Management

Management

Management Chapitre 1 et 2 voir cours sur les polycopiés. 23/09/14 Chapitre 3 : La finalité et la responsabilité sociétale de l’entreprise l) La finalité de rentreprise 1) Description La finalité d’une entreprise c’est sa raison d’être. La pérennité dépend de sa capacité à dégager des profits. Cependant selon le Snipe to statut de l’E, la finalit• Les entreprises publi es profit mais la produ coopérative n’a pas p sep. ,’lr au mleux ses Les ONG ont un but non lucrati . oins importante. lité première le – li une entreprise pour finalité de oopérative agricole. Différentes finalités de l’entreprise Financière : faire du profit pour rémunérer ses actionnaires 30/09/14 Non financières Une entreprise publique n’a pas pour finalité de faire du profit, mais de rendre service aux citoyens. Activité 4p23 Poursuite de l’activité, la recherche de la pérennité et la recherche du profit Satisfaction des salariés, satisfaction des besoins des clients. alariés : ils attendent la rémunération. Les actionnaires des dividendes. Les fournisseurs : CA en vendant les matières premières L’Etat : perçoit les impôts et les taxes. Finalités supplémentaires de l’E Sociales : vis-à-vis des salariés Environnementales Sociétales : vis-à-vis de la société civile 2) Comment se construit la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
finalité de l’entreprise ? Responsabilité sociale : avec ses collaborateurs en interne Responsabilité sociétale : responsabilité de l’E à l’égard du pays dans lequel elle vit.

Les finalités d’une E sont influencées par des facteurs internes et externes. Les facteurs internes : l’histoire de l’E, sa forme juridique et surtout les valeurs personnelles et les aspirations des dirigeants. Les facteurs externes : les contraintes de l’environnement, notamment les contraintes liees à la concurrence. La pression aite par les associations écologistes qui peuvent pousser les E ? adopter un plus grand respect de l’environnement. La pression des clients pour adopter une attitude plus responsable. Et l’Etat.

Il) La responsabilité sociétale de l’Entreprise 1) Qu’est ce que la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) A) Définition La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise c’est l’intégration de préoccupations étiques sociales et environnementales dans ses relations avec ses partenaires : clients, fournisseurs, collectivités, salariés, environnement au sens large Développement durable : PAGF 12 ppement qui répond aux leurs. (Cest l’équilibre entre les dimensions : économiques, environnementales, et sociales).

B) Intérêts et contraintes de la RSE Intérêts : Mettre en place une stratégie de la RSE a une image très positive de l’E. Ca a aussi un effet positif sur son CA et la part de marché, car elle ameliore sa position concurrentielle. La RSE peut donc avoir un effet économique positif sur l’entreprise. De même en menant des actions en direction de ses salariés (formation, intéressement, promotion de carrière… ), l’entreprise fidélise ses salariés et donc développe son capital humain Risques • Ne pas engager des projets trop ambitieux ou en contradiction avec d’autres aspects de la politique de l’E.

Si il y a des plans de licenciement avec restructuration il ny a pas de RSE possible. (Ex : fermeture de peugeot à Aulnay) 07/10/2014 2) Comment intégrer la RSE dans les finalités de l’Entreprise ? L’entreprise doit avoir une approche durable dans les domaines économique, sociale et environnemental. C’est une approche de long terme qui nécessite une analyse en profondeur des processus de l’entreprise. A) Domaine environnemental L’entreprise doit étudier l’ensemble de ses processus de roduction afin de les repenser dans le sens du développement durable.

Ex plus de papier, produits biodé radables. PAGF 19 travail Proposer de l’intéressement et de la participation Limiter le nombre de CDD parité homme/femme (postes à responsabilités) Vis-à-vis des actionnaires (on parle de gouvernance) Transparence sur la gouvernance Prise en compte des actionnaires minoritaires Femme dans le comité de direction Vis-à-vis de la société Fondation d’entreprise Qui finance des projets a long terme à visée humanitaire, culturelle, sociale etc. Entreprise citoyenne Mécénat : aider les artistes dans le domaine culturelle.

C) Le domaine économique La démarche RSE a pour objectif économique d’améliorer la profitabilité et la compétitivité de l’entreprise. Par exemple tout ce qu’elle falt dans le domaine environnemental. La RSE permet à l’entreprise de bénéficier d’ISR (Investissements Socialement Responsables). L’ISR est un placement financier qui vise à concilier la performance économique et l’impact social et environnemental. Il engage la responsabilité de l’entreprise qui en bénéficie. Voir page 4 et 5 du poly. Pour évaluer la dimension RSE des entreprises, il existe des agences de notations sociales.

La plus connue en Europe est VIGEO. 13/10/14 2 Fondation Cartier pour l’art contemporain a pour objectif, depuis 1984, de promouvoir et soutenir la création artistique contemporaine internationale au travers de diverses activités (fonds, nouvelles acquisitions, exposltions, spectacles, édition de livres, de catalogues et animations). Cette fondation défend et aide la découverte de nouveaux artistes français ou étrangers. 29/10/2014 cas MONOPRIX Les questions : Les E prennent des décisions afin de rester compétitives les unes face aux autres.

De plus il est important d’évoluer pour pouvolr continuer de satisfaire les clients, car leurs habitudes et leurs odes de consommation changent. La nature de ces décisions est : Décision stratégique : prévoit le long terme, ne rapportera pas forcément de l’argent de suite, cependant elles peuvent se révéler très rentables sur le long terme. Décision opérationnel : sur le court terme peut être mis en place de suite. Avec des bénéfices finaux inférieurs aux décisions stratégiques.

Travail demandé 1) Principaux objectifs stratégiques de monoprix Se développer davantage à l’international, notamment dans les pays du golfe. Déjà l’ouverture d’un premier magasin au Qatar. Avoir une réelle proximité avec ses clients. En étant le leader de la relation commerciale de proximité. Chose que les clients ne peuvent pas avoir par le biais du e-commerce. proposer une offre haut de gamme et tendance. 2) Ces objectifs sont fixés au niveau du siège de Monoprix car ils relèvent du management stratégique sur le long terme.

Le but étant de faire du profit sur le long terme et de donner de nouvelles possibilités à la mar ue. Ce sont des décisions PAGF s 2 profit sur le long terme et de donner de nouvelles possibilités à la marque. Ce sont des décisions complexes qui ont une portée sur une longue durée (3à5 ans) Fort impact sur l’entreprise, difficilement réversible, couteux. 3) Avant de mettre en place ce management stratégique, les manageurs ont du étudier l’environnement du projet, les concurrents potentiels.

Il faut de plus gérer la complexité en estimant les risques. 4) Le management stratégique est une gestion de la complexité. C’est des prises de décision primordiales pour l’avenir de l’E. Tout d’abord il faut diagnostiquer le potentiel du projet, ensuite choisir le plus prometteur. Enfin passer à la réalité en mettant en œuvre le projet choisi. 5) Monoprix accompagne ses salariés dans ces changements ar les salariés représentent Fimage de marque entre le client et l’enseigne. C’est eux qui sont en contact direct avec les clients.

C’est pourquoi le personnel en relation avec la clientèle doit être formé et doit répondre aux attentes des décisions du siège de l’E. 6) Raisons qui amènent à vouloir que ses clients des points de vente soient satisfaits. Monoprix est convaincu qu’une bonne relation avec la clientèle permet d’être plus compétitif. Chaque magasin doit donc veiller à la satisfaction de ses clients en mettant en place des sondages, ou leur demandant directement comment ils aimeraient que les hoses évoluent. ) Les actions correctrices sont décidées au niveau des collaborateurs et de la direction du magasin 8) Le management opérationnel agit sur le court terme et n’est pas mit en place par le siège d’une E. Il faut être réactif, pour optimiser les r n’est pas mit en place par le siège d’une E. Il faut être réactif, pour optimiser les ressources au mieux. Répondre aux impératifs et gérer les différents, animer et gérer les équipes. La cohérence entre les objectifs stratégiques et opérationnels est primordiale. g) La démarche pour mettre en œuvre une décision stratégique pourrait être :

Emettre des idées Voir lesquelles sont réalisables Etudier les idées réalisables Etudier les marchés, les concurrents Mettre en place le projet Se faire connaitre et avoir une clientèle fidèle Adopter des stratégies opérationnelles Questions vision de P Drucker Tableau des différences entre management stratégique et opérationnel Management stratégique Management opérationnel Décision qui relèvent de la direction de l’E, qui vont définir la stratégie de l’E. Impact à long terme, pour assurer le développement et la pérénité de l’E. Decisions prises par la hierarchie intermédiaire : chefs de services u gestionnaires.

C’est de la gestion courante de l’E. Décisions qui concernent le court et le moyen terme, de manière à optimiser les ressources pour atteindre les objectifs fixés. Remarques : certaines décisions sont entre les deux : car elles ont pour but un effet un court terme mais en on également à long terme. 7 2 management est une activité visant à obtenir des hommes un résultat collectif en leur donnant un but commun, des valeurs communes, une organisation convenable et la formation nécessaire pour qu’ils soient performants et puissent s’adapter au changement. Rôle du manageur (Drucker) :

Planifier : fixer les objectifs à atteindre en cohérence avec la stratégie construite. Objectifs : Simples Clairs Communiqués à tous les salariés Organiser : mobillser les ressources matérielles et humaines pour atteindre les objectifs fixés. Contrôler : mesurer la performance et vérifier si les objectifs sont atteints. nécessité pour pouvoir ajuster le management en fonction des résultats obtenus. Le manageur doit être efficace et efficient. Efficace : capacité à atteindre les objectifs fixés Efficient : capacité à atteindre les objectifs fixés en utilisant le moins de ressources possible.

On distingue le management stratégique et le management opérationnel. Le management stratégique c’est l’ensemble des décisions qui relèvent de la direction générale et qui définissent la stratégie de l’entreprise Fixer les objectifs stratégiques et répartir les ressources Organiser le contrôle de la performance Définir la structure organisationnelle Le management opérationnel ce sont des objectifs qui découlent des objectifs stratégiques, et mise en œuvre par une gestion efficace des moyens. le lien avec la hiérarchie. L’important est la cohérence entre les objectifs stratégiques et pérationnels.

Chapitre 5 : La performance Cas Ferrero France 1) Les éléments de la politique de gestion des ressources humaines mise en œuvre par Ferrero France sont Bénéfices Charges 2) Le groupe Ferrero France voit son CA augmenté de 2009 ? 2012 avec une légère baisse en 2010. ce CA était de 1 164 604€ en 2009, et passe à 1 249 992€ en 2012. De même pour son nombre d’employés qui était de 1 130 employés en 2009 et passe à 1 200 employés en 2012. Les charges d’exploitations, les bénéfices et les fonds propres ne cessent d’augmenter également, nous pouvons donc en conclure ue le groupe Ferrero est en bonne santé.

Faire le tableau avec des taux d’évolution. 3) L’efficacité est la capacité à atteindre les objectifs fixés tendis que l’efficience est la capacité à atteindre des objectifs en utilisant un minimum de ressources. L’entreprise Ferrero vise à être efficace pour cela elle atteint les objectifs qu’elle s’est fixée. Mais afin d’être le plus rentable possible, il faut réaliser ces objectifs dans le souci d’utiliser le moins de ressources possibles. Dans le but de faire le plus de profit possible. 4) Chez Ferrero France le suivi de l’évaluation des performances st obligatoire.

Car il faut lation entre plusieurs limites peuvent être que les informations entre les parties peuvent mal circuler. Et de ce fait fausser les stratégies proposées par la direction. Ratio : bénéfices/CA ; ratio bénéfices ‘Fds propres 5) Les autres indicateurs utilisés par Ferrero sont l’innovation, savoir faire technologique, et surtout les indicateurs de la performance. 6) La notion de performance est à la fois la réalisation d’une tache menée à son terme, mais avec le moins de ressource et de temps de travail possible. La performance est liée à la compétitivité et ? la rentabilité. La performance ne se réduit pas uniquement à ses volets économiques et/ou financiers, en effet elle peut avoir des facettes écologiques : comme produire un produit en rejetant le moins de déchets possibles. Ou social, en respectant au mieux les salariés. La satisfaction clientèle.. Tout cela représente la performance globale. Correction : 1) Objectifs Etre nol avec tous les produits Faire des bénéfices Répartir de façon équitable la valeur ajoutée entre les parties prenantes Indicateurs d’objectifs : CA Charges d’exploitations Bénéfices ou pertes Fonds propres Nombre d’employés 2)