MARKETING

MARKETING

Le couple produit Marché Pr. Najib HAJOUI 2013-2014 Macroéconomie, Microéconomie « Chacun, en poursuivant des motifs égoiStes, concourt à la réalisation de Pintérêt général » Adam Smith. La compatibilité entre intérêt individuel et intérêt collectif explique largement la prédominance du capitalisme libéral. La Macroéconomie é globaux: la croissance, l’inflation, balance commerciale, la bala agrégats et leur interaction.

OF28 to View conomiques udgétaire, la litique économique, La Microéconomie étudie les comportements et les interactions des agents économiques: Ménages; Entreprises,’ Administration; Institutions Financières; Extérieur. Chapitre Préliminaire: Appréhender le concept Entreprise 1 . 1. L’approche macroéconomique: L’entreprise est un agent économique produisant des biens et services marchands destinés à assurer les besoins des autres agents économiques 1. 2. L’approche microéconomique: ressources humaines, financières, techniques, fonctions: marketing, juridique, etc. qui ont des relations d’interaction entre eux et avec les composantes economque, sociale et culturelle de son environnement externe La validité du système entreprise est fonction de la validité de chaque ous-système et sous- sous-système qui la compose. La systémique est une approche globale qui prlvilégie le « tout » et non les parties constitutives du « tout Toute modification d’une partie entraine forcément une modification de l’ensemble. 2. Classification des entreprises 2. 1.

Par secteur DPrimaire(

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
agriculture, mines et pêche) DSecondaire( industrie, bâtiment) CITertiaire( services, commerce) 2. 2. par taille Cl Petite Entreprise( de 1 à 49 salariés) OPME( de 50 à 499 salariés) DPMI (désigne les entreprises moyennes exclusivement industrielles) DGrandes Entreprises( plus de 500 salariés) . 3. 2. Les entreprises du secteur publique a- Les entreprises publiques – Les Régies Dlrectes: gérées directement par des fonctionnaires. – es Etablissements Publiques Industrielles et Commerciaux ( ÉPIC) ce sont les Offices ( ONE, OCP,… b- Les entreprises semi publi ues – es sociétés d’économie 28 Telecom) Individuelle(El) en Nom Personnel -Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée. b-L’entreprise sociétaire-Les sociétés de capitaux: Elles englobent la SA( Société anonyme) et éventuellement la SARL (Société à Responsabilité Limitée). -Les sociétés de personnes : SNC(Société en Nom Collectif) et SCS( Société en Commandite Simple) La Fonction Marketing dans l’entreprlse, une fonction fondamentale • La difficulté principale des entreprises modernes n’est pas de produire mais de vendre. ??Écouler un produit ou un service sur un marché est devenu la préoccupation majeure de tous les chefs d’entreprises. Une bonne gestion ne peut se concevoir sans cette fonction clé qui consiste à chercher en permanence l’adaptation du produit ? son marché en prenant en considération la demande par priorité à l’offre. « Marketing isn’t somebody’s responsability; marketing is veybody’s responsability Jack Welch, CEO, 1981-2001 -General Electric Co.

Les innovations techniques, le développement de la concurrence avec la globalisation, l’amélioration du pouvoir d’achat et la généralisation de la grande distribution ont amené les entreprises se rendre à l’évidence qu’il ne suffit plus de produire pour vendre mais qu’il faut pouvoir vendre pour produire. Le client est devenu le centre d’intérêt de l’entreprise et sa satisfaction est la clé de sa rentabilité. « Satisfied is not good enough. CompleteIy satisfied-that’s a big deal.

Accompletelv satisfied cus t three times more liklev moderne du marketing: Optique Marketing satisfaire Le marketing est: Le marketing est : 1 . Accessoire par rapport à la production. 2. Limité dans son contenu: conception, tarification, distribution et publicité. 3. Etroit dans son champs d’application(quelques biens de grande consommation). 1 . Prééminent (l’actif principal de l’entreprise est sa clientèle). 2. Englobe études de marché, recherche de nouveaux produits, relations publiques et éthique. 3. arge dans son champs d’application (banques, biens industriels, journaux, églises partis politiques etc. L’entreprise peut opter p 4 28 ptiques dans la conduite fédérer en interne tous les efforts des employés de l’organisation( de « hôtesse au Président) afin de sentir le client. Inciter tous les services de l’entreprise à se préoccuper du client Il s’adresse aussi aux agents économiques et partenaires, environnement externe , pour tisser avec eux de très bonnes relations e donner de l’organisation une bonne image. Il tient également à être socialement responsable, respectueux de l’environnement et de PETHIQUE Les études ont montré que les organisation qui pratiquent cette optique sont plus performantes

Définition et contenu du marketing C’est une des fonctions de l’organisation dont la mission est de créer, communiquer et délivrer de la valeur afin de satisfaire, mieux que ses concurrents les clients qu’elle a clblés. Le marketing est l’ensemble des moyens dont disposent les entreprises en vue de créer, de conserver et de développer leur marché. DPhénomène omniprésent de notre vie moderne Identifier, anticiper, susciter et renouveler les désirs et les souhaits ressentis par le consommateur, tels sont les défis d’un Marketing efficace.

Marketing Stratégique et Marketing Opérationnel Le Marketing Stratégique comporte les opérations suivantes: Détecter et choisir un see s 8 hé probabilités de réussite du produit et donc de l’entreprise. Le marketing traite de l’identification des besoins des entreprises, de l’Administration, des hommes et de la société. Créer, Entretenir et Gérer les relations le client de manière à faire profiter l’entreprise et ses actionnaires. Le but du marketing est de connaitre et de comprendre le client bien que le produit ou service lui convient et se vend de lui- même.

Sur quoi porte le marketing? D Produits CISemces Personnes Cl Evenements D Lieux C] Idées(marketing social) Que doit faire le Directeur Marketing? CIRassembler des informations significatives sur les clients DSegmenter le marché DCibler la clientèle désirée CIDéfinir les caractéristlques distinctives de l’offre DRenforcer la notoriété des marques de [‘entreprise et son image Cl Mesurer l’efficacité de la stratégie marketing adoptée DConduire le développement de nouveaux produits La segmentation, la cible et le positionnement Segmenter un marché ?

Le découper, selon des caractéristiques sociodémographiques ou comportementales, en plusieurs groupes pouvant avoir des esoins et des attentes similaires. Les criteres de segmentation: géographiques, sociodém u psychologiques. est considéré comme unique et pour qui l’entreprise élabore des produits ou services qui lui sont exclusifs et spécifiquement adaptés. Grands projets industriels, joaillerie, haute couture, voitures de luxe… La cible? C’est le segment de marché que l’entreprise choisit et sur lequel elle décide de focaliser tout son effort marketing afin de le de manière satlsfaisante.

C’est la démarche du marketlng concentré . Le positionnement ? C’est le fait de favoriser la perception du produit dans ‘esprlt de la clientele cible à partir d’un ou plusieurs avantages procurés. Il est souvent fondé sur un point d’excellence (fiabilité, goût, sécurité, luxe, design,… ). IKA, le leader mondial du meuble positionné comme une entreprise offrant « des meubles de bonne qualité à bas prix Il s’agit de conférer au produit une identité et une image distinctive que les consommateurs associent à la marque.

Une marque doit veiller à ce que son produit ne ressemble pas ? tous les autres. Trois principaux genres de positionnement peuvent être distingués: leader en matière d’innovation(Sony); excellence opérationnelle Mac Do) et intimité avec les clients(UBS, Operateurs Téléphoniques). Extensions du contenu du marketing Le contenu du marketing s’étend à lusieurs volets: Connaître le marché pour mieux s’y adapter : Choix d’un créneau – Définition du produit – Fixation du prix – Organisation commerciale et distribution Pour mieux le façonner . Politique de vente – publicité – Promotion SAV, recueil du feedback client et amélioration du produit Les exemples où le marketing à façonner nos habitudes de consommation en tant que marocains sont légion( Danone- yoghourt, Lipton-thé noir-, Président- fromage Besoin, Désir et Motivation d’achat Le besoin est généralement inné chez l’homme. Il correspond à ce qui est indispensable à sa survie ou à son équilibre social et (ou) psychologique. Le client n’a pas forcément conscience de son besoin et n’arrive pas toujours à clairement l’expliquer.

Le marketeur doit distinguer entre les besoins exprimés(ce qui dit), de ceux réels( ce qu’on a voulu dire), ou latents( ce qui est profond et n’apparaît pas). mécontentement. Plus les seconds sont évités et es premiers sont accrus, plus grande sera la motivation d’acheter. Zéro facteur d’insatisfaction ne suffit pas à déclencher l’achat. Mais l’identification d’un ou de quelques uns de ces facteurs peut l’ inhiber. Le produit doit présenter aux yeux du client un avantage différentiel par comparalson à ceux des concurrents,’ en somme plus de facteurs de satisfaction.

Sigmund Freud considère que nos désirs sont souvent inconscients et que sous l’effet de la morale sociale et religieuse nous les réprimons sans pouvoir pour autant les supprimer définitivement. Les rêves, les lapsus et les obsessions leur servent d’exutoire. Le Marketing va s’évertuer à trouver et à proposer des produits ervices de substitution susceptibles de satisfaire ces désirs afin de motiver le client à les acquérir tout en étant en conformité avec l’ordre soclal établi (Sport, Arts, Littérature, Jeux… Le marketing s’adresse à notre inconscient et fait appel à nos sens. Ce ne sont pas uniquement les performances qui vendent un produit mais aussi ses caracatéristiques vlsuelles, tactiles et autres. La motivation d’achat dépend aussi de la perception(forme, couleur, odeur, goût… ) et l’interprétation( émotion ressentie) que Pon se fait du produit auquel nous so d’achat (essais, dégustations, éunions de groupes). Le consommateur retient avant toute chose la forme et la couleur du produit( vêtements, biens de consommation durable, aliments… Le bruit généré lors de l’essai d’un produit ou de sa consommation est souvent utilisé comme motlvation essentielle pour rachat et lui procure un avantage concurrentiel. L’odeur agréable( poivrée, citronnée, ambrée, mentholée… ) qu’un produit peut dégager déclenche ou non le désir de l’acquérir. Le goût sucré, acidulé, piquant, salé, frais ou composé est la principale motivation d’achat des produits alimentaires, dentifrices, Clgarettes. ,. La sensation procurée par le toucher d’un objet( doux, rugueux, mat, gommeux, soyeux, granite… est utilisée par les producteurs pour stimuler l’achat et se distinguer des concurrents. Le marketing va se servir de façon séparée ou regroupée de chacun de ces stimuli pour provoquer l’achat. La gastronomie française joue à la fois sur les sens visuel, gustative et olfactive pour allécher le client et se positionner comme la meilleure. Le besoin pour un produit devient un mobile d’achat lorsqu’il se focalise sur un ou deux stimulus articulier tel que l’odeur pour IO CV 28