l’instabilité économique

l’instabilité économique

Mise en commun des élèves Chapitre 2. Comment expliquer Pinstabilité de la croissance ? Problématiques 1) Que sont les fluctuations économiques ? Définir et parler des cycles économiques avec la phase d’expansion et celle de récession. 2) Comment expliquer les fluctuations économiques ? Elles s’expliquent par l’apparition d’« output gap » : écart entre croissance potentiell Deux possibilités : les facteurs d’offre – la croissance r de demande Choc I or 3 Snipe to View st contrariée, soit riée, soit les facteurs 3) Quelles sont les relations entre banques et croissance économique ?

Les banques, grâce aux prêts, stimulent l’investissement et la consommation : expansion Les banques s’adaptent à la conjoncture économique (cycle du crédit), ce qul induit accroissement du cercle vertueux,’vicieux avec inflation/déflation. Définitions Fluctuations économiques : Pensemble des mouvements de ralentissement ou d’accélération du rythme de la croissance économique récession voir de dépression. Inflation : phase de hausse des prix Désinflation • phase de ralentissement de la hausse des prix (une hausse des prix mais moins forte) Déflation • phase continue de baisse des prix

Croissance potentielle : croissance qu’un pays devrait obtenir en utilisant pleinement ses moyens de production. Cette croissance est durable car elle n’entraîne pas de déséquilibre. Elle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
peut être modifiée par le facteur offre. Croissance effective (ou réelle) : la croissance qui est réellement obtenue. Elle dépend de chocs exogènes et de tensions qui découlent des conditions de la demande. Output gap : écart entre la croissance potentielle et la croissance réelle qui explique les fluctuations économiques. Il peut être négatif (risque de récession) ou positif (risque de urchauffe).

Demande globale : consommation + exportations + consommations intermédiaires + FBCF (investissements) Choc de l’offre : désigne une modification de l’offre due à un tout autre facteur que la variation des prix, ayant un impact microéconomique ou/et macroéconomique. Pour un même niveau de prix, si l’offre s’accroît : c’est un choc d’offre positif (expansion). A l’inverse, si l’offre diminue : c’est un choc d’offre négatif (récession). Choc de la demande : désigne une modification de la demande, due à un tout autre facteur que la variation des prix, ayant un mpact microéconomique et/ou macroéconomique. our un même niveau de prix, si la demande s’accroît, il y a pénurie . c’est un choc de demande positif (expansion). A l’inverse, si la demande diminue, il y a surproduction : c’est un choc de demande négatif (récession). Joseph Kitchin : (1861-1932) est un statisticien anglais connu pour avoir mené des travaux sur les cycles économiques. Le cycle Kitchin est de l’ordre de 3 à 4 ans et est donc un cycle économque court. On considère qu’il y a deux cycles Kitchin dans un cycle Juglar.

Joseph Clément Juglar : (1819 – 1905) est un médecin et ?conomiste français ayant mis en relief la régularité du retour des crises économiques et formulé une des premières analyses consistantes du « cycle économique Le cycle de Juglar est de l’ordre de 8 à 10 ans, et est aussi appelé cycle des affaires. Son cycle a trois phases : expansion, crise et liquidation. Nikolaï Kondratiev : (1892 – 1938) est un économiste russe célèbre pour sa théorie des cycles économiques dits « cycles Kondratiev Ce cycle est un cycle économique de l’ordre de 40 à 60 ans aussi appelé cycle de longue durée.

Il met en évidence rois phases : la période d’expansion (20 ans), le plateau ou récession primaire (IO ans), et la période de dépression (20 ans). Nicolas Baverez : Inventeur de l’appellation 30 piteuses Chiffres et mesures Équilibre emploi ressources: PIB + importation = Consommation *Investissement +Exportation + variation des stocks PIB = Consommation + investissement + (exportation importation) + variation des stocks 1 er choc pétrolier (choc d’offre négatif): Multiplication par 4 du prix du baril Réduction de de la production mensuelle de pétrole dans les pays arabes Exportations chinoises (ch PAGF3Cf3 e positif):