logistique pharmaceutique

logistique pharmaceutique

Réalisé par : BADRY Hamza Lieu de stage : IDK/LM/E (OCP) Période de stage : Du 01/03/2012 Au 30/03/2012 Filière : Ingénierie Eléctronique et Télécommunication AVANT PROPOS Dans le cad faculté des sciences 7 p g ée au sein de ellal, on organise au terme de la deuxieme année du premier cycle universitaire filière : Ingénierie Eléctronique et Télécommunication un stage d’une durée d’un mois permettant aux étudiants de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises, de leur faciliter l’intégration dans le monde professionnel et pouvoir répondre aux exigences du marché d’emploi. électrique… .33 Conclusion

Remerciements Avant d’entamer la rédaction de mon présent rapport de stage , je tiens profondément à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce stage au sein du Groupe Office Chérifien des Phosphates , et qui n’ont hésité en aucun moment de me fournir les informations nécessaires sur le déroulement du travail au sein de ce groupe et à cette occasion. Mes sinceres remerciements à tous les responsables des sections visitées : réseau électrique, instrumentation, bobinage, et la section hydraulique, qui m’ont accordée toutes les facilités afin d’effectuer mon stage dans les meilleures conditions.

NTRODUCTION Le stage ouvrier est une étape impérative dans le cursus

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
d’un étudiant. En effet, le stage ouvrier permet aux étudiants d’une part, de s’imprégner de Patmos hère qui règne entre le personnel d’une entrepris , de s’approcher des crée par le Dahir du 07 Août 1920 et ce n’est qu’en 1921 qu’il s’est organisé en groupe nommé « groupe OCP Ce groupe bénéficie de l’autonomie d’une entreprise privée, l’Etat n’intervient en aucun cas dans la gestion financière de l’O. C. P, son P. D.

G est nommé par Dahir Royal qui est contrôlé par un conseil d’administration présidé par le Premier ministre. phosphate est la première ressource minière au Maroc. L’OCP, emploie plus de 28 000 personnes, contribue au développement de nombreuses entreprises et au développement économique et social du pays. b) Historique de l’O. C. P : Le groupe office chérifien des phosphates. Fut crée par le 07 août 1920 qui réservait à l’état du Maroc, les droits de recherche, d’exploitation et de commercialisation du phosphate afin d’éviter que les richesses ne tombent aux mains des organismes privés.

La production géologique qui a commencé vers 1 908, a relevé les premiers Indices des phosphates au Maroc en 1921 dans la égion d’ouled-abdoun de Khouribga. L’exploitation effective du phosphate marocain fut entreprise à partir du février de la même année dans la région de oued Zem sur le gisement de ouled -abdoun. le premier mars de la même année l’ouverture de la recette 1 de Boujniba a eu lieu et le premier train de phosphate a pris son chemin vers le port de Casablanca le 30 juin sur une voie large de 1 ,60m.

La mise en exploitation d’un nouveau gisement à Youssoufia dans la région de gantour à 80 Km de Safi où la teneur de phosphate est de 70 BPL est bien inférieure à celle du phosphate e Khouribga mais elle reste supérieure à celle des gisements exploités dans les autres pays. En 1929, les demandes du phosphate marocain ont connu un brusque abaissement à couse de la l,’ brusque abaissement à couse de la crise mondiale économique qui demeurait jusqu’à la seconde guerre mondiale. En effet 1939 la guerre commença et les relations commerciales avec un grand nombre de pays furent rompues.

Après, la restriction du secteur agricole des pays européens exigent des qualités croissantes d’engrais et les exploitations de L’OCP. c) Statut Juridique de l’O. c. P : L’OCP est une entreprise semi publique qui fonctionne comme ne société privée, dont le seul actionnaire est Pétat marocaine, vu la nature de son activité industrielle et commerciale, le législateur à tenu à le dotée d’une organisation souple et dynamique similaire à celle des grandes entreprise concurrentes, ainsi il bénéficie d’une autonomie dans sa gestion financière séparé de celle de Pétat.

Comme toute les entreprise privé, l’OCP établi son bilan, son compte d’exploitation ses prix de revient, et il soumit au plan fiscal et à toutes les obligations. Le directeur générale du groupe est nommé par DAHIR et le conseil Administratif est présidé par le directeur général (D. G). d) Sites miniers d’exploitation : 4 centres d’exportations sont actifs KHOURIBGA (depuis 1920) YOUSSOUFIA (depuis 1931) BOUCRAÂ (depuis 1 975) BENGUERIR (depuis 1979) Le phosphate extrait subit, selon les cas, plusieurs traitements à savoir : le lavage, le séchage, la calcination, l’enrichissement à sec et la flottation en projet. )LE ROLE ET LES ACTIVITES DE L’OCP Le rôle de l’OCP est de gérer les réserves du pays en matière de phosphate selon des étapes et des opérations bien précises . EXTRACTION : c’est la première opération qui se fait en découvert (ciel ouvert) SOUTERRAIN . 4 OF l,’ SOUTERRAIN : elle consiste à enlever le phosphate de la terre suivant quatre cycles : forage, sautage, décapage, défruitage TRAITEMENT : cette opération est nécessaire en vue de purifier le phosphate de tout résidu et d’améliorer sa qualité minière.

TRANSPORT : une fois le phosphate traité, il est transporté vers les ports de CASABLANCA SAFI, EL JADIDA pour son exportation vers les différents pays du monde. VENTE : le phosphate extrait est traité en grande partie dans des usines chimiques avant d’être exporter avec le reste qui est en état brut vers de nombreux clients. f) Environnement de L’OCP Le groupe OCP occupe dans rindustrie des produits, une place prépondérantes tant à l’échelle nationale qu’internationale. En effet les réserves marocaines en phosphates sont estimées à 75% des réserves mondiales.

Ainsi l’OCP est le 1er Exportateur mondial de phosphate. 1er Exportateur mondial de Facide phosphorique. 1er exportateur mondial de phosphate sous toutes ses formes avec une part de l’ordre de dans le marché mondial. g) Les filiales de L’OCP CERPHOS : Centre des Études et Recherches des Phosphates mineraux Il a pour objectif l’organisation et l’exécution de toutes activités ‘analyse, d’étude et des recherches scientifiques liées directement ou indirectement à l’exploitation et à la valorisation des phosphates et des produits dérivés.

FERTIMA : Société Marocaine des Fertilisations Elle est chargée de la commercialisation exclusive des engrais à l’intérieur du pays en provenance des unités industrielles chimiques du Groupe O. C. P. SMESI : Société Marocaine des Études Spéciales et Industrielles. SOTREG : société de Tran Société Marocaine des Études Spéciales et Industrielles. SOTREG : Société de Transport Régionale. STAR : Société de Transport et d’Affrètement Réunis

Positionnée à Paris, assure l’affrètement des navires et services annexes aussi bien pour le compte du groupe que d’autres organlsmes. MARPHOCEAN : Crée respectivement en 1965 et 1973, ces unités industrielles produisent Facide phosphorique et les engrais. PHOSBOUGRAA : elle est chargée de l’extraction, du traitement et des expéditions des phosphates de BOUCRAÂ situé dans les provinces sahariennes Marocaines. I. P. S.

E : Institut de Promotion Socio-éducative Il dispense un enseignement fondamental de qualité pour les enfants des agents du groupe h) Organigramme OCP ) Aperçu général sur la Direction des exploitations minières IDK • La direction des explo’tations minières de Khouribga est chargée de l’extraction du phosphate, son traitement jusqu’à la phase de l’exportation au port de Casablanca. Cette direction est composée de divisions, services et de sections : IDWP . Direction production Minière. IDWT : Direction Traitement et Embarquement.

IDK/L : Direction Logistiques et projet d’amélioration. La division IDK/LM de la zone de Khouribga se compose de trois services à savoir : 6 OF maintenance et l’entretien de tous les postes de transformation e l’énergie, des réseaux hauts tension et basse tension. Le réseau de télécommunication, est une section répartie en deux sous-sections : le réseau téléphonique qui assure l’entretien et les communications téléphonique dans la zone de Khouribga la sous section de l’électronique et radio qui veille sur le bon fonctionnement et la maintenance de l’équipement électronique. es ateliers industriels se composent de : L’atelier électromécanique où s’effectue la réparation de la partie mécanique des moteurs électriques. Catelier de bobinage. Réseau eau qui a pour fonction principale le pompage et ‘alimentation en eau potable des différentes usines ainsi que les établissements sociaux de la zone de Khouribga, comme il assure aussi la maintenance du matériel hydraulique. Présentation des sections visitées LA SECTION Hydraulique La nouvelle adduction reçoit également l’eau venant du forage appartenant à l’ONEP.

Il. Les caractéristiques du réseau : Comme il est déjà signaler le réseau comprend essentiellement les forages, les stations de pompage et les châteaux de réserve. On va donner maintenant les caractéristiques de chaque composent. 1. forages : Ceau est puisée à travers 12 forages situés dans la localité de Fkih Ben Saleh. 2. les stations de pompages Pour les stations de pompage on trouve les stations principales, les relais et la distribution.

Leurs caractéristiques sont données comme suit : stations Réservoir Pression en bar nombre de groupe Puissance en kW Débit en Ils Capacité en m3 Hauteur en m Ancienne Principale 4000 4 21 3 772. 8 232 Nouvelle électropompes, des vannes, des clapets anti-retour et des bêches anti-bélier. 1. Les électropompes : Ce sont des machines qui jeu le rôle de pompages d’eau dans les conduites. Chaque groupes et constituée par deux éléments, un moteur et une pompe. 1. Electropompes du l’ancienne adduction : ‘ancienne adduction assure le pompage des eaux, dans toutes les stations, par des électropompes de type IMP 49 – 03 centrifuges multicellulaires. Elles sont alimentées par des moteurs asynchrones de puissances 1050 Cv et de vitesse 1500 tr/min. elle est caractérisée par : Débit unitaire par pompe : 232 Ifs Hauteur géométrique : 198. 50 m Hauteur manométrique totale : 227 m Vitesse de rotation en tr/min : 147 tr / min 1. 2- Électropompes de la nouvelle adduction • Les pompes utilisées dans les stations de la nouvelle adduction, sont des pompes dites RDLV Marque : KSB

Débit : 289 Vs Hauteur de refoulement : 120 m Û Puissance : 409 KW û Vitesse de rotation : 1479 tr/min 2. Les vannes : Les vannes se sont des éléments s’isolation des installations avales. Dans les installations du réseau on trouve généralement types de vannes vanne à opercules et vanne à papillon. 3. Les clapets anti-retour : Les clapets se sont des éléments qui permettent de laisser passer l’eau que dans un seul sens. Ils jouent le rôle de protection des pompes contre le retour d’eau qui peut engendrer le phénomène de la cavitation. toutes les opérations mécaniques Concernant les machines à réparer. atelier électrique : il assure la réparation de toutes les parties électriques ainsi que l’essai du matériel, il s’occupe de l’entretien et la réparation de tous les moteurs et les transformateurs des différentes zones d ‘exploitation du phosphate dans la zone de Ouled Abdoun ainsi que d’autres zone dans tous le territoire national. A) Réparation des moteurs asynchrones Réparation mécanique : A travers laquelle il y a vérification de toutes les pièces mécaniques du moteur à savoir : -L’état de roulement -L’état des flasques L’état des ventilateurs -Vibration de rotor… etc. Réparation électrique • 1.

Décarcassage En cas d’anomalie dans les bobines, le moteur passe par une étape de décarcassage de ces bobines. Les machines électriques asynchrones ne sont pas diffèrent que par leur rotor. Le circuit magnétique du stator est forme de disque de tôle dans la partie interne est encochée, l’empilage de ces disques forme un cylindre présentant des encoches situe ? l’intérieur du cylindre, c’est dans ces encoches ou logent les bobines, celui-ci est donc prêt de l’entrefer qui sépare le rotor et le stator. Le décarcassage est pour le but d’enlevé le cuivre cramé et pour relevés les caractéristiques de bobina e. 0 7