Livreblanc Les 5 Etapes De La Creation D Une Entreprise

Livreblanc Les 5 Etapes De La Creation D Une Entreprise

LIVRE BLANC Les 5 étapes de la création d’une entreprise 2 Les 5 étapes de la création d’une entreprise – vw. ww. l-expert- comptable. com INTRODUCTION Créer sa propre entr enrichissante mais qui se révèle comple tête baissée, mieux vaut se donne méthode. On et bûc e unique et . Avant de se lancer et procéder avec a parfois tendance à passer plus de temps sur le nom de son entreprise qu’? travailler sur la faisabilité de son projet. Comment se mettre à son compte ?

Voici les 5 étapes clefs pour créer son entreprise. Les 5 étapes de la création d’une entreprise – vw. wu. -expert TABLE DES MATIÈRES Partie I L’idée Vouloir créer son entreprise c’est avant tout partir d’une ou de plusieurs idées qui deviendront l’activité de la société. Cette idée peut porter sur quelque chose d’innovant, être le fruit d’une opportunité que l’entrepreneur a décelée, faire partie du savoir- faire du créateur d’entreprise… d’où qu’elle provienne, il faut la travailler.

Quelque soit l’idée de départ, elle doit être solide : celui qui veut créer son entreprise doit toujours veiller à rester cohérent et réaliste. Conseils pratiques : mettre ses idées au clair Il convient de se poser quelques questions

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
hhQue vais-je faire (le cœur de mon activité) ? hhComment et où ? hhQuel est le marché aujourd’hui (concurrents, les clients cibles… ) ? hhVais-je créer mon entreprise seul, avec des associés ? hhVais-je devoir embaucher des salariés ? hhDe quels moyens je dispose pour créer mon activité ?

Dessiner un tableau récapitulant les forces et les faiblesses du projet à partir des réponses aux questions précédentes. Faire ensuite valider cette idée auprès de ses proches en essayant de les convaincre. Les 5 étapes de la création d’une entreprise – www. -expert- 6 rise – www. l-expert- compétences : sont-elles durables et suffisantes ? Créer son entreprise est un engagement fort que les contraintes personnelles (ressources, familiales, temps, santé… ) peuvent rendre difficiles.

Dans cette optique, l’entrepreneur doit être capable de se présenter et de présenter ses objectifs. Conseils pratiques : rédaction du projet d’entreprise (1 ère partie) hhRédiger une présentation personnelle où l’entrepreneur détaille ses expériences, ses diplômes et tout ce qui serait à même de faire valoir ses capacités de futur chef d’entreprise hExpliquer clairement les motivations et la capaclté de l’entrepreneur à atteindre ses objectifs tout en étant conscient de ses contraintes.

L’étude de marché Les objectifs d’une étude de marché sont doubles : hhÉvaluer le marché pour réduire les zones d’incertitude et mieux cerner l’environnement dans lequel l’entrepreneur évoluera hhMesurer la faisabilité du projet initial. Un rapide tour d’horizon des concurrents (directs et indirects) et des besoins des clients cibles a déj? été fait. Une étude plus approfondie doit être menée sur ces différents aspects.

Plus généralement, ‘environnement global du projet (c’est-à-dire tout ce qui peut l’influencer) doit être pris en compte ‘ aspects juridique, environnemental, technologique…. Les 5 étapes de la créatlon dune entreprise – www. l-expert- 7 Conseils pratiques : rédac t d’entreprise (2ème pour mettre en ordre et hiérarchiser les informations hhPhase de rédaction 8 Les 5 étapes de la création d’une entreprise – www. l-expert Partie III Le plan financier Ici comme ailleurs, l’argent est le nerf de la guerre.

Trouver les moyens financiers pour débuter son activité et s’assurer de la rentabilité de son activité sont les deux spects essentiels de cette étape. Le créateur d’entreprise doit d’abord déterminer la somme initiale dont il a besoin pour commencer son activité. Plusieurs sources de financement sont alors possibles hhCapport personnel du chef d’entreprise : source indispensable, elle prouve l’engagement et la prlse de risque du createur. hApports de proches hhPrêt d’honneur hhPrêt bancaire hhAides et de subventions dans certains cas Engranger des bénéfices est la raison d’être d’une entreprise. Pour être viable, le projet de création doit être rentable. Les prévisions financières permettent ‘estimer les résultats des premiers exercices comptables. Conseils pratiques : le contenu du plan de financier Un plan de financement initial intègrant les besoins financiers durables : frais d’établissement investissements et besoin oulement (BFR).

IV Le statut juridique Créer une entreprise exige de donner un cadre juridique légal à la nouvelle structure. Il faut choisir la forme la plus adaptée au projet. Il existe différentes formes juridiques possibles : la SARL, l’EURL, la SAS, la SA, l’entreprise individuelle, l’auto-entrepreneur… Le choix est essentiel puisqu’il détermine le niveau de risque, e régime fiscal et social de l’entrepreneur. une fois le choix fait, l’entrepreneur rédlge les statuts de sa société. De nombreux modèles sont disponibles mais ils doivent être personnalisés.

Si le choix se porte sur certaines formes juridiques, il est préférable d’être conseillé. C’est par exemple le cas pour la SAS. 12 Partie V Les démarches et les formalités Les formalités pour déclarer une création d’entreprise dépend de l’activité et de la forme juridique retenue. Mais certaines formalités sont communes à tous. Les premières démarches s du Centre de Formalité oute immatriculation, un stage de préparation à l’installation de 5 jours est obligatoire, sauf dérogation.

Les statuts qui ont été rédigés précédemment doivent être enregistrés auprès des services des impôts et l’entrepreneur doit publier l’annonce légale Le chef d’entreprise doit également adhérer à une caisse de retraite de salariés même s’il n’embauche aucun salarié. L’inscription doit être faite dans les 3 mois. ATTENTION : certaines activités sont réglementées et nécessitent de remplir certaines conditions pour les exercer. L’entrepreneur pourra être amené à demander a déllvrance d’une licence, de produire un diplôme (exploitant agricole), d’effectuer une inscription à un ordre (avocat, expert- comptable)… 3 14 partie VI Conclusion : le conseil Tout au long de la création d’entreprise il est essentiel de s’entourer de conseils ou d’avis pour ne pas se retrouver dans des situations délicates. Cet accompagnement est plus que recommandé pour certaines étapes. Sur qui l’entrepreneur peut-il com ter ? Il peut déjà activer son réseau et ses proches. II p Sur qui l’entrepreneur peut-il compter ? Il peut déjà activer son réseau et ses proches. II peut aussi