mgt op rationnel

mgt op rationnel

orag Sni* to View MANAGEMENT OPERATIONNEL Les objectifs attendus de ce cours peuvent se résumer ainsi : Maîtriser les outils du management moderne en vue de les appliquer en milieu professionnel en fonction des réalités contextuelles. Savoir intégrer les variables pertinentes de l’environnement dans l’approche de résolution des problèmes de [entreprise. subordination 3. 2. 5. Le principe des échelons 3. 2. 6. Le principe d’équivalence de l’autorité et de la responsabilité 3. 2. 7. Le principe de l’unité de commandement 3. 3. les différents types de structures et leurs mérites comparés 3. . 1 . tructure par fonction 3. 3. 2. structure par produits 3. 3. 3. structure par territoire 3. 3. 4. structure par clientèle 3. 3. 5. structure matricielle 3. 3. 6. combinaison de structures 4. LES BESOINS HUMAINS ET LA MOTIVATION 4. 1. les sources de la motivation humaine 4. 1. 1. définition 4. 1. 2. le processus de motivation 4. 1. 3. apports des théories sur la motivation 4. 2. les moyens de la motivation dans l’entreprise 4. 2. 1 . motivation ou satlsfaction (Herzberg) 4. 2. 2. les facteurs de motivation et les facteurs d’environnement 5.

Méthodologie de résolution de problèmes 5,1. La pensée efficace 5,3. La

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Méthodologie de résolution de problèmes 6. Conduite de réunion 6. 1 . Cadre général 6,2. Comment réussir une réunion 6. 3. La préparation 6,4. L’animation 6. 5. Le suiVi 7. GESTION DES CONFLITS 7,1. Qu’est-ce qu’un co OF intrants ou les ressources des organisations sont très diversifiés. On retrouve parmi eux les individus, les ressources matérielles, les équipements, les ressources financières, les brevets et les aménagements physiques pour ne nommer que les principaux.

Ces organisations produisent des extraits tels que les cours, des soins aux malades, des services financiers; des produits limentaires, des autos, des caméras, etc… Chaque organisation comprend différents éléments dont les principaux sont les personnes qui la composent, les tâches qu’elles accomplissent et le management, c’est-à-dire le processus qui consiste à prendre les décisions, à fixer les buts, ? organiser les ressources, à les diriger et à contrôler la réalisation des objectifs.

Enfin, n’oubliez pas que les organisations sont des entités imbriquées dans un environnement dont elles sont dépendantes. Les variables légales, économique, sociales, technologique et autres affectent la vie des organisations. De la même façon, un sen,’ice dans une entreprise est affecté par des variables provenant de la haute direction ou des autres services. Pensons, par exemple, à la réallocation des ressources dans l’entreprise ; ce qu’obtient un service affecte directement les ressources disponibles pour les autres services.

Nous avons déjà vu que l’organisation était un système, c’est-à- dire un ensemble d’éléments conçus et organisés dans le but de remplir une certaine fonction. Ce système économique qu’est l’entreprise est soumis à des influences externes, principalement l’environnement politique et légal, l’environnement économique, ‘environnement social et culturel, l’environnement technologique et scientifique et l’environnement écologique (la PESTE).

Le management est un processus, une suite d’activités dont le but consiste à réaliser l’objectlf de l’organisation. Nous pouvons dire que le management ne s’ajoute pas à l’organisation, il s’y incorpore. pouvons dire que le management ne s’ajoute pas à l’organisation, il s’y incorpore. Cest un catalyseur. II couronne reffort des individus en établissant une meilleure combinaison et une mellleure utilisation des ressources de l’organsatlon. 1. 2. qu’est-ce que le management ?

Le management consiste à s’impliquer dans des activités visant l’affectation, la distribution de ressources rares : humaines – financières matérielles – énergie, machines – temps… Afin de satisfaire des besoins nombreux, insatiables et souvent concurrentiels. Les décisions doivent être prises par le manager en tenant compte de l’instabilité des contraintes de renvironnement qui viennent souvent bouleverser les plans établis. 1. 3. quelles sont les composantes du management ? Planification du travail des subordonnés (ressources – moyens) Organisation et répartition des tâches (objectifs)

Gestion des ressources humaines : – planification des ressources humaines – sélection des membres des équipes utilisation des compétences – formation Direction : – utilisation du leadership – motivation de l’équipe – communication Contrôle : déroulement du plan d’action et réalisation des objectifs 1. 4. les rôles du chef d’entreprise communication Etats Unis 1940 Drucker, Hersberg Europe 1960 – 1970 Gélinier, Lussato, Crozier, Morin Applications : DPO (Direction Par les Objectifs) Enrichissement des tâches Groupes semi-autonomes D. O. (Développement des Organisations) CONCEPTIONS DE L’HOMME AU

TRAVAIL – Homme technique et economique Motivations : argent et sécurité – Homme psychosociologique (affectif) relatlons et contacts, vie en groupe – Homme complexe fonction de l’environnement et des conditions du travail PAGF s OF SCIENTIFIQUE Style 1 Scientifique et autocratique LES COURANTS DES RELATIONS HUMAINES style 2 intuitif et cordial LES COURANTS DU MANAGEMENT ET LES NOUVELLES FORMES D’ORGANISATION DU style 3 opérationnel et négociateur LA RELATION HIÉRARCHIQUE – Style autoritaire traditionnel – Le supérieur réfléchit décide, contrôle ; le subordonné exécute Autorité fondée sur le statut t la compétence technique 6 OF par les spécialistes du domaine concerné – pour tout problème donné, le responsable compétent détermine la bonne solution – Les problèmes humains sont à la base des relations de travail et se traitent assez indépendamment des consi- dérations techniques et economiques. – Tout prob ème a sa solution psychologique qui se déter- mine par des contacts auprès des personnes concernées Les problèmes du travail sont à la fois des problèmes techniques et des problèmes humains. – Le conflit est normal et le consensus toujours provi- soire ; c’est pourquoi il ‘agit moins de rechercher les « meilleures » solutions que de négocier -et souvent d’inventer- des solutions simplement « satisfaisantes » avec les personnes compé- tentes et concernées. 2. 1. l’organisation scientifique du travail (O. S. T. ) Travaux de référence .

PAGF 7 OF – le « one best way » réduction simplifiée et arbltralre d’une réalité plus complexe l’ « homo•economicus réduction simpliste de le « mécanique humaine » la dichotomie conception-execution, (parcellisation des taches) qui va a contre courant du developpement socio-culturel (formation – information – ualification… ) « élitisme » hiérarchique, sous- utilisation des potentiels des autres categories de personnels et méconnais- sance des interférences extra-hierarchiques hypertrophie « technocratique » (rationalité) qui ignore le jeu complexe des stratégies individuelles ou collectives. 2. 2. le mouvement des relations humaines Travaux de référence E. MAYO (1880 – 1949) : Expérimentations conduites à la « Western Electric » ELEMENTS CARACTERISTIQUES ET APPORTS LIMITES courants du management 2. 3. 1 .

Les Théories du comportement et le développement des organisations. Travaux de référence (U. S. A. essentiellement) KURT LEWIN, MORENO, MARCH ET SIMON, MC GREGOR, MASLOW, HERZBERG… PAGF OF d’autonomie Cette approche s’interesse essentielle- ment aux travaux d’execution (taches de montage notamment) Focalisation sur l’organisation du travail et la methodologie de son evolution : * la modification du climat social et de la dynamique de Vorganisation sont plus une resultante qu’un objectif majeur a obtenir. 2. 3. 3. l’approche stratégique des organisations et des situations de travail. Travaux de références : Michel CROZIER • Renaud paGF CNRS (centre d’étude