nbrs relatifs operations

nbrs relatifs operations

Addition et soustraction de 2 nombres relatifs Une somme une différence a et b s’appellent les termes dans les 2 opérations. 1. calcul d’une somme Pour additionner 2 on garde le mêm on additionne les me signe, Exemples (+7,5) + (+1 (45) (-2,3) = Swape Io View next page ition —9,3 7,5+1 -(4,5 + 2,3) = -6,8 -4,5 -2,3 1,8) — Pour additionner 2 nombres relatifs de signes différents : on met le signe de celui qui a la plus grande distance à zéro on fait la différence des distances à zéro (la plus grande moins a plus petite) écriture simplifiée de raddition Exemples . +6) (425) – (+8,2) 10) = – – 10=- (-1,5) ( 6,8) 1,5) = -1,5 75) + (+50) – (75 – 50) – 25 -75 + – 25 = 5,3 les expressions simplifiées . A partir de l’expression simplifiée, on peut utiliser le principe de l’ascenseur On part de zéro, + on monte, – on descend +2 -5 se traduit par : on monte de 2 et on descend de 5 on arrive à -3 -7 + 12 se traduit par : on descend de 7 et on monte de 12 on arrive à 45 3

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
– 8 se traduit par : on descend de 3 et on descend de 8 on arrive à -11 7 + 5 se traduit par : on monte de 7 et on monte de 5 on arrive +12 3.

Somme algébrique On appelle somme algébrique, une succession d’additions et de soustractions Exemples : S = 7 – +8- (-3,5) -9 + (-6,5). Ecrivons d’abord l’expression simplifiée S = 7 – 8 + 3,5 – 9 — 6,5 On peut ajouter les positifs entre eux et les négatifs entre eux 18,5-20 Il faut penser aussi à repérer les opposés s = -1,5 Il Multiplication de nombres relatifs Les nombres a et b de la s’appellent les facteurs 2 = 1,44 = (-1,2) x (-1,2) = + 1,44 5. roduit de plusieurs facteurs A = -20 x 1 25 x x 8x (-3,7) Ilya 3 facteurs négatifs donc le slgne sera – A – 20 x 1,25 x 5 x 8 x 3,7 On fait des regroupements x (1,25 A 100 x 700 6. écriture littérale le signe x n’est pas indispensable dans certaines écritures. Ill Division dividende quotient q Ce schéma montre que si q est le quotient de a par b, alors q x b = a 1. la règle 3