L’idée d’Europe à la construction européenne

L’idée d’Europe à la construction européenne

Géographiquement civilisation forgé par Historiquement mar l’Antiquité, Napoléon, est un continent affai L’idée d’Europe à la construction européenne By RoseLaure972 RHBapR 20, 2015 | 3 pages 12/01/2015 OBJET D’ETUDE . L’IDEE D’EUROPE AU xxe SIECLE Le continent européen parfois appelé le « Vieux Monde », par opposition au « Nouveau Monde » qu’est l’Amérique, est p g par n espace de conquêtes de Mondiale), l’Europe En effet, l’Europe est constitué de nombreux pays, de différences linguistiques et historiques.

A ce titre, une communauté de peuples de différents Etats tend à se développer politiquement vec la constitution des Etats-Unis d’Europe. Comment le rêve d’une Union européenne devient-il réel ? Quels moyens sont entrepris à cette fin ? Nous étudierons dans une premiere partie l’idée de créer des « Etats-Unis d’Europe » qui fait rêver ainsi que sur quoi repose cette idée et dans une seconde partie nous verrons les débuts de construction de cette Union Européenne.

Bien que cette idée de construire une union réunissant des pays d’Europe soit vieille, celle-ci n’est pas pour autant impossible, par Adolph HITLER et le début de la guerre froide en 1947, pour que des personnalités comme SCHUMAN et MONNET, ‘un Allemand et l’autre Français, mettent en place les travaux

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de construction de cette Union Européenne. Ces deux mêmes hommes sont à l’origine de la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier), signé par 6 pays fondateurs: la France, l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, l’Italie et le Pays-Bas.

Par ailleurs, le projet des « Etats-Unis d’Europe » comme disait HUGO, se veut être un projet qui garantirait la paix et permettrait à ces pays de s’élever économiquement mondialement. Cest inévitablement, la réconciliation franco-allemande qui permet la construction européenne. ar la suite, deux hommes d’Etats (un second couple franco- allemand) MITTERAND et KOHL consolident le projet d’Union Européenne par leur vision européenne commune (une Europe forte et démocratique), le lancement de l’Acte unique le 17 février 1986 (gérer l’organisation des pays européens) et par l’élargissement de l’espace européen.

L’ Europe s’affirme : les traités de Rome relancent le continent et les six pays de la CECA créent la CEE pour établir un marché commun. Grâce à ce choix de maintenir la paix en Europe et d’investir dans une politique économique, l’ Europe prend une lace importante dans l’ économie mondiale. Le succès du plan CEE fait que l’ Europe s’élargie dans les années 70-80. La chute du mur de Berlin 1989 évolue l’ Union Européenne. e traité de Maastricht signé le 7 février 1992, c’est la citoyenneté 2 évolue l’ Union Européenne.

Le traité de Maastricht signé le 7 février 1992, c’est la citoyenneté européenne, l’instauration d’une monnaie unique, une sécurité commune. Afin de garantir l’économie de l’Union Européenne, une aide est accordée aux anciens pays de l’Est pour se conformer aux critères ‘adhésion politique et économique. Malgré tout ceci, on peut conclure la construction de l’Union Européenne n’est pas achevée. Loin de là, sa construction est en devenir face aux nouvelles adhésions potentielles et frontières qui cèdent pour rendre l’ Europe meilleure.

L’idée de paix dans cette Europe n’a pas encore failli et l’Union Européenne fait désormais partie des puissances mondiales économiques malgré la difficulté des crises de 1929 et les conséquences de la 2nde Guerre Mondiale. L’Union Européenne nia pas toujours été aussi vaste : de six pays ondateurs en 1951, l’élargissement des Etats-Unis d’Europe passe à douze pays en 1986, quinze en 1995, vingt-huit en 2013 avec l’adhésion de la Croatie.

Alors, si dans cette idée d’une Europe sécurisée, démocratique, puissante mondialement, on fait d’un rêve une réalité, on se rend compte que pour que le projet se finalise, il reste encore le problème de la sécurité qui dépend de l’OTAN, des hésitations et surtout, même si le fait que vingt huit membres restent plus difficiles à gérer que six, le maintient de la paix est ce qui garantira une Union Européenne meilleure.