Noz Express

Noz Express

Sni* to View NOZ ‘ EXPRESS tâches ménagères de l’unité. Elle perd rapidement ses moyens. Il faut lui donner des explications les plus simples possible. Elle porte des appareils auditifs. Madame L ne parle pas beaucoup, mais elle est loin d’être fermée au dialogue. Madame L reste autonome dans les gestes de la vie quotidienne. Cependant, elle présente des troubles importants de la mémoire et une perte de repère spacio-temporel. Madame P fabriquait des chapelets. Elle a une mobilité très réduite au niveau de ses épaules et de ses mains. Elle a de randes difficultés pour porter la nourriture ou des boissons à sa bouche.

De plus les phalanges de ses mains sont assez déformées ce qui réduit considérablement sa préhension. C’est une dame très souriante qul est toujours partante pour chanter, danser et participer aux activités. Madame P est très proche de sa famille et reçoit régulièrement de la visite ou des appels téléphoniques. Elle marche lentement avec une canne et est sujette à des pertes d’équilibre qui se terminent parfois en chute. DEFINITION DES OBJECTIFS OBJECTIF PRINCIPAL : Faire appel à des émotions olfactives qui onduiront à l’expression de souvenirs.

Permettre la sécurité, l’affectif et l’utilité pour revaloriser l’image de la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
personne. OBJECTIFS PERSONNALISES : Madame V : Rompre l’isolement de manière temporaire et lui changer les idées Madame L : Stimuler son envie de parler et de verbaliser ses besoins et ressentis Madame P . Favoriser sa communication au sein du groupe et c verbaliser ses besoins et ressentis Madame P : Favoriser sa communication au sein du groupe et conserver sa dextérité CHOIX DE L’ACTIVITE Comment stimuler la mémoire des résidentes grâce aux sens, e manière ludique et conviviale ?

Je me suis fixée une durée de 20 minutes pour éviter les problèmes de concentration ainsi que les angoisses. Avant d’effectuer le choix des odeurs que je pourrai utiliser, j’ai fait un petit « test olfactif’ afin de connaitre leur facultés olfactives. Conclusion, il me faudra des odeurs communes, locales et assez fortes. Je voulals vraiment contribuer à la prise de conscience du corps et de l’esprit pour donner aux résidents la possibilité, de renouer avec leurs souvenirs. Ce groupe restreint permet d’assurer un accompagnement adapté ? hacun pour faciliter les échanges.

L’odorat est intéressant ? travailler, car rodeur ne correspond pas directement à un objet mais plus à un sentiment, une ambiance, une sensation. Ceci pour réveiller des souvenirs très anciens. Ces maladies détruisent les neurones mais l’affect de la personne est conservé. LES MOYENS DE REALISATION L ‘activité a été entièrement élaborée par mes soins. J’avais besoin de cinq pots avec couvercles, d’huiles essentielles, ainsi que de plantes, fruits et légumes. J’ai donc utilisé le café, le citron, a lavande, l’orange ainsi que l’oignon.

Pour la création de mon support papier, il m’a fallu utiliser l’outil internet, un éditeur d’image et une imprimante. Aucun matériau n’ il m’a fallu utiliser l’outil internet, un éditeur d’image et une imprimante. Aucun matériau n’a été acheté. J’ai fait de la récupération et utilisé ce que j’avais à ma disposition au sein de l’établissement et chez moi. L’activité s’est déroulée dans la salle commune de l’unité protégée. LE DEROULEMENT DETAILLE DE L’ACTIVITE Madame V, L et P avaient pris le goûter ensemble et une ois terminée, je leur ai proposé l’activité.

J’ai expliqué le déroulement avec des mots simples et en reformulant en cas d’incompréhension. Madame L m’a dit :  » Je ne saurai pas le faire Je l’ai donc rassurée en disant qu’il n’y avalt aucune compétition, que chacun faisait à son rythme. Madame L a finalement accepté de prendre part à l’activité. Je leur ai ensuite donné à chacune un support papier où était représenté chaque élément odorant. Dans un premier temps, je me suis assuree que les dames étaient bien en mesure de reconnaitre les images u support papier correspondant aux pots odorants.

Le but de ce support était d’éviter au maximum la situation d’échec suivi d’un stress si jamais l’une d’entre elle ne trouvaient ses mots ou encore pouvaient décrire « l’objet » sans donner son nom. puis j’ai placé au centre de la table les cinq contenants fermés. Pour débuter l’activité, j’ai proposé un exemple. J’ai ouvert un pot, ce dernier contenait de l’orange. Je l’ai fait sentir aux dames et je leur ai dit que cela me faisait penser au jus d’orange que je buvais le matin. Cet exemple a permis PAGF