No pasaran le jeu

No pasaran le jeu

No Pasarén, le jeu. De Christian Lehman L’histoire se déroule à deux époques : à l’époque réelle fin du 20e siècle vers 1997 et à l’époque virtuelle qui se passe pendant les deux guerres mondiales 14-18 et 39-45 et plus récemment la guerre en Bosnie.

Pour la période de la vie réelle on reconnait que c’est déjà le passe, par exemple, le célèbre jeu Doom auquel ils jouent a été inventé vers les années 90, fin du 20e siècle – idem les disquettes dont on parle n’existent plus aujour 2 Les lieux pour la vie r en voyage scolaire p p g e où les héros sont t ensuite pour la vie virtuelle fhistoire se passe sur des champs de bataille : Espagne, France, Serbie… es lieux qu ils visionnent ? travers leur écrans de jeux d’ordinateur ; ce qui est incroyable c’est que l’imaginaire devient réalité. 3 ly a trois personnages principaux mais pour moi c’est Eric le personnage principal car c’est lui qui règle le conflit. Ce sont des lycéens agés entre 15 et 17 ans, passionnés de jeux d’ordinateur. 4 Lors d’un voyage scolaire à Londres, Eric, Thierr Thierry et Andreas, s’échappent du groupe t se rendent dans un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
magasin de jeux vidéo extraordinaires.

Là, le vieux vendeur reconnait l’insigne nazie que porte Andreas sur son blouson parait completement affolé à sa vue et leur remet une boite de jeux très particulière en leur imposant de jouer à ce jeux qui va leur faire vivre une expérience inédite : passer dans l’univers du jeu et devenir des acteurs qui ont un rôle dans Phistoire… et qui vont avoir un rôle dans les guerres passées… en fait d’agir sur le passé. 5 Le premier thème c’est l’amitié de ces trois garçons qui partagent une passion commune : les jeux vidéos. a aussi l’amour entre Elena, une réfugiée yougoslave et Eric mais ce dernier est trop timide et ne sait comment exprimer ses sentiments.. Dans ce roman les trois adolescents nous montrent leur différents traits de caractères en construction. par exemple Andreas est un jeune nazi, passionné de meurtre et de sensations extrêmes. Le racisme est aussi un thème abordé à travers du personnage d’Andreas qui veut tuer les serbes dans la guerre dans laquelle il joue en virtuel et qui devient réel. De même dans une autre partie, dans le rôle d’un membre de la gestapo il veut 2 evient réel.

De même dans une autre partie, dans le rôle d’un membre de la gestapo il veut arrêter un jeune juif qui est en fait le vendeur qui lui a donné le jeux à Londres dans la vie réelle… Les jeux vidéo (c’est un horrible fléau disent mes parents Ce livre nous montre comment les jeunes deviennent accros à ces jeux, très réalistes auquels ils jouent en réseaux et qui leur prend tout leur temps et les obsèdent. Parfois ils ne parviennent plus à s’arreter, et ensuite à revenir dans le monde réel. Dans un passage il y a même un des jeunes qui fait un malaise et qui doit ?tre hospitalisé.

La guerre est largement évoquée à travers ces jeux qui sont violents et qui consistent pour les joueurs a tirer sur « tout ce qui bouge ». Ces jeux de stratégie, où le joueur doit tuer l’énnemi mais sans risque puisque c’est virtuel… alors que dans ce livre les jeux deviennent réels et là le risque est beaucoup plus important D’un point de vue historique on assiste à des scènes qui se sont passés dans plusieurs guerres, très dures et qui nous fait prendre conscience de Phorreur de faits qui ont eut réellement eut lieu. 3