Maladies à Incidences Sociales

Maladies à Incidences Sociales

LES MALADIES A INCIDENCES SOCIALES (MIS) Chapitres utiles à revoir : 2. Indicateurs de santé – 5. Prévention -7 Education à la santé Certaines pathologies (cancer, maladies cardio-vasculaires, alcoolisme… ) ont dans la société, des répercussions importantes : On les appelle «maladies à incidences sociales»(ou pathologies ? incidences sociales ou maladies à caractère social ou maladies ? p g retentissement social) 1.

CARACTERISTIQUES 1. 1 Quatre critères d 4 critères sont reten à incidences sociales élevé, conséquences sociales . 1 Mortalité importante e maladie est ou non importante, coût La mortalité est évaluée par les indicateurs suivants : e nombre de décès Le taux de mortalité une MIS est responsable d’un grand nombre de décès. 1. 1. Morbidité importante Deux indicateurs permettent d’appréhender la morbidité : l’incidence de la pathologie : nombre de nouveaux cas / population étudiée – la prévalence : nombre de personnes atteintes par la maladie / Population étudiée Une MIS atteint un grand nombre de personnes psychologiques et relationnelles), de réinsertion sociale, de réinsertion professionnelle. Pour certaines MIS, les 4 critères ne sont pas présents mais elles résentent alors un ou deux critères prépondérants. Par ex.

Les maladies mentales ou les maladies sexuellement transmissibles ne connaissent pas un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fort taux de mortalité mais ont un coût social élevé et des conséquences sociales importantes. 2. Liste des MIS Sont considérées, actuellement en France, comme MIS : Les maladies cardio vasculaires (1ère cause de mortalité) Le cancer (2ème cause de mortalité Les maladies mentales Le SIDA Les maladies sexuellement transmissibles Les toxicomanies (alcoolisme, tabagisme, consommation de drogues) Dans certains ouvrages sont parfois rajoutés : le diabète, les humatismes La liste des MIS est évolutive.

Ainsi, la tuberculose, véritable fléau social fin du 19ème – milieu du 20ème siècle, n’est plus considérée comme MIS (même si cette pathologie connaît une recrudescence) Le SIDA lui a été déclaré «grande cause nationale» seulement en 1987. L’obésité pourrait devenir prochainement une MIS. La plupart des pays développés sont touchés par ces MIS. par contre les pays en voie de développement ne souffrent pas des mêmes pathologies. 3. Cas particulier des toxicomanies On peut se demander si le 2 DE 2 s sont des MIS.