Management Interculturel Conseils Travail GB

Management Interculturel Conseils Travail GB

Dossier professionnel Management Interculturel Le Royaume-Uni : Conseils utiles 1 1/04/2014 p g Avant le voyage Informations culturell Le Royaume-Uni e , de HÉcosse, du Pays de Galles, et de [‘Irlande du Nord. û L’Irlande a un contentieux important avec l’Angleterre qui a dominé le pays et écrasé ses volontés d’indépendance. Les Irlandais et les Gallois sont plutôt francophiles. û Les Anglais sont fiers de Churchill et de leur attitude durant la seconde guerre mondiale, de leur monarchie, de leur drapeau (Union Jack), de Pempire britannique n Il faut comprendre les différences régionales

Préparation n Prendre rendez-vous au moins quelques jours auparavant Û L’heure la plus convenable pour organiser un rendez-vous d’affaires est environs 10h critère pour être considéré comme un réel partenaire d’affaires Il faut s’être préparé pour aller à un rendez-vous ou une réunion et être prêt à discuter du sujet immédiatement II faut très bien maîtriser la langue anglaise afin de mieux comprendre la culture du pays Pendant le voyage Comportement-présentation û Toute expression faciale doit être minimisée D La poignée est la forme ordinaire pour se saluer lors d’une remière rencontre ou lorsqu’on se rencontre que très rarement Si on voit notre partenaire plusieurs jours d’affilée un salut

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
verbal suffira D Lorsqu’on rencontre quelqu’un pour la première fois la coutume veut qu’on lui serre la main et de dire « Nice to meet you ! » (heureux de vous connaitre) ou tout simplement « How are you ? ? (ça va D La poignée de main doit être ferme Û Se faire la bise n’est pas un salut acceptable dans une situation d’affaire LI Pas de manifestation publique de sentiments, ce n’est pas professionnel et peu adapté à une situation d’affaire ? Eviter les contacts physiques et les gestes explicites û Maintenir une distance suffisante lorsque l’ont parle avec quelqu’un D Le fait de fixer quelqu’un dans les yeux pourra être pris comme une forme d’impolitesse et d’un signe d’agression û Les anglais ont un comportement professionnel et laisse peu de place à l’émotion, ils apprécieront qu’on adopte la même attitude Û Eviter les comportements de confrontations La confidentialité est trè pour les Anglais. Par 2 une autre personne doit être évitée D Lors des présentations il vaut mieux que quelqu’un vous présente au représentant

Pour signaler que quelque chose doit être gardé confidentiel ou secret, tapez votre nez Communication Û Souvent indirects dans leur communication û Les ordres directs sont très mal perçus LI La conversation est soumise à 3 règles : calme, politesse et savolr-vlvre Û Les Britanniques ont tendance à amoindrir les faits, il faut donc faire attention à la façon dont ils perçoivent réellement les choses D Il est conseillé, lors dune conversation avec un Anglais, de faire des phrases courtes et simples afin d’éviter les erreurs, de ne surtout pas hésiter à faire répéter ou reformuler, de ne pas nterrompre son interlocuteur et surtout de ne pas avoir peur des silences Û Evitez à tout prix de vous emporter, de râler ou critiquer.

Le fait même d’élever la voix peut être perçu outre-manche comme un comportement négatif Si votre interlocuteur vous appelle par votre prénom, faire de même Les paroles aimables de l’interlocuteur britannique ne sont pas toujours un signe d’accord Apparence LI Le port de la cravate est indispensable cependant éviter celles à rayures Û Les règles de tenue d’affaires sont quelque peu assouplies en Angleterre, mais la tenue conservatrice est encore très mportante pour les hommes et les femmes D Costumes sombres, généralement noir, bleu, ou gris, sont tout à fait acceptable û Les chemises des hom nt pas avoir des poches; si 3 hommes portent des chaussures à lacées Avant le rendez-vous Û A l’arriver dans le pays confirmer par téléphone ou e-mail les détails de la rencontre et demander des indications sur le lieu de cette dernière Si jamais il y a un contretemps il faut informer toutes les parties impliquées et passer un coup de fil pour annuler ou reprogrammer les rendez-vous Pendant le rendez-vous D Il faut être ponctuel car cela permet d’évaluer le sérieux de son nterlocuteur cependant les britanniques ont un degré de tolérance lorsqu’ils ont affaire à des étrangers û Avant une réunion daffaire, il est utile de briser la glace pour mettre ses interlocuteurs à l’aise Û Il ne faut pas aborder un partenaire d’affaire non présenté û Lors d’une rencontre professionnel il est conseiller de lancer une conversation sur un sujet neutre ou une question ouverte, de suivre les conversations avec les personnes avec qui l’on parle ou alors de demander la permission d’aborder un sujet sensible tout en étant pas trop négatif ou sarcastique Culture de l’entreprise ? La prise de décision est décentralisée û La relation entre les responsables hiérarchiques et leurs subordonnés et plus égalitaire et plus informelle qu’en France Les entreprises britanniques ont tendance à privilégier une vision à court terme et avoir un manque de planification La culture d’entreprise est fortement orientée vers le client LI Les Britanniques sont très pragmatiques et préfère disposer de résultats concrets et de preuves pour démontrer la viabilité d’un projet û Les Britanniques ont une tolérance moyenne au changement et aux risques D La prise de décision peut être lente et délibérée, tolérance moyenne au changement et aux risques D La prise de décision peut être lente et délibérée, il faut donc être très patient Négociation û Les techniques de persuasion affective sont une perte de temps D Les liens personnels ont peu de poids pour les affaires Û Les techniques de ventes agressives telles que de dénigrer ses concurrents ont très peu d’influence positive sur la décision finale et sont mêmes contre productives L’humour anglais est un élément important dans la négociation, il ne faut pas hésiter à demander à son interlocuteur d’expliquer sa blague ou sa remarque LI Le mot d’ordre dans une réunion est « business first » D Les contrats écrits ont une grande importance : ils signifient la conclusion d’une négociation et leurs remise en cause est très rare LI Le marchandage n’est pas inscrit dans les mœurs. Néanmoins laissez-vous une marge de négociation Û Les Anglais passent pour des négociateurs retors. Si la négociation se fait en anglais, chaque mot compte et peut être interprété de manière très subtile.

Soyez vigilant. L’aide d’un avocat spécialisé pourra être utile Û Le contrat ne se signe jamais à cette phase car le projet doit asser par les différents examens (technique, financier, marketing, juridique) – processus long et coûteux – qui garantiront une réelle cohérence dans la décision et son application. Û Ils ne se laisseront convaincre que par une argumentation solide LI Ils aiment travailler en équipe ils peuvent donc être assez nombreux lors de vos rencontres de travail. Û Eviter de faire des présentations trop extravagantes (de produit, entreprise… ) une S modeste avec des trop extravagantes (de produit, entreprise… une approche plus modeste avec des chiffres et des informations objectives sera ppréciée Cadeaux-Repas d’affaires LI Donner des cadeaux n’est pas nécessaires dans le cadre de faire des affaires en Angleterre û Un déjeuner d’affaires sera souvent mené dans un pub et se composera d’un repas léger et peut-être une pinte de bière û Lors de la socialisation en dehors des heures de travail, ne pas aborder le sujet de travail Après le voyage Il convient de remercier par écrit pour la qualité de l’accueil û Il est important de respecter les délais D Il est préconisé d’envoyer une lettre résumant ce qui a été décidé et quelles sont les prochaines étapes ? Ce qui sera le plus apprécié est que vous respectiez le contrat ? la lettre. C’est un pays qui fonctionne par « contrat et ce qui est écrit fait lois Fiche sources Partie 1 : Avant le voyage Partie 2 : Pendant le voyage Partie 3 Source livre Passeport du manager pour l’Europe et le monde, Orsolya Sadik-Roznyai, Arnaud Pinon, Edition Village Mondial Passeport du manager pour l’Europe et le monde, Orsolya Sadik- Roznyai, Arnaud Pinon, Edition Village Mondial Source magazine Le Moci – NO 1811 – 7 février 2008 Source Internetwv »‘. inter-ligere. fr vw. w. businessculture. org www. lepetitiournal. com