M Thode Analyse Doc Exemple Et Correction

M Thode Analyse Doc Exemple Et Correction

Méthode de l’analyse de document Sujet : Quelle agriculture pour nourrir les hommes ? Consigne : Après avoir présenté le document, vous dégagerez le point de vue de l’auteur sur les pratiques agricoles actuelles, puis vous montrerez les solutions durables qu’il propose. Pour une agriculture écologiquement intensive L’agrlculture productiviste a atteint ses Ilmltes. En termes de rendement, elle a atteint un plafonnement. Ensuite, elle s’avère très coûteuse, en intrantsl, en énergie, notamment le pétrole, et Swp to page on sait que ça va enc notamment en engra d’un point de vue en devenue importante.

Quant à l’élevage, qui ors et Sni* to nne prochaines années, anitaires2. Enfin n en nitrates3 est , il est très coûteux en sol. Pensez qu’il faut 5 kilos de céréales et d’oléagineux pour produire un kilo de viande ! D’où l’utilisation de plus en plus grande de l’espace forestier, en particulier l’Amazonie. Parmi les solutions de rechange, il y a par exemple l’agriculture écologiquement intensive. Il s’agit d’une intensification qui ne se fait pas à partir d’intrants chimiques, mais de processus écologiques et biologiques.

A la différence de l’agriculture biologique, on ne renonce pas complétement aux produits himiques et aux antibiotiques dans l’élevage, mais on les utilise quand

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
c’est nécessaire et que Pon n’a pas d de solution de rechange naturelle. Ça demande de la patience et des connaissances. Cest beaucoup plus facile de sortir un pulvérisateur quand on rencontre un insecte ravageur ! Nous avons falt des calculs et nous pouvons affirmer que nous pourrions nourrir la planète avec l’agriculture écologiquement intensive, tout en préservant des forêts.

Mais c’est certain que le succès serait encore plus assuré si les Occidentaux changeaient leurs habitudes alimentaires, notamment en réduisant la quantité de viande qu’ils consomment. Hélène Roulot-Ganzmann, entrevue avec Michel Griffon, économiste, agronome et directeur général de l’Agence national de recherche (ANR), Le Devoir, 22 mai 2013. 1 -Intrants : ensemble des produits qui ne sont pas naturellement présents dans le sol et qui y sont ajoutés afin d’améliorer le rendement. -Produits phytosanitaires : est un produit utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. 3-Nitrates : substances chimiques naturelles utilisées dans les engrais. Correction L’agriculture productiviste est extrêmement polluante et choque de plus en plus la conscience écologique des consommateurs des ays du nord qui se développe. L’agriculture productiviste est une agriculture commerciale recherchant l’augmentation des rendements par l’utilisation des progrès scientifiques et techniques, aujourd’hui montre des signes de limltes.

Cette agriculture pose des problèmes de pollution des sols et de l’air, ainsi que des problèmes de qualit agriculture pose des problèmes de pollution des sols et de l’air, ainsi que des problèmes de qualité de la nourriture. D’où la recherche de nouvelle solution agricole comme celle de l’agriculture raisonnée qui propose un point de vue intermédlaire ntéressant entre celle productiviste et celle biologique, en alliant efficacité agricole et protection des sols.

Michel Griffon, agronome, spécialiste des questions alimentaires et agricoles à Péchelle mondiale, développe ces idées dans l’interview qu’il donne à Hélène Roulot Ganzman, journaliste pour le quotidien Le Devoir, le 22 mai 2013. Ainsi, il montre le besoin pour nos sociétés de mettre en place des méthodes agricoles plus durables, mais qui restent capable d’assurer la sécurité allmentaire de l’ensemble des hommes actuels et à venir. Ainsi, on peut se demander quelle agriculture développée pour llier efficacité agricole et protection de l’environnement ?

Nous commencerons par montrer que l’agriculture productiviste a besoin d’être transformé, car les inconvénients provoqués deviennent trop conséquent, puis vous verrons les solutions agricoles plus durables que l’on proposer. (1 -Les limites de l’agriculture productiviste) Michel Griffon commence son discours avec le constat que « l’agriculture productiviste a atteint ces limites ». L’agriculture productiviste est aujourd’hui une des seules méthodes agricoles capable de nourrir l’ensemble de la population mondiale. Mais cette méthode d’agriculture provoque un grand n