, groupées au sommet des ramilles, sont caduques et ont des vertus médicinales.

Ses fleurs jaunes apparaissent entre septembre et décembre et ses fruits capsulaires de couleur noire, entre octobre et janvier. Ensuite Le Lohavato, Hymenodictyon occidentale de son nom scientifique, c’est un arbre de petite taille. Il est endémique. Ses fleurs ont une forme particulière car elles ont des calices soudés en forme de tube très court et à dents étroites. Pour finir on peu cités Le Sakoanala ou Poupartia silvatica qui est un grand arbre de 25 à 35 m de haut. Son écorce est grise et ponctuée de blanc.

Le Sakoanala libère du latex rougeâtre lorsque l’on gratte son tronc. On le trouve dans les forêts denses sèches décidues. Sa floraison est en septembre et octobre : Voici quelques photos de ces especes • La biodiversité spécifique : Dans les sciences du vivant, l’espèce est le taxon de base de la systématique. Il existe plus dune vingtaine de définitions de l’espèce dans la littérature scientifique. • Espèce endémique : L’endémisme caractérise la présence naturelle d’un groupe biologique exclusivement dans une région délimitée.

Ce concept, utilisé en biogéographie, peut s’appliquer aux espèces comme aux autres taxons et peut concerner toutes sortes d’êtres vivants : animaux, végétaux ou autres. Exemple : le Cheirogaleus medius ou Matavi 3 vivants : animaux, végétaux ou autres. Exemple : le Cheirogaleus medius ou Matavirambo est un arboricole qui aime se déplacer lentement. Haut de 22 cm avec ne queue de 20 cm, le Matavirambo pèse 142g au début de la saison humide, 21 7g à la fin de saison humide. ?? Espèce introduite : Une espèce envahissante, espèce envahissante exogène ou espèce exotique envahissante l’anglicisme espèce invasive est parfois utilisé) est une espèce vivante exotique qui devient un agent de perturbation « nuisible » à la biodiversité autochtone des écosystèmes naturels ou semi- naturels parmi lesquels elle s’est établie. I nya pas d’espèce introduite au parc Ankarafantsika • Espèce indigène : Les espèces indigènes de fleurs des champs, ‘arbres et d’arbustes sont celles qui poussent dans la région où elles se sont développées avant l’arrivée des colons européens, vers les années 1600.

Avec le temps, les plantes évoluent et s’adaptent aux changements climatiques et aux interactions avec les autres espèces colonisant déjà le territoire. Ainsi, les plantes indigènes ont certaines caractéristiques qui les adaptent de façon unique ? leur environnement particulier. Exemple : Le Gecko géant de Madagascar, ayant un régime alimentaire: Insectivore, frugivore. Qui atteint 25 à 30 cm a sa taille adulte. 4