nelson mandela

nelson mandela

2332 mots Nous, gestionnaires de demain Travail sur le leadership et Nelson Mandela Fait par Émilie Bergevin Gabrielle Côté Mylène Côté Rose Gosselin Jérôme Martel Dany Roy Geneviève Savard Myriam Vallières présenté ? Monsieur Nisard Aro dans le cadre du cou Méthodes et outils d 410-644-FX Mars 2015 Cégep Garneau Table des matières Table des matières 2 Introduction 3 Iar or 10 Sni* to View Compétences du gestionnaire 3 Leadership 3 Pensée critique4 Gestion de soi 4 Travail d’équipe 4 Professionnalisme 4 Communication 5 Théorie des traits 5 Intelligence émotionnelle 6 Empathie 6 ulmonaire récidivante, venant probablement d’une maladie contractée durant ses années d’incarcération. Personnage inspirant pour bon nombre de personnes, nous aborderons dans ce travail son leadership selon ses compétences de gestionnaires, la théorie des traits ainsi que son intelligence émotionnelle. Compétences du gestionnaire Leadership Lorsque nous pensons leadership, le nom de Nelson Mandela nous vient rapidement à l’esprit.

Homme de cœur, d’ambition et de courage, il a su comment rassembler nombre de gens derrière lui pour lutter contre la ségrégation raciale. Déterminé t courageux, il en a même pratiquement laissé sa vie. Ancien président sud-Africain, il a su avec brio et intelligence comment créer une Afrique du Sud démocratique et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
non raciale en influençant de façon positive les citoyens. Sa détermination, sa droiture et sa soif d’égalité ne l’on jamais quitté même lorsqu’il a été emprisonné. On disait de lui qu’il était serin, inspirant et que certains autres prisonniers étaient en mesure de garder espoir grâce à lui, seulement en le regardant.

Lorsqu’il faisait face à un problème, il disait que la résolution est une question de tactique. Il savait exactement quelles actions stratégiques faire pour les résoudre. Cela témoigne un grand pouvoir de leadership. Pensée critique Il avait une pensée critique bien à lui. Il disait qu’il fallait bien connaître son ennemie. Il a étudié pendant nombreuses années les uses et coutumes des Afrikaners, les Afri 10 Il a étudié pendant nombreuses années les uses et coutumes des Afrikaners, les Africains blancs, qui détestaient les noirs dans les années 60. Il pouvait donc décerner les points forts et faibles de ses ennemies et ainsi élaborer des techniques précises et appropriées pour atteindre les résultats escomptés. ??tant un avocat de profession, il usa même de ses connaissances en prison pour aider les gardiens dans leurs problèmes juridiques. Il avait également la capacité à remettre chaque décision qu’il prenait en cause pour être certain que c’était la bonne. Gestion de soi Malgré la torture et l’injustice fragrante que subissait Mandela pendant ses 27 ans de prison, il a su garder ni haine ni colère. Il avait un moyen d’oublier tout le négatif en améliorant toujours les relations avec ceux qu’il côtoyait. Au lieu de renoncer, Mandela a utilisé ses années de prison pour apprendre et grandir vec ses codétenus. Il a su garder une humilité, un sens du compromis dans la plus grande fermeté.

Sans jamais transiger sur l’essentiel, il a su négocier pour le bien de son peuple. Capable d’autocritique, il se permet publiquement de revenir sur certaines erreurs commises par son administration. Travail d’équipe Son implication active dans la lutte contre la non-violence en partenariat avec Frederik de Klerk témoigne sa compétence ? travailler en équipe, il y contribue beaucoup de temps et même sa vie. Son œuvre a été de rassembler son peuple et de lui permettre de relever la tête et même sa vie. Son œuvre a été de rassembler son peuple et de lui permettre de relever la tête et de retrouver sa dignité, en leur montrant à croire en soi et en l’autre.

Il avait un grand respect de l’opinion de l’autre et un bon sens du sacrifice, ce qui fait de lui un excellent partenaire d’équipe. Professionnalisme Le professionnalisme de Mandela lui a permis d’avancer tout au long de sa vie et de donner espoir aux autres. Sa bonne impression, la force de sa présence personnelle et sa détermination lui ont été favorables tout au long de sa vie et dans différentes situations. On note d’ailleurs qu’il a été le premier résident de la République d’Afrique du Sud, un signe qui ne peut faire autrement que prouver sa crédlbilité autant dans son pays que partout dans le monde. Communication Mandela était, de son vivant, un bon communicateur. Cette aptitude l’a amené à rassembler les gens derrière lui.

Sa communication était convaincante, puisqu’il a réussi à faire adhérer des milliers de gens à son message, et crédible de par son image de confiance et d’intégrité. On remarque les effets de sa communication de plusieurs façons, entre autres durant ses discours devant le public. Il a pu démontrer son atout devant ses itoyens, entre autres en tant que président de son pays durant les années 90. Théorie des traits Mandela est un mutant, car d’abord un revendicateur non violent contre les lois de l’Apartheid, il se rend compte que pour changer les choses, il devra changer sa fa 0 les choses, il devra changer sa façon de procéder.

En 1961, il fonde et dirige la branche militaire de l’ANC, alors interdit ? l’époque, qui mène des actes terroristes, de là la réinvention de lui-même. Il a aussi de l’ambition et de la passion pour ce qu’il défend. Il fut emprisonné 27 ans dans des conditions difficiles t refusa la libération pour rester fidèle à ses convictions. Après sa libération il revint a ses origines en soutenant la réconciliation et négociation avec le gouvernement du président Frédérick De Klerk, inspiré le la pensée Ubuntu dans laquelle il a été élevé, ce qui prouve encore sa grande passion. Peut-on dire que Mandela est un innovateur et a l’art d’improviser?

Si nous définissons l’improvisation comme étant l’art d’improviser avec « les moyens du bord » et avoir la flexibilité à s’adapter à différentes situations, et si nous définissons l’innovation comme un processus apportant des changements ositifs sur la société, alors Mandela est en fait au sommet de la liste. Il a innové tout un pays. Sans le changement positif qu’il inspirait, l’Afrique du Sud aurait pu facilement tomber dans le chaos, la corruption et la guerre civile. De ce point de vue, on peut dire qu’il était l’un des plus grands innovateurs de tous les temps. Certains aspects de sa vie ont contribué à faire de lul le leader et l’innovateur qu’il était.

Premièrement, il a toujours poursuivi son but. Il voulait PAGF s 0 leader et l’innovateur qu’il était. Premièrement, il a toujours poursuivi son but. Il voulait l’égalité des dro ts pour tous, sans istinction de race, de classe, ou de sexe. De plus, il avait beaucoup de connaissances diverses, par exemple, en prison, ou il a dû s’adapter, il a suivi un cours de langue afrikaans. En prenant ce cours, Mandela a élargi son esprit et sa capacité à comprendre les gens différemment. Il ne voyait plus ses ravisseurs comme l’ennemi. Ils étaient des êtres humains. Il est venu à les connaître. Ils étaient des hommes comme lui. Ils avaient des familles, des enfants, des craintes.

Il a créé des liens avec beaucoup de gens, qui est devenu son réseau de contact, ce qui lui a permis de ‘adapter et de faire face plus facilement à certaines situations. Il avait également une sagesse émotionnelle hors pair. pour Mandela, il s’agissait de rester positif. Dans Un long chemin vers la liberté, Mandela dit : une partie d’être optimiste est de garder sa tête pointée vers le soleil, les pieds avancés. Il y avait beaucoup de moments sombres où ma foi en l’humanité a été mise à rude épreuve, mais je ne voudrais pas et ne pouvais pas me livrer au désespoir. Assurément, on peut dire que Nelson Mandela était un adepte du design thinking et expert en jugaad. Intelligence émotionnelle Empathie Pendant des années, Nelson Mandela à utter contre la ségrégation raciale.

La minorité blanche de l’Afrique du Sud était au pouvoir et méprisait les africains qui avait la 6 0 La minorité blanche de l’Afrique du Sud était au pouvoir et méprisait les africains qui avait la peau noire. Bien que plusieurs personnes aurait pu vouloir se venger de tout le mal qu’ils ont subi et devenir libres, Mandela quant à lui pense que la liberté ne doit pas se faire au dépens d’un ancien oppresseur et que sinon la liberté ne servirait à rien : «Je ne suis pas vraiment libre si je rive quelqu’un d’autre de sa liberté. L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanitél Par cette phrase, on voit clairement que Mandela détient l’empathie, une des composante de l’intelligence émotionnelle. En effet, il est en mesure de se mettre à la place des autres et de comprendre leurs émotions.

Cette composante permet au leader qu’est Nelson Mandela d’entrer en collaboration avec n’importe qul, même d’anciens ennemis ou assaillants. Je pense que l’empathie que possède Nelson Mandela et sa façon de faire avec les autres lui a permis de donner confiance au peuple africain qui ont écidé par la suite de le suivre et de l’élire comme président de la République d’Afrique du Sud. Entregent Nelson Mandela a dit un jour pour éviter de continuer une lutte armée que le dialogue et la négociation était la clé. « Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé2 Y. Cette mentalité lui a permis davoir de bonnes relations avec tout le monde et d’influencer les autres de façon positive.

Par exemple, Mandela 7 0 relations avec tout le monde et d’influencer les autres de façon positive. Par exemple, Mandela n’était pas du tout d’accord vec la guerre en Irak et avec la mentalité du président George W. Bush, même malgré ce fat il fut capable de communiquer convenablement avec lui et lui expliquer son point de vue d’une façon civilisée. une facilité à communiquer avec tout le monde donne l’impression aux peuples de se sentir écouté et bien représenté. Connaissance de soi La connaissance de soi c’est la « capacité de comprendre ses propres états d’âme, émotions et motivations, ainsi que leurs répercussions sur les autres ».

Nelson Mandela démontre cette capacité en prenant conscience que ses convlctions fondées sur ‘égalité des droits des noirs, sa pensée de non-violence et son leadership incontestable pourraient avoir une influence positive sur les gens. Il s’est engagé à se battre pour son peuple pour les mener vers une meilleure vie, une meilleure reconnaissance. Il a pu mener ses émotions et motivation par rapport à la lutte contre le système politique institutionnel de ségrégation raciale d’une manière à rassembler les gens avec lui dans cette lutte. Il est le parfait exemple de quelqu’un qui prend le meilleur de lui-même pour faire valoir ses oplnions et ses droits. Maîtrise de soi Nelson Mandela avait une très bonne maîtrise de soi, car il a su garder ni haine et ni colère malgré ses 27 ans de prison3.

Lors de ces années, il a su développer une grande endurance et une bon 0 malgré ses 27 ans de prison3. Lors de ces années, il a su développer une grande endurance et une bonne maîtrise de soi où il a su ne jamais abandonner. Son caractère déterminé a fini par incarner la douleur de son peuple et finalement son triomphe. De plus, pour Nelson la maîtrise de soi était très importante, car le fait de démontrer une bonne image permet a permis de rassurer le monde autour de lui, par exemple : Les risonniers disaient qu’ils l’observaient faire sa promenade dans la cour, droit et fier, et que cela était suffisant pour leur permettre de tenir pendant des jours.

Il savait qu’il était un modèle pour d’autres, et cela lui a donné la force de vaincre sa propre peur4. La raison de son comportement exemplaire vient du faire que Nelson a toujours pensé qu’on ne peut pas dire à une population qu’on est un bon politicien puisque cela se prouve et se voit sur la manière d’agir chez cette personne. Ensuite, la citation suivante nous démontre bien d’une grande maîtrise de ses états d’âme indésirable. Conclusion En conclusion, Nelson Mandela est une icône, une référence incontournable lorsqu’il est question de leadership. Durant toute sa vie, il a été au cœur des révolutions raciales en Afrique, mais également partout dans le monde. Il a fait preuve de courage, de détermination et d’espoir.

Cet homme historique possédait toutes les compétences essentielles pour être un bon gestionnaire tel que le travail d’équipe, la gestion de soi, le leadership, la pens PAGF 10 être un bon gestionnaire tel que le travail d’équipe, la gestion de soi, le leadership, la pensée critique, le professionnalisme et la communication. Sa constante ambition d’un pays où hommes, femmes, blancs et nolrs sont égaux. où la paix règne et où la violence n’est plus, témoigne de traits de personnalité digne d’un leadership efficace dont tous les gestionnaires de demain auront besoin. Son intelligence émotionnelle incroyable lui a permis de surmonter plusieurs situations extrêmes où sa vie était même en danger. Grâce à cette intelligence, il a su également comment rassembler. Pas seulement quelques personnes, il a rassemblé derrière lui un peuple, un pays et même plus.

Il a motivé, touché, mobilisé nombre de gens partout à travers le monde et même ‘il n’est plus de ce monde, nous nous rappellerons toujours des sacrifices qu’il a dû faire pour le bien être des gens, pour la liberté de tous. Il restera pour toujours un modèle à suivre. Médiagraphie Monsempes, Jean-Luc. «Les huit leçons de leadership de Mandela. » ln Institut Repere. Site de l’Institut repere, [En ligne] http:nwww. institut-repere. com/PROGRAMMATION-NEURO -LI NGUISTlQlJE-PNL/institut-repere-base-documentaire-les-8 -lecons-de-leadership-de-mandela. html [Page consultée le 22 février 201 5] WIKIPÉDIA, Nelson Mandela. [En ligne] http://fr. wikipedia . org/wiki/Nelson_Mandela [Page consultée le 28 février 20151.