Nouveau Document RTF 2

Nouveau Document RTF 2

Introduction Jacques Cazotte (1 719-1792) est surtout connu pour son Diable amoureux (1772). Lu et relu par des générations de lecteurs, et remis à la mode par Gérard de Nerval à l’époque romantique. précurseur du récit fantastlque, ses écrits puisent aussi dans les formes les plus reculées de la littérature de langue française du moyen-age, épopées et fabliaux… « La gaieté m’entraine, elle m’égare, elle veut que je folâtre ».

Les douze « chants » de son Ollivier sont les lieux où il « folâtre n. Dans le chant VII, après la Bretagne, la Provence, et avant la Palestine ou e Liban ou s’achèvent les péripéties du « héros », Ollivier et de son maître trompé, rrand, on fait escale à Naples pour V« hist c u fabliau (selon or 2 Cazotte), cet intermè – s d’Ollivier met en Sni* to View scène un roi, celui de a*' » venu de tout, de la vie, et consacré déso é..

Nous allons en étudier l’épilogue. Cette derniere page est un véritable modèle de celles des contes à portée morale, ou des fabliaux médiévaux. Le stratagème inventé par le pèlerin pour démasquer l’hypocrisie des courtisans du roi de Naples fonctionne à merveille : et permet à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Cazotte d’ach Swipe to View next page